L'éducation mise en coupe réglée - Le Monde Géo-Politique - 23/10/2011
à venir en ligne : http://www.lemonde.fr/ameriques/

Le plan du gouverneur du Texas a amputé les crédits de l'éducation de 4,5 milliards de dollars, plus d'un huitième du budget.

« Avant de licencier les profs, les écoles ont mis à pied les assistants d'éducation ainsi que les gardiens de sécurité. Le ménage n'est plus fait qu'un jour sur deux, ou... par les profs eux-mêmes. « Nous n'avons plus que deux bibliothécaires pour tout le district, dit Dan Powell, un autre responsable scolaire. Et on ne peut plus garantir une infirmière par école ».
« Les éducateurs partants ne sont pas remplacés, alors que le système accueille 80 000 nouveaux élèves chaque année, en raison de l'augmentation démographique. Les dérogations à la loi de 1984, qui interdit les classes de plus de 22 élèves, se distribuent maintenant à tout-va ».

La sénatrice Wendy Davis, 48 ans, a combattu cette politique.
Elle affronte maintenant les représailles de ses adversaires. Sa circonscription a subi les coups de ciseaux des républicains qui contrôlent le redécoupage électoral consécutif au recensement de 2010.