fassin
source : Le Seuil.


France Mais que fait la police ?
Didier Fassin - La force de l'ordre : une anthropologie de la police de quartiers - Le Seuil 2011 
L'anthropologue a observé pendant deux ans les patrouilles de la brigade anticriminalité (BAC).
Une enquête édifiante
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/10/27/la-force-de-l-ordre

Didier Fassin chez Sylvain Bourmeau (22/10/2011)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16260-22.10.2011-ITEMA_20317030-0.mp3

Il était aussi invité dans Ce soir ou Jamais (25/10/2011)
http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1490


Dans Le Monde - Amériques

- Offensive légale des républicains pour entraver le vote des partisans d'Obama
L'exigence de documents prouvant la citoyenneté et de pièces d'identité avec photos, que certains Américains ne possèdent pas, et la diminution du nombre de jours d'ouverture des bureaux de vote constituent les pièces maîtresses de cet arsenal.
Aux Etats-Unis, 5 millions d'électeurs risquent de ne pas pouvoir participer à la présidentielle de 2012
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/10/27/

[En mai 1850, en France, la droite conservatrice et monarchiste (le parti dit de l'Ordre) impose une loi qui écarte du vote les électeurs contraints à la mobilité (3 millions d'électeurs avaient été ainsi privés de leur droit de vote).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_31_mai_1850

Deux mois auparavant, les cléricaux avaient voté la loi Falloux, combattue avec vigueur par Victor Hugo.
http://clioweb.free.fr/textes/hugo1850.htm

NB : Aujourd'hui, une règle équivalent est appliquée aux Tsiganes et les exclut en pratique du droit de vote : ils doivent prouver  un rattachement continu d'une durée de trois ans pour s'inscrire sur les listes électorales, alors que la loi sur les exclusions de 1998 a permis aux SDF domiciliés dans un CCAS (Centre communal d'action sociale) de voter après un délai de six mois. Aucune autre catégorie de Français n'est autant entravée dans ses libertés civiques. - Médiapart 27/07/2010, source NM


- En Argentine, prison à vie pour les tortionnaires de l'école de marine
Pres de 5 000 prisonniers ont disparu à l'ESMA, principal lieu de détention pendant la dictature
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/10/27/en-argentine


.