- The September 11 attacks were a series of four coordinated suicide attacks
against targets in New York and Washington, D.C. on September 11, 2001.
On that morning, 19 al-Qaeda terrorists hijacked four passenger jets.
Nearly 3,000 died in the attacks

http://en.wikipedia.org/wiki/9-11

Newseum - Archive : 9/11 terrorist attacks
http://www.newseum.org/todaysfrontpages/archive.asp

----

Le premier message sur la liste H-Français. D'autres suivent dans la semaine.
Terrorisme aux Etats-Unis
Wed, 11 Sep 2001 18:42
Je me fais le porte-parole du comité éditorial de H-Français, pour dire que nous pensons à nos collègues colistiers des lycées et écoles de la côte Est des Etats-Unis. Demain ils seront devant leurs élèves pour essayer de leur faire comprendre le monde. Nous pensons également à l'équipe d'H-Net qui assure dans le calme la maintenance de la liste H-Français.
Seule l'éducation vaut contre la barbarie.
François Jarraud et Le Comité éditorial de H-Français
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=lx&list=H-Francais&user=&pw=&month=0109

L'Apocalyse au coeur de l'Amérique
La revue de presse de septembre 2001, dont les titres dédoublés du Monde :

http://clioweb.free.fr/presse/revpres0109.htm

----

- La FIDH recense les lois liberticides dans le monde depuis le 11-Septembre
Dans de nombreux pays, le legs de la lutte contre Al-Qaida est un arsenal législatif répressif
http://www.lemonde.fr/11-septembre/article/2011/09/10/la-fidh-recense-les-lois-liberticides

Extraits :
« La décennie de lutte antiterroriste écoulée depuis le 11 septembre 2001 a fait une grande victime collatérale : le droit. Plus précisément, elle a fait surgir, dans des démocraties comme dans des pays autoritaires, tout un corpus de législation d'exception permettant la multiplication des détentions en dehors de tout contrôle judiciaire. A cela se sont ajoutées, dans la pratique, des dérives graves

Les démocraties, observe Patrick Baudouin, président de la FIDH, ont une part majeure de responsabilité, car en " reniant leurs valeurs " dans la frénésie des impératifs sécuritaires de l'après-11-Septembre, elles semblent avoir eu un effet d'entraînement sur d'autres Etats, déjà peu soucieux du respect des libertés individuelles et ont souvent mis en danger les militants des droits de l’homme et leurs avocats.

Les Etats-Unis de George Bush et le Royaume-Uni de Tony Blair auront ainsi été les tristes précurseurs de nombreux abus. Ce fut l'effet du Patriot Act américain, et celui de l'Antiterrorism Act britannique, tous deux adoptés fin 2001.

Avec leur cortège d'abus, les lois " antiterroristes " qui ont proliféré après le 11-Septembre apparaissent paradoxalement comme une victoire du terrorisme, conclut Patrick Baudouin  ».


Le dossier de la FIDH 

http://www.fidh.org/Dossier-special-11-septembre

Comment sortir de l'ère du soupçon ?
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2011/09/09/10-ans-apres-a-quoi-ont-servi-les-lois-antiterroristes/