- Le bilan redistributif du sarkozysme - Terra Nova , Libération
http://www.tnova.fr/note/le-bilan-redistributif-du-sarkozysme-0
L'étude au format pdf - http://www.tnova.fr/sites/default/files/120306

« 84 milliards d’euros ont été distribués entre l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy et la fin de l’année 2011. Cette somme représente plus de 4 points de PIB : en l’absence de ces mesures, la dette publique française serait inférieure à celle de l’Allemagne (aujourd’hui 85 % contre 83,5 %).
Des marges de manœuvre budgétaires dilapidées dès le début du mandat, empêchant une réponse optimale à la crise ».


- NS, président des privilégiés. Nouvel Obs
http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2012/20120306.OBS2972/un-bilan-sans-appel

- Une politique cynique - L'analyse de la sociologue Monique Pinçon-Charlot - Nouvel Obs
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/president-des-riches-une-politique-cynique-et-decomplexee.html

« Fort du double-langage qu’il manie avec talent, il s’efforce de faire oublier, depuis son entrée officielle en campagne, la politique qu’il s’est évertué à mettre en place pendant cinq ans. Une politique clairement favorable aux classes les plus aisées du pays, accompagnée d’une tentative de destruction des services publics et des mécanismes de protection sociale. Une politique menée avec une violence inouïe ».


- Le quinquennat des privilégiés - Libération
http://www.liberation.fr/politiques/01012394140-le-quinquennat-des-privilegies


- L'argent du diable. Jacques Julliard, éditorial, Marianne n° 777

« Ce que ni les délocalisations, ni le chômage, ni la renaissance de la misère n'ont jamais réussi à produire, la campagne présidentielle [le projet de taxation à 75 % ] l'a réalisé sans effort... ».

« De grâce, n'invoquez plus l'archaïsme des Français. Regardez plutôt cette aversion renaissante devant la cupidité des élites ; regardez votre propre indignité et la misérable vision de l'avenir que vous proposez aux Français. L'enjeu de l'élection présidentielle en cours et le secret de l'impossible remontée de NS sont tout entiers contenus dans cette proposition : Allez-vous en, le peuple ne veut plus de vous ni de vos valeurs [prétendues, en fait celles d'un conseiller venu de la droite extrême] ».

Avec en étude de cas, le patron d'EDF, celui qui voulait cumuler deux salaires de PDG du CAC40, celui qui sait financer des rustines pour tenter de sauver le bilan du candidat sortant (rachat de Photowatt), celui qui a tenté de nommer Borloo à la tête de Veolia ...


.