02 février 2012

Du bavardage à l'Ecole

 

bavardage

 

Chut … « On ne différencie plus penser et parler » - Libération
Florence Ehnuel, prof de philo est l’auteure
du livre Le Bavardage. Parlons-en enfin. Pour une classe à l'écoute. Fayard

« D’accord, on n’a pas le droit de parler avec son voisin, mais est-ce qu’au moins on peut s’envoyer des textos ?»

« Il est évident qu’on ne peut pas demander à des élèves de rester concentrés dans le silence pendant une journée entière de cours. Le matin, ils sont un peu endormis, et le soir, en état de grande agitation. Mais on ne peut pas faire cours qu’entre 9 heures et 11 heures… »

« On enseigne à lire et à compter, on pourrait faire des exercices pour s’entraîner à la concentration et favoriser un apprentissage de l’attention »
http://www.liberation.fr/vous/01012387149-on-ne-differencie-plus-penser-et-parler

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Les terres rares, des métaux stratégiques

 

rares-monde2009-10

Les terres rares dans le monde - source energie-sia-conseil


- Les terres rares, des métaux stratégiques
17 métaux, dont 15 forment la série des lanthanes
(production 125 000 t,
dont 120 000 pour la Chine
réserves peut-être 3,5 Mds de t)

. Planète Terre du mercredi 01/02/2012
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-les-terres-rares-2012-02-01

. Le blog Globe reproduit des cartes
publiées par le magazine Carto de février.
http://www.franceculture.fr/blog-globe-2012-02-01-les-terres-rares-en-cartes-un-marche-strategique

 

rares-1950-2000

Les terres rares, production 1950-2000 - source futura-sciences.com

.

 

Posté par clioweb à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Une double formation au métier

 

 

- Rapport Grosperrin : coup de force contre le service public d’éducation !

Parmi les actions de Marie-Hélène Amiable, députée :

. Le 1er février 2012
extraits :
« Aujourd'hui, vous vous faites la plume du ministre pour contourner la décision du Conseil d'Etat du 28 novembre 2011 et directement modifier le code de l'éducation »

« Je peux néanmoins vous dire notre opposition résolue à la dissolution des missions des IUFM, à une possible privatisation de la formation des enseignant-e-s, au remplacement du cahier des charges auquel est actuellement tenue de répondre la formation des maîtres par un simple référentiel même si, preuve de votre hâte, vous nous proposez un amendement aujourd'hui. Nous nous opposerons aussi à l'abrogation des références faites aux formations théorique et pratique, aux formations initiale et continue des maîtres - car enseigner est un métier- ainsi qu'à l'obligation de formation après leur recrutement des enseignant-e-s des établissements d'enseignement technologique ».
http://mhamiable.fr/site/document/20120201_intervention_commission_amiable_pn_formation_maitres.pdf

. Le 7 décembre 2011
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5194


- Contestation !
Communiqué de presse de La Conférence des directeurs d’IUFM - 31 janvier 2012
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?page=backend
http://www.cdiufm.fr/

cdiufm22

La Conférence des directeurs d’IUFM a formulé 22 propositions pour mettre en place une véritable formation au métier d'enseignant. « Les 22 propositions font le choix initial de définir le terrain. C’est celui de la formation universitaire professionnelle des enseignants et c’est à partir de lui que se construit la démonstration ».
http://www.cdiufm.fr/billets-du-president/article/les-22-propositions-de-la-cdiufm

 

Une formation universitaire et professionnelle des enseignants
Les 22 propositions de la conférence :
http://www.cdiufm.fr/IMG/pdf/CDIUFM-22-propositions.pdf

Proposition 1
: Dissocier le recrutement et la formation universitaire des enseignants.
Proposition 2 : Construire un dispositif piloté par la formation et non par le concours.
Proposition 3 : Confier à l’Université la formation des enseignants des premier et second degrés et des conseillers principaux
d’éducation dans toutes ses dimensions, académiques, professionnelles et de recherche.
Proposition 4 : La formation initiale est placée sous la responsabilité de l’Université. L’année d’entrée dans le métier qui lui fait suite est placée sous la responsabilité de l’employeur.
Proposition 5 : Assurer une formation continue des enseignants qui soit certifiante ou diplômante et prise en compte par l’employeur dans la carrière des personnels.
Proposition 6 : Intégrer des stages en établissement de façon progressive tout au long du cursus, dans une véritable alternance
avec les enseignements, notamment disciplinaires, dispensés à l’Université.
Proposition 7 : Intégrer la recherche de façon progressive tout au long du cursus dans une véritable articulation avec les problématiques d’enseignement.
Proposition 8 : Intégrer la mobilité internationale sur des durées non contraintes par des épreuves de concours.
Proposition 9 : Organiser un dispositif en quatre années, de la deuxième année de licence à la fin du master.
Proposition 10 : Diversifier les conditions et modalités d’entrée en formation et favoriser les passerelles.
Proposition 11 : Mettre en place, à partir de la deuxième année de licence (L2), des parcours dédiés aux métiers de l’enseignement.
Proposition  12 : Gérer les flux par une orientation progressive dès la fin de première année de licence (L1) en fonction d’un plan pluriannuel de recrutement des enseignants et conseillers principaux d’éducation établi par l’employeur.
Proposition 13 : Mettre en place un référentiel national de formation des enseignants que les universités doivent respecter dans l’élaboration des diplômes. Ce référentiel structure le cahier des charges organisant la contractualisation des formations.1
Proposition 14 : Créer une mention « enseignement, éducation, formation » dans la nomenclature ministérielle.
Proposition 15 : Créer une commission pédagogique nationale, qui inclut nécessairement des représentants des ministres
concernés, des professions et de l’Université. Cette commission pédagogique labellise les formations et a en
charge la responsabilité du cahier des charges et son adéquation au référentiel. Elle veille à la cohérence de la
carte nationale des formations et peut alerter les autorités de tutelle.
Proposition 16 : Renforcer les conditions de fonctionnement d’équipes pluri catégorielles de façon à favoriser le caractère professionnalisant de la formation. La mission de contribution à la formation des enseignants, sous la responsabilité de l’Université, doit être réaffirmée dans le statut des enseignants du scolaire.
Proposition 17 : Consolider les IUFM comme écoles universitaires professionnelles au sein de l’Université, à vocation interuniversitaire et académique. Ces écoles relèvent d’une structuration nationale (réseau des écoles, respect du cahier des charges) ; elles relèvent par ailleurs d’une structuration locale relative à la formation, à la recherche et à l’insertion professionnelle pour les métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation.
Proposition 18 : Les ressources humaines et financières affectées à l’université pour la formation des enseignants sont celles qui
permettent de répondre au cahier des charges défini sur la base du référentiel national.
Proposition 19 : Développer le continuum de formation des enseignants par des initiatives en lien avec la spécificité des territoires.
Proposition 20 : Mettre en place une offre coordonnée de formation au sein de chaque région et sur le territoire national.
Proposition 21 : Instaurer une contractualisation entre universités, Éducation nationale et collectivités territoriales dans chaque
académie, précisant de manière pluriannuelle les besoins à couvrir, les objectifs à atteindre et les moyens
complémentaires alloués.
Proposition 22 : Accompagner financièrement les étudiants inscrits dans les divers cursus d’accès au métier d’enseignant.


.

 

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Je voudré être écrivin

 

ecrivin

 

« Êtes-vous sûr du métier que vous allez choisir ?»
une nouvelle campagne de pub utilise quatre visuels différents (kiné, footballeur, président, écrivain)
http://www.madmoizelle.com/campagne-pub-letudiant-83572


«Je voudré être écrivin…»
La critique de ces pubs par Céline Curiol, Ecrivaine
http://www.liberation.fr/societe/01012384488-je-voudre-etre-ecrivin

La réponse d'E Davidenkoff,
le directeur de la rédaction de l'Etudiant
http://www.liberation.fr/societel-etudiant-repond-a-celine-curiol

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,