07 décembre 2011

L'Ecole entre le marteau et l'enclume

- Le Conseil d’Etat décrie la nouvelle formation des profs
Véronique Soulé - Libération Education - http://www.liberation.fr/societe/


- Le rapport Grosperrin illustre l'éducation selon l'UMP :
Rejeté en juillet, le rapport Grosperrin repasse devant la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l'Assemblée. Il suggère la suppression des concours de recrutement et leur remplacement par des listes d'aptitude à partir de la certification des compétences par les universités.
Cette politique « fait de l'établissement autonome, piloté par une direction renforcée ayant le pouvoir de recruter et d'évaluer les enseignants, l'élément central d'un système éducatif géré par des évaluations nationales et la mise en concurrence. L'Etat ne garderait plus que la rédaction des programmes et la délivrance des diplômes. Quant aux enseignants il seraient comme dans de nombreux pays fortement dépendants pour le salaire et l'emploi des autorités locales ».
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/

.
- L'Ecole entre le marteau et l'enclume :

. au sommet, tout est fait pour démolir l'école publique (cf le rapport Grosperrin, la suppression de la formation en alternance, les suppressions de postes, la gestion comptable à court terme ...)

. A Berre, des parents exigent le départ d'un enseignant (stagiaire, dans une école ... privée catholique) (La Provence). Le ministre, interrogé par France 3 ce midi, a juste évité de rappeler le sort fait aux jeunes profs depuis septembre 2010.

. Pour aider leurs enfants, ils ont créé leur école idéale !
hier soir dans 100 % Mag , vers la 31e minute, pub pour une école privée version Tea Parties (Fdn pour l'Ecole, Google connaît). Des militants bien sous toutes les coutures mettent dans le même sac école publique (d'Etat) et école catholique sous contrat.
http://www.m6replay.fr/#/emissions/100-mag/38052
(attention, la pub est très très agressive).


.

Posté par clioweb à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Orléan : Refonder l'économie

 

- Le futur n’est pas objectif - Libération  03/12/2011
http://www.liberation.fr/economie/01012375301-le-futur-n-est-pas-objectif

André Orléan a publié  L'empire de la valeur, refonder l'économie
Pour les économistes classiques, tout peut être mesuré, et de façon objective, la valeur pouvant dépendre du travail ou de l’utilité. Et les néo-libéraux avaient une telle confiance dans l'efficience des marchés financiers qu'ils ont activement milité pour une dérégulation totale.

Pour André Orléan, ils n'ont pas seulement fait une erreur de prévision. C'est tout leur cadre conceptuel (rationalité, utilité, équilibre) qui a conduit à la faillite extrême actuelle.

Pour lui, la valeur (économique) répond aux mêmes règles que les autres valeurs (morales, religieuses, esthétiques) : elle dépend de l'interaction sociale et des représentations. Il ne suffit donc pas d’introduire davantage de transparence pour espérer réduire l’incertitude économique.

La théorie classique fait l’hypothèse d’un homo œconomicus au comportement rationnel. « En réalité, l’individu mimétique est un être foncièrement social, constamment façonné par les interactions. C’est seulement lorsque ses préférences se stabilisent que l’hypothèse de l’homo œconomicus devient valide. En cela, la théorie que je propose se veut générale. Elle ne rejette pas l’homo œconomicus mais en fait un cas particulier. Ce qui est premier est l’interaction avec les autres. Les goûts ne sont pas une donnée naturelle mais résultent d’un apprentissage social ».
 

- Refonder la science économique, entretien avec Regards.
http://www.regards.fr/economie/refonder-la-science-economique


.

Il faut définanciariser l'économie - Le Monde  05/12/2011

« ... nous avons été habitués au cours des vingt dernières années à nous en remettre aveuglément aux estimations des marchés... alors qu'ils sont incapables de produire une juste valorisation des activités productives...». C'est au nom de cette aptitude supposée des marchésà produire des prix justes que l'on a promu l'intense dérégulation qui est à l'origine du capitalisme financiarisé. Des contre-pouvoirs sont à inventer pour sortir de la crise. 
http://www.lemonde.fr/idees/2011/12/05/

Quel rôle pour les banques centrales ?
http://lemonde.fr/idees/2011/12/05/

 orlean

source : http://www.parisschoolofeconomics.com/orlean-andre/

 

- Karl Polanyi, La Subsistance de l'homme. La place de l’économie dans l’histoire et la société, Flammarion.
Pour Polanyi, le marché est une invention moderne. Ce "désencastrement" de l'économie menace la société et l'environnement.
A l'heure où l'on se demande comment desserrer l'emprise des marchés financiers, KP rappelle combien une action des Etats, s'inscrivant dans la durée, est primordiale.
http://tinyurl.com/lm-polyani-subsistance



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,