Dans l'émission Rue des Ecoles du 05/10/2011, les 40 premières minutes s'intéressent à l'évolution des technologies éducatives. A travers l'exemple de la tablette tactile, on peut entendre des raisons multiples et habituelles de vanter les outils d'aujourd'hui et de faire de la pub pour ...Orange... 
avec P.Chavernac, E.Bruillard et E.Allouche
« Réfléchir, c'est mon truc » dit une jeune élève dans le reportage du début.
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11192-05.10.2011-ITEMA_20313130-0.mp3

.
Vers 27 mn 20, Eric Bruillard (ENS Cachan) tempère l'enthousiasme des discours technicistes de promotion.

- La nouveauté ?
L'effet nouveauté de la tablette va disparaître comme celui de tout ce qui l'a précédé.

- Les digital natives ?
Les ados ont développé des compétences au service de leur construction identitaire et de leur vie sociale (avec les effets de tyrannie des groupes). Ils utilisent des technologies immatures, fondées sur l'immédiateté et la satisfaction de besoins parfois superficiels.
Pour Eric Bruillard, ces usages constituent un obstacle pour le travail scolaire. A l’école, il ne faut pas s'arrêter au fait que ces technologies facilitent parfois la réalisation de certaines tâches. On peut utiliser les mêmes technologies, mais il faut le faire dans un autre sens : il faut casser la course à l'instantané, ralentir le tempo, mettre de la distance.

.
vers la 30 mn 15
Q - ... Aux USA, des études scientifiques montrent que l'équipement en ordinateurs, avec des enseignants formés ne fait pas progresser les élèves en lecture ou en maths [en fait il s'agit d'un article du NYT sur le seul district de Kyrene dans l'Arizona)

R - EB propose une réponse à plusieurs étages :
. L'informatique est en train de changer la société, la maîtrise des outils est donc essentielle.
. Il faut un temps d'appropriation de ces technologies par les acteurs.
. L'important, ce n'est pas l'outil, mais la nature de l'activité qui est imaginée et mise en place par l'enseignant. La pédagogie est donc centrale, tout comme le rôle du professeur.
. L'essentiel, c'est de raisonner en terme de système. Changer un élément isolé ne suffit pas, il faut repenser l'ensemble des processus si l'on veut que ces technologies soient acceptées et utilisées en vue d'une maîtrise avisée. Sinon, on se contente de poser un emplâtre sur une jambe de bois.
 

ordicollege19

 
.