17 décembre 2011

Les inégalités en cartogramme

 

jg-r-fiscal

Le revenu fiscal des ménages en 2009 (la médiane divisée par le nombre d'unité de consommation du ménage)
« En gros, plus c’est bleu, plus c’est riche, et plus c’est rouge, plus c’est pauvre ».
source : http://www.joelgombin.fr/?p=577

 

- Ah… 36 000 communes feront toujours la différence
Baptiste Coulmont, 11/12/2011
http://coulmont.com/blog/2011/12/11/ah-36-000-communes/

Joel Gombin en a tiré une version en cartogramme au moyen de Scapetoad,
un logiciel gratuit réalisé par le laboratoire Choros, à l’EPFL (Lausanne).
http://www.joelgombin.fr/?p=577

- Sur l'Observatoire des inégalités
http://www.inegalites.fr/
. L’évolution des inégalités de patrimoine
Entre 2004 et 2010, les 10 % les plus fortunés ont vu leur patrimoine moyen augmenter de 400 000 euros (+ 47 %).
Les 10 % les moins fortunés ont gagné 114 euros (+9 %).
. La représentation des catégories socioprofessionnelles à la télévision
Parmi les personnes qui prennent la parole à la télévision, on compte 79 % de cadres supérieurs contre 2 % d’ouvriers.


Class Matters. Why Won’t We Admit It ?
By Helen F Ladd and Edward B Fiske - The New York Times, December 11, 2011 
http://www.nytimes.com/2011/12/12/poverty-and-education 

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


La solitude du doctorant

 

La solitude du thésard de fond
Héloïse Lhérété - Sciences Humaines octobre 2011, dossier Pourquoi Apprendre ?
http://www.scienceshumaines.com/la-solitude-du-thesard-de-fond_fr_27741.html

Extraits :

« 65 000 personnes sont actuellement embarquées dans une thèse de doctorat en France, dont plus de la moitié, 38 000, en lettres, langues, économie, droit et sciences humaines. Le nombre de thèses délivrées chaque année (autour de 10 000) a doublé en vingt ans, sans que les perspectives d’emploi ne s’ouvrent vraiment »
« Seuls 10 % des doctorants en sciences humaines touchent une allocation de recherche ».

« Au début, tout était rose. Sophie se répétait avec gourmandise: « Je suis en thèse d’anthropologie ». Elle salivait rien qu’en pensant à son sujet de recherche. Étudiante brillante, bénéficiaire d’une bourse de recherche, elle se rêvait en futur Lévi-Strauss. Puis le temps a passé… »
« Au fil des mois, la thèse peut ainsi se muer en véritable bourbier …« Une trajectoire de thèse va connaître des plateaux monotones dont on redoute de ne pas voir la fin, des méandres dangereux, des rebondissements heureux et, parfois, des brisures définitives ». En lettres et sciences humaines, le taux d’abandon avoisine les 60 %.

En conclusion,
celles et ceux qui vont jusqu’au sprint final arrivent « Épuisés, mais soulagés ».
« Enfin docteurs, ils ont le titre nécessaire pour se lancer à la conquête d’un poste.
Le parcours du combattant peut commencer ».


Héloïse Lhérété cite la Guilde Des Doctorants : http://guilde.jeunes-chercheurs.org

et suggère cinq pistes pour surmonter les blocages de l’écriture :
1. Avancer par étapes
2. Prendre des rendez-vous avec sa thèse
3. Créer des rituels
4. Lâcher (un peu) la théorie
5. Dédramatiser


A lire et à voir également sur le web :
- La solitude du thésard : réalité ou illusion ?
http://lapinobservateur.over-blog.com/article-la-solitude-du-thesard-1-44547547.html
http://lapinobservateur.over-blog.com/article-la-solitude-du-thesard-2-44623562.html

http://lapinobservateur.over-blog.com/

- Le témoignage de la mère d’une doctorante en archéologie médiévale.
http://theomaluanneief.canalblog.com/archives/2011/10/28/22495897.html


- La fin de la thèse, informations et conseils
Association ENthèSe Yann Calberac (géo) et Emmanuelle Zolesio (socio) - 7 octobre 2011.
...les derniers mois de rédaction, la composition du jury, les formalités administratives et pratiques qui précèdent la soutenance et qui la suivent immédiatement, la publication de la thèse.
Vidéo en ligne : http://vimeo.com/33725070

enthese

Yann Calberac - Emmanuelle Zolesio

 .

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les lobbies à l'assaut des SES

 

La France en crise ?
La faute à ceux qui ont alourdi la dette de 500 Mds depuis 2007 ?
Non, selonb les idéologues du Medef, il faudrait incriminer les profs de SES en lycée qui ne formeraient pas assez de bons commerciaux.
« Tant qu'on n'a pas vendu à un client, on n'a rien compris à l'économie » affirment Olivier Dassault (!!) et Jean-Michel Fourgous. En plus de quelques députés UMP, Beigbeider (Medef) et Lemaître ont aussi attaqué les profs de SES.
http://agora.hypotheses.org/1072

L'APSES a répliqué par un communiqué
et un droit de réponse dans Vousnousils à JM Fourgous.

En substance, 

- La richesse d'un pays ne se résume pas aux seules entreprises marchandes (qui savent vendre).
- « Il ne suffit pas d'avoir été VRP pour répondre aux questions des élèves.
Plus que d'un stage en entreprise, les enseignants ont avant tout besoin d'une solide formation scientifique (qu'il convient d'actualiser tout au long de la carrière) et pédagogique (aujourd'hui largement remise en cause), afin de s'appuyer sur des travaux documentés et reconnus de spécialistes en sciences sociales ».

 

Posté par clioweb à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,