31 décembre 2011

Blogs d'historiens - France - Allemagne

 

- La blogosphère française en histoire -
Klaus Graf - Mareike König - Archivalia - 11 August 2011
Criminocorpus, EMMA, Parlement de Paris, Femmes au travail, Enklask, Interfaces-Livres anciens, Photographier la ville, Devenir Historien, Cléo Radar, Photo in History ...
http://archiv.twoday.net/stories/38743431/

- Une blogosphère à fort potentiel
: petit tour des blogs d’histoire germanophones
Mareike König - Digital Humanities à l'IHA - 13 décembre 2011 -
Archaeologik, Archivalia, Kritische Geschichte, Digitale Regionalgeschichte, Medien im Geschichtsunterricht,  Weblog.hist.net ...
http://dhiha.hypotheses.org/425

L'information majeure, c'est l'ouverture d'un portail en allemand : http://de.hypotheses.org/

Fort potentiel ? Une formule contredite par une introduction qui parle de déficit structurel, de manque de visibilité, de mépris de l'institution à l'égard des internautes. Les historiens tomberaient-ils parfois dans le piège de la communication insitutionnelle et de la néo-évaluation ? 

« Contrairement à son homologue française, la blogosphère germanophone dans le champ historique est encore réduite et aisée à circonscrire. Une des explications réside sans doute d’une part dans le dédain qui entoure souvent en Allemagne le blogging scientifique. Tant que les articles évalués par les pairs auront plus de poids qu’un blog scientifique dans un CV, les historiens préféreront concentrer leur énergie dans des publications traditionnelles. Or l’un ne devrait pas exclure l’autre. L’Allemagne pâtit d’autre part d’un déficit structurel en la matière : il n’existe aucun forum qui centralise les blogs en sciences humaines et qui leur offre donc une meilleure visibilité, des standards de qualité ainsi qu’un archivage. Le portail de blogs germanophones tout récemment ouvert, http://de.hypotheses.org, doit remédier à cette situation et donner naissance à une communauté interconnectée de blogueurs professionnels germanophones, qui ne craignent pas d’utiliser cet outil pour dialoguer avec des collègues et l’opinion publique ».

« ... en Allemagne, la plupart des blogs en histoire ont une approche transversale. On trouve peu de blogs en accès public, adossés à un séminaire universitaire. Les blogs de fouilles archéologiques sont très appréciés en France, ils sont inexistents en Allemagne, tout comme les blogs de centres de recherche ou ceux qui entourent une publication. Logiquement il existe donc encore peu de blogs germanophones publiant des contributions scientifiques inédites ou diffusant des informations d’actualité sur les derniers résultats de la recherche ».


11 blogs (sites web?) pour la France, une trentaine pour l'Allemagne.

La sélection ponctuelle faite par 2 germanistes paraît bien sévère. Ainsi, elle fait l'impasse sur les blogs de Culture visuelle (André Gunthert) ; elle ignore un site incontournable comme Ménestrel pour l'histoire médiévale... Elle est pourtant révélatrice d'une frilosité trop peu analysée du monde universitaire hexagonal, déjà signalée en février dernier sur ce blog (cf aussi son incapacité à normaliser les sites web des universités, laissés à la fantaisie des informaticiens locaux : .univ-, .uni-, .u- ).

La situation pourrait changer avec l'arrivée de la plate-forme Hypotheses.org du CLEO (Centre pour l’édition électronique ouverte), qui hébergeait déjà une quinzaine de blogs d'historiens en août dernier et près de 50 en décembre 2011.


Les sociologues (L Muchielli ou Loic Wacquant) ou les économistes sont beaucoup plus actifs sur la toile. Voir par exemple les sites retenus par Marjorie Galy (Toile SES) en y ajoutant La pompe à phynance, le blog de Frédéric Lordon.
Quel contraste avec le 
monde anglo-saxon : le très riche Cliopatria's History blogroll a répertorié plus de 2000 sites et blogs (en deux fichiers - part 1 - part 2

Côté allemand, ajouter aussi Nachrichtendienst für Historiker, la revue de presse de Tobias Berg (source NM).

Enfin, le titre façon communicants du MEN vaut le détour :
un déficit structurel et une visibilité insuffisante deviennent « Une blogosphère à fort potentiel ».


Rappel :
Clioweb - Liens Histoire : http://clioweb.free.fr/peda/1hist.htm

Choix de blogs : http://clioweb.free.fr/dossiers/blogs.htm


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


30 décembre 2011

Comment ils ont tué la Poste

 

meek-lhr


- James Meek, In the Sorting Office
London Review of Books - 28 April 2011 - l'auteur : http://jamesmeek.net
L'article intégral en ligne :
http://www.lrb.co.uk/v33/n09/james-meek/in-the-sorting-office

L'écrivain a enquêté sur la poste néerlandaise. Il décrit un service dégradé et des salariés malmenés, l'envers d'une privatisation sans durabilité et d'une compétition fort peu rationnelle.

Comment ils ont tué la Poste
Traduction en 6 pages par Courrier international, à lire en bibliothèque - 1103-04
http://www.courrierinternational.com/magazine/2011/1103-1104-l-or-la-face-cachee-d-une-frenesie-mondiale

Extraits :
Concurrence ?
« In the Netherlands, as in Britain, the postal market has been liberalised in the name of the consumer, as Europe’s former citizens are now known: competition, it is said, will benefit everybody. But competition, as Leijten noted, only really exists for large organisations. Private citizens can’t post letters in Sandd or Selekt mailboxes. There aren’t any. Ordinary Dutch people still have to pay 46 cents to send a TNT letter. The Dutch government, meanwhile, has negotiated a deal with Sandd to deliver some of its mail at 11 cents a pop. ‘For ordinary people, there’s no choice, there’s only TNT,’ Leijten said. ‘The postal system is sick ».

Une guerre fraticide
« Every week Dutch households and businesses are visited by postmen and postwomen from four different companies. There are the ‘orange’ postmen of the privatised Dutch mail company, trading as TNT Post but about to change their name to PostNL; the ‘blue’ postmen of Sandd, a private Dutch firm; the ‘yellow’ postmen of Selekt, owned by Deutsche Post/DHL; and the ‘half-orange’ postmen of Netwerk VSP, set up by TNT to compete cannibalistically against itself by using casual labour that is cheaper than its own (unionised) workforce. TNT delivers six days a week, Sandd and Selekt two, and VSP one. From the point of view of an ardent free-marketeer, this sounds like healthy competition. Curiously, however, none of the competitors is prospering ».

Désarmement unilatéral
« What the Germans did was not so different from what the Dutch did: they tried to protect their decently paid former state postmen from low-wage competition in their home country, while setting up networks of low-wage private postmen to undermine the former state post in the country next door ».

Petits boulots. L’art de dénigrer le travail des salariés.
« Sandd promotes the job as a ‘bijbaan’, a bit of work on the side for somebody who wants fresh air and exercise and already has a state pension, is studying or has a salaried husband ».
un exemple de factrice : « She works, she reckons, about 30 hours a week for the two companies, earning about five euros an hour, although the legal minimum wage in the Netherlands is between eight and nine euros an hour. She has no contract. She gets no sick pay, no pension and no health insurance… » 

Le retour du droit et du social ?
« While I was in the Netherlands, the Dutch parliament’s pressure on the low-wage postal companies, which had been building for years, finally forced them to make a deal. In the small hours of the morning they agreed with the unions that by the end of September 2013, 80 per cent of all postal workers in companies like Sandd must be on proper contracts, meaning they gain some degree of social protection ». Un responsable ajoute : « Yes, we underpaid, if you want to call it that, in the same way that others did. From early on we said when others agree to come to a labour agreement we will follow. We would not take the lead ».


Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 décembre 2011

L’Ecole à contretemps

 

L’école à contretemps - 16 Mars 2011
Conférence d’Antoine Prost à Lodève, transcription par Sébastien Rome
http://blogs.mediapart.fr/edition/changer-les-rythmes-scolaires-lodeve/article/160311/l-ecole-contretemps

Les temps scolaires ont toujours été des temps sociaux ; les choix économiques et culturels ont souvent pesé plus lourd que la pédagogie et l’intérêt des élèves.

Pour Antoine Prost, les vacances concernent d'abord exclusivement le secondaire.
Au XIXe, les vacances d’été allaient du 15 août au 1er octobre. Il n’était pas question de foin et de travaux des champs, mais de sociabilité des classes dirigeantes, et notamment de chasse. Il n’y avait pratiquement pas de petites vacances, à cause du coût et de la lenteur des transports.
En un siècle, les vacances d'été vont remonter dans l'année.
En 1891 elles commencent le 1er août.
En 1912 : elles vont du 14 juillet au 1er octobre.
En 1959, les grandes vacances passent du 1er juillet au 15 septembre ( peu avant l’ouverture de la chasse).
L’industrie touristique s’en mêle en 1972, avec la création des (petites) vacances d’hiver par zones.
En 1986, le couple 7 semaines/2semaines est tenté mais aussitôt abandonné.

La situation est différente pour le primaire.
« Au XIXème, les enfants des paysans et des ouvriers vont en classe quand ils n'ont rien de mieux à faire. Ce qui est normal, en quelque sorte, ce n'est pas qu'ils soient en classe, c'est qu'ils soient ailleurs, occupés à aider leurs parents. La question n'est pas de savoir quand il faut leur donner des vacances, c'est de les faire venir ». La fréquentation scolaire est donc une bataille menée par les républicains.
Le jeudi sans classe n’a pas été inventé en 1882 ; il existe pour le primaire depuis 1858. C’est en 1972 qu’il est remplacé par le mercredi, pour équilibrer la semaine jusqu’au samedi midi (4 demi-jounées avant, 5 après). En 2008, Darcos impose la semaine de 4 jours, choisie alors par seulement ¼ des écoles.

Pour Antoine Prost, le volume horaire annuel est passé de 1128 h en 1939 à 840 en 2008. Réclamer un retour à des méthodes massivement répétitives est doublement contestable : elles ont montré leurs limites à la fin des années 1950 ; elles consomment un temps considérable dont l’Ecole d'aujourd'hui ne dispose plus.
AP aborde aussi l’organisation du travail dans la journée scolaire.

Au temps des vacances scolaires – Claude Lelièvre – blog Médiapart - 26/12/2011
http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/261211/aux-origines-des-vacances-scolaires

 

 

Posté par clioweb à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 décembre 2011

Twitter et la géo des langues

 

tw-iberie

Les langues utilisées dans la péninsule ibérique sur Twitter - source Eric Fischer


539 - Vive le tweet ! A Map of Twitter's Languages

Frank Jacobs, Strange Maps - http://bigthink.com/ideas/41004

« Online language detection is possible due to Google’s open-sourcing of the CLD (Compact Language Detector) software embedded in its Chrome browse. Mike McCandless extracted the software, Eric Fischer applied it to Twitter ».

La carte d'Eric Fischer à différentes définitions
http://www.flickr.com/photos/walkingsf/6277163176/sizes/o/in/photostream/

Data from the Twitter streaming API, May 14-October 20, 2011.
http://www.flickr.com/photos/walkingsf/6277163176/
http://www.flickr.com/photos/walkingsf/6276642489/
Eric Fischer sur Flickr - http://www.flickr.com/photos/walkingsf
 .

tw-eurcent

Les langues utilisées sur Twitter en Europe centrale
(L'allemand en rouge, le tchèque en vert, le hongrois en violet, l'italien en bleu)
source Eric Fischer

Commentaire de Frank Jacobs : « The fun really begins in Europe, where some of countries just vanish off the map: Belgium tweets in Dutch and French, Switzerland in mainly in German, with a French bit west of the Röstigraben (3). And other countries emerge out of nowhere: Catalans twitter in their own language, not Spanish. German dominates Central Europe, but a surprisingly large chunk of Austria appears to be tweeting in Italian - as do a lot of dots inside France ».
.
tw-quebec

Lire également ce que Frank Jacobs écrit à propos du Québec
http://bigthink.com/ideas/41004


Sur Strange Maps Frank Jacobs a rédigé et mis en ligne 549 billets depuis 2006. « His map "US States Renamed For Countries With Similar GDPs" has been viewed more than 587 000 times ».
http://bigthink.com/ideas/21182

Parmi les mises en ligne récentes :
538 - Just My Plug: Socket Map of the World
http://bigthink.com/ideas/40910
541 - dont Apportioning America - States sized to correspond to their political weight in Congress (in 1911).
http://bigthink.com/ideas/41207

strange-maps

An anthology of Strange maps from Frank Jacobs' blog was published by Penguin in 2009.
http://www.amazon.fr/Strange-Maps-Frank-Jacobs


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Geoclip O3, suite

 

Les «cartes en ligne» du recensement agricole 2010
Denis Eckert, Laurent Jégou - Mappemonde n° 103

« le travail de mise en cartes d’un indicateur est fait dans un strict respect de la sémiologie graphique, tout en permettant la sélection géographique, l’exportation ».
« On est particulièrement sensible au fait que l’outil gère très bien les proportionnalités de cercles (en fait des sphères), adaptant toujours les tailles au niveau de zoom choisi par l’utilisateur. De ce fait on a, à toutes les échelles, des cartes très lisibles… »
« Malgré les qualités indéniables de cette ressource en ligne, on regrette quand même qu’au bout de quelques manipulations on soit parfois démuni pour aller plus loin ou revenir en arrière: il n’est pas évident de comprendre toujours où l’on en est de sa navigation ».
« Une autre caractéristique, hélas commune à nombre de ces outils: il est possible de combiner  à peu près sans limite — et sans assistance — les indicateurs sur la carte, qu’il s’agisse des données issues du recensement agricole ou des données externes »
L’article épingle enfin une carte où la Guyane recouvre le Nord de l’Espagne
http://mappemonde.mgm.fr/num31/internet/int11301.html


Dans sa réponse, Eric Mauvière
rappelle le cahier des charges du ministère de l’Agriculture et son choix de principe : « Nous faisons pour notre part confiance à l’intelligence des utilisateurs ! »
« Tout ne peut être bridé. Je pourrai à partir d’une analyse choroplèthe produire une carte avec des seuils exotiques et des couleurs criardes et proclamer « ouh la vilaine carte qu’on a laissé faire ! » ».
Il conclut : « Je crois que tout est une question de dosage entre ouverture, et règles favorisant la lisibilité. Nous essayons de travailler sur les deux tableaux et sommes toujours preneurs de bonnes idées. Cordialement ».
http://o3geoclip.blogspot.com/2011/12/reponse-mappemonde.html

.
rappel : présentation de Géoclip O3 (démo en ligne, blog, recensement agricole 2010)

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Lois et génocides : Pierre Nora

 

- Une loi électoraliste et discutable Le Monde diplomatique - 28/12/2011

«Génocide turc en Arménie, affirment les parlementaires français ; génocide français en Algérie, a répliqué sur-le-champ le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan : cette polémique, qui a de nombreuses explications politiques et qui entraînera peut-être des conséquences commerciales et diplomatiques, n’apporte rigoureusement rien à notre connaissance du passé. Dans un pays démocratique, une majorité parlementaire a mandat de faire la loi, pas d’écrire l’histoire ».

.
- Lois mémorielles : pour en finir avec ce sport législatif purement français
Pierre Nora, Le Monde 27.12.2011

« L'histoire ne doit pas être l'esclave de l'actualité ni s'écrire sous la dictée de mémoires concurrentes » Appel de Blois 2008

« Cette loi prétend n'être que la mise en conformité du droit français avec la décision-cadre européenne du 28 novembre 2008 portant sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie au moyen du droit pénal. C'est faux : elle va plus loin. Devant la décision de Bruxelles, la France avait choisi une "option" qui consistait à ne reconnaître que les crimes contre l'humanité, génocides et crimes de guerre déclarés tels par une juridiction internationale. C'était admettre l'éventualité d'une criminalisation des auteurs du génocide au Rwanda, au Kosovo et autres crimes internationaux contemporains, mais mettre les historiens qui travaillent sur le passé à l'abri de toute mise en cause. La loi actuelle s'applique à tous les crimes qui seraient reconnus par la loi française ».

« A quand la criminalisation des historiens qui travaillent sur l'Algérie, sur la Saint-Barthélemy, sur la croisade des Albigeois ? Mesure-t-on à quel degré d'anachronisme on peut arriver en projetant ainsi sur le passé des notions qui n'ont d'existence que contemporaine, et de surcroît en se condamnant à des jugements moraux et manichéens ? »
http://www.lemonde.fr/idees/2011/12/27/lois-memorielles


- « Les historiens ne peuvent qu’être réticents aussi sur la notion de crime contre l’humanité associée au génocide. Pas sur le plan moral, bien sûr, mais sur le plan juridique et philosophique. Cette notion exprime que les auteurs de crimes ne seront jamais à l’abri de poursuites jusqu’à leur mort. Mais après ? S’il n’y a plus d’auteurs de ces crimes, est-il légitime de ne pouvoir incriminer que les historiens qui évoquent ces crimes ? Laissera-t-on aux juges l’évaluation de la «minimisation» ou de la «banalisation grossière» ? »
http://www.liberation.fr/monde/01012379101-il-s-agit-d-eloigner-la-perspective-d-une-candidature-de-la-turquie-a-l-europe


- Point de vue opposé de Gérard Noiriel - Blog Performance
A propos des lois mémorielles. L’enjeu des mots et la pensée unique de l’histoire
http://noiriel.over-blog.com/l-enjeu-des-mots

« Au CVUH, nous avons combattu l’expression lois mémorielles  parce qu’il nous semblait scandaleux, d’un point de vue civique, de placer sur le même plan une loi faisant l’apologie de la colonisation, avec les lois Gayssot et Taubira, ou avec la loi reconnaissant le génocide arménien. En critiquant la formule « lois mémorielles », nous voulions attirer l’attention du public sur un autre point. Englober tous ces textes législatifs sous cette étiquette permettait aux animateurs du mouvement « Liberté pour l’histoire » de déplacer l’enjeu du débat. La loi du 23 février 2005 était, en effet, par son article 4, la seule qui autorisait l’intrusion directe du pouvoir politique dans l’enseignement de l’histoire. Ce qui était contraire aux principes élémentaires de notre démocratie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cet article a été déclassé. Les autres lois incriminées par Pierre Nora et ses amis sont des enjeux de mémoire. Elles peuvent certes avoir des incidences indirectes sur la recherche historique. Mais elles ne disent pas aux historiens ce qu’ils doivent enseigner ou chercher. La bataille contre les lois mémorielles est en fait une bataille politique, qui vise à discréditer les revendications des « minorités » qui veulent qu’on reconnaisse les souffrances qu’elles ont subies dans le passé. Cette bataille  est une facette des discours dénonçant le « communautarisme » et le « politiquement correct ».  

 

Posté par clioweb à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 décembre 2011

Concours 2013

 

Agrégation externe 2013
Les programmes de la session 2013 sont en ligne dans plusieurs disciplines. Les autres attendent...
http://www.education.gouv.fr/cid58356/programmes-des-concours-de-la-session-2013.html

Géographie
Géographie thématique :
Géographie des conflits
Représenter l’espace (nouvelle question)

Géographie des territoires :
La France en villes
Canada, États-Unis, Mexique (nouvelle question)

Histoire moderne :
Les circulations internationales en Europe, (années 1680 - années 1780).
Histoire médiévale :
Guerre et société (Royaume de France, royaume d’Écosse, royaume d’Angleterre, marges occidentales de l’Empire) vers 1270 - vers 1480. (nouvelle question)

Anglais
II - Civilisation
1- La décolonisation britannique (1919-1984)
2- Révoltes et utopies : la contre-culture américaine des années soixante

Allemand
5 - L’Empire austro-hongrois : les enjeux de la présence allemande en Europe centrale (1867-1918)
Option B , civilisation : L’écologie politique en Allemagne fédérale (1949-1990)

Espagnol
2 - La transition en Espagne : les enjeux d'une démocratisation complexe (1975-1986)
3 - Les jésuites en Espagne et en Amérique espagnole (1565-1615). Pouvoir et religion
4 - Pouvoir de la violence et violence du pouvoir

Japonais
La « démocratie de Taishô » - [l'ère Taishô s'étend de 1912 à 1926]

SES
Économie
1) La répartition des revenus 
2) Économie de l’environnement 
3) L’économie géographique (nouveau thème)

Sociologie
1) Santé, maladie, société
2) Les stratifications sociales
3) L’exclusion sociale (nouveau thème)

Histoire et géographie du monde contemporain
1) Transport, économie mondiale et échanges internationaux de 1880 à nos jours
2) Patrons et patronat dans le monde occidental : Allemagne (à l’exclusion
de la RDA), France, Royaume-Uni, Etats-Unis, début XIXe-fin XXe siècle (nouveau thème)

.
Capes 
http://www.education.gouv.fr/cid54777/menh1031996n.html

- HG
Histoire
. Le Prince et les Arts en France et en Italie, du XIVème au XVIIIème siècle.
. Les diasporas grecques du VIIIème siècle à la fin du IIIème siècle avant J.-C. (bassin méditerranéen, Proche-Orient) (nouvelle
question)
. Les sociétés coloniales à l'âge des empires : Afrique, Antilles, Asie (années 1850 - années 1950) (nouvelle question)

Géographie
. La France : La France en villes.
. Géographie des conflits
. Canada, États-Unis, Mexique (nouvelle question)

- SES
Le programme de la session 2011 est reconduit ainsi qu’il suit :
Le programme du concours correspond aux programmes des classes en vigueur au lycée auxquels s'ajoutent, pour la première partie de l'épreuve sur dossier, les connaissances en mathématiques et statistiques des classes de première et terminale E S en cours

- Espagnol
A - Reflets d'une société en mutation : le Mexique au milieu du XXème siècle

 

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Tablettes : les choses à moitié ?

 

- Tablettes tactiles, ressources et usages pour le CDI - source tw
CRDP de Versailles
http://blog.crdp-versailles.fr/usagestice92/tablettes-cdi

- La tablette : un outil entre-deux, pour faire les choses à moitié ?
Elie Chevignard - 23 décembre 2011
http://fr.locita.com/apple/ipad-apple/tablette-entre-deux

- Le satellite Pléiades livre ses premières images haute résolution
http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/

- Une pénurie de 50.000 informaticiens en 2020 ?
Joost Rommelaere
http://datanews.levif.be/ict/penurie-de-50-000-informaticiens-en-2020

 

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2011

Facebook ou big brother ?

 

ie-report

Report of Data Protection Audit of Facebook Ireland Published
http://www.dataprotection.ie/viewdoc.asp?DocID=1182&m=f

 

Dans le feuilleton interminable des données personnelles sur le web et de leur exploitation commerciale sans scrupules par les géants américains, deux sources dans un article de Camille Gévaudan pour Ecrans 22/12/2011

- Un sermon irlandais pour Facebook
La CNIL irlandaise a publié son rapport sur Facebook, dont le siège international est en Irlande : l’entreprise doit mieux expliquer ce qu’il advient des données personnelles de ses utilisateurs et leur donner plus de contrôle.
http://www.ecrans.fr/Un-sermon-irlandais-pour-Facebook,13760.html

- le rappel du cas de Max Schrems : cet étudiant autrichien de 24 ans avait obtenu de Facebook une compilation de ses données personnelles. Les 1 222 pages (!) gardaient trace de toutes ses activités sur le média social - y compris ce qu’il croyait avoir supprimé ! (CG article du 22/10/2011)
http://www.ecrans.fr/Facebook-la-memoire-cachee,13424.html

Réponse de Facebook : le rapport « a mis en lumière plusieurs possibilités pour renforcer nos pratiques existantes ». La langue de bois n'est visiblement pas réservée aux politiques, elle réussit aussi chez les communicants de l'industrie privée.


Le sujet a été abordé dans d'autres sources :
Les étranges profils fantômes de Facebook - Le Figaro 25/10/2011
http://www.lefigaro.fr/hightech/2011/10/25/

Max Schrems : "L'important, c'est que Facebook respecte la loi" - Le Monde 23/11/2011
http://www.lemonde.fr/technologies/2011/11/23/max-schrems

Critiques des pratiques de Facebook
http://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_de_Facebook

Irish privacy watchdog calls for Facebook changes - BBC News Technology, 21/12/2011
The Irish data protection commissioner has recommended widespread changes to improve privacy on Facebook.
http://www.bbc.co.uk/news/technology-16289426

maxschrems.M
Max Schrems
source : http://news.orf.at/stories/2077750/2077719/

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L’impala et son grand frère

 

L’impala et son grand frère – 1  - 09/11/2011
« … Elle a à peine onze ans, affiche une insolente beauté, une finesse de traits invraisemblable, sous un regard fermé par la colère dès qu'elle est contrariée. Et contrariée, elle l'est souvent, car elle ne supporte ni remarque ni reproche sans explosion quasi nucléaire… ».
http://education.blog.lemonde.fr/2011/11/09/limpala-et-son-grand-frere/

L’impala et son grand frère – 2
http://education.blog.lemonde.fr/2011/11/20/limpala-et-son-grand-frere-2-l'amertume/

Luc Cédelle à partir du blog de Véronique Decker, directrice de l'école Marie-Curie de Bobigny
(blog des Cahiers pédagogiques)
http://www.cahiers-pedagogiques.com/blog/servicemaximum/


.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



  1  2  3  4  5