robin

Daniel Robin (SNES-FSU) - source : i-Télé


- Le SWOT *, vous connaissez ?
Lire le forum Aggiornamento ou le syndicat des inspecteurs d'académie.

* il s'agit de « 4 mots anglais : Strength, Weakness, Opportunities et Threats » utilisés en exercice de com'
« Les doyens sont invités par petits groupes à circuler de table en table pour lister en 4 minutes chronomètre en mains (celles du consultant) les avantages (Strength), les opportunités (Opportunities), les faiblesses (Weakness), les risques et les inconvénients (Threats) du projet d’évaluation des enseignants (par le seul chef d’établissement). Ils ont interdiction fermement rappelée de s’extraire des groupes. Dans un deuxième temps par atelier, nos doyens doivent faire des propositions sur : les conditions d'efficacité de mise en place de la réforme, les points vigilances, les palliatifs (on appréciera le terme). Les doyens sont formés à la technique de bateleur de foire ! »
http://www.syndicat-ia.fr/actualites/2012/25janvier12_article_sia.pdf


- La grève du 31 janvier contre les projets de notation et la suppression des postes de profs.

Présentée en 74 secondes sur i-Télé
http://www.itele.fr/video/les-profs-en-greve

Daniel Robin co-secrétaire général du SNES-FSU a eu droit à 5 minutes (!) dans L'édition permanente (i-Télé)
http://www.itele.fr/emissions/chronique/linvite-de-ledition-permanente/video/22080

également 81 secondes de Daniel Robin sur youtube :
http://www.youtube.com/watch?v=dAMO7CzJYKE

TF1 s'est abrité derrière les chiffres du ministère, mais a néanmoins utilisé son fond de commerce habituel (les commerces ruraux qui ferment) en s'intéressant aux fermetures de postes dans les établissaments professionnels, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais. Un autre reportage suggérait un dysfonctionnement dans le service d'urgence d'un hôpital public. Aucun lien bien entendu avec la politique menée par le pouvoir en place.


- Et si on aimait enfin l'école !
- blog de Claude Lelièvre, Médiapart, 09/01/2012
« Parents, élèves, enseignants, ministres…Et si on aimait enfin l’école ! »,
c'est un ouvrage de Nicole Geneix et Philippe Frémeaux.
L’école primaire rencontre des difficultés réelles ; celles-ci sont plutôt en train de s’aggraver.
Mais l'école mérite d’être proclamée « grande cause nationale » face aux menaces bien tangibles des tenants de l'école libérale.
http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/090112/et-si-aimait-enfin-lecole


.