yuko1a


Yuko Sugimoto, l'icône d'Ishinomaki, pose avec la photo qui l'a fait connaître (détail).
Elle cherchait alors son fils Raito, qu'elle a retrouvé plus tard. (Reuters/Yuriko Nakao)
Japan Earthquake: One Year Later - The Atlantic - March 9, 2012
http://www.theatlantic.com/infocus/2012/03/japan-earthquake-one-year-later/100260/

 
yuko2

Yugo Sugimoto, autre version, source The Boston Globe 


- Ishinomaki. La pleureuse en femme heureuse
… (Le baume des images 4)
Olivier Beuvelet - 10 mars 2012 - Culture Visuelle

« En titrant La cicatrice, et en jouant sur le couple d’images “avant/après” Before/After , Libération  pointe le mécanisme psychique qui est sollicité chez le spectateur-lecteur en cette période anniversaire qui va ouvrir un nouveau cycle temporel : prendre conscience que le Japon a soigné sa plaie et que les paysages (en tant qu’images) ont été réparés. Que le Japon est un pays puissant au corps en bonne santé, cicatrisant bien, qui a su remplacer les images de Chaos, qui traînent encore das nos consciences, par des images intermédiaires, calmées, propres, portant encore les stigmates du drame, mais débarrassées du désordre initial.
On est encore loin des branches de cerisiers découpant leurs fleurs blanches sur un beau ciel bleu et des espaces parfaitement maîtrisés des jardins zen, mais on s’en rapproche ... ».
http://culturevisuelle.org/parergon/archives/1624


rappel - en 2011 : L'icône de Tadashi Okubo  ou L'icône d'Ishinomaki
http://clioweb.canalblog.com/tag/ishinomaki


En commentaire, un internaute rappelle deux sources majeures d'images diffusées en 2011 et utilisées pour ce texte.
The Big Picture - http://www.boston.com/bigpicture/2012/03/japan_tsunami_pictures_before.html
The Atlantic - http://www.theatlantic.com/infocus/2012/03/japan-earthquake-one-year-later/100260/



- Fukushima : un an après, bilan express de l'accident nucléaire
à lire sur Sciences2, l'excellent blog de Sylvestre Huet
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/energies_nuclaire/

Si le littoral semble avoir été déblayé et nettoyé (cf les photos de Remy Scoccimarro),
le démantèlement de la centrale nucléaire de Fukushima et l'impact de la radioactivité sur les hommes et le territoire s'annoncent très durables. Faute d'une prise en compte initiale des risques réels par un patronat soucieux avant tout de court terme, faute d'une gestion sérieuse de la catastrophe et de ses conséquences ».

ecol-radia


« A student wears a radiation monitor on his shirt at Omika Elementary School,
near the tsunami-crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant,
in Minamisoma, Fukushima prefecture, on March 8, 2012 ». (Reuters/Toru Hanai)
http://www.theatlantic.com/infocus/2012/03/japan-earthquake-one-year-later/100260/

.