Enseignants stagiaires : comment on fait tout dire à un sondage - Le Monde 30/08/2011

Extraits :
Selon un sondage IPSOS commandé par le ministère et réalisé par téléphone en juillet auprès 1003 enseignants, CPE et documentalistes stagiaires en 2010-2011, 92 % des enseignants stagiaires jugent leur situation professionnelle satisfaisante ; 87 % font un bilan positif de la réforme de la formation.

Le sondage Ipsos, lorsqu’il est lu dans son intégralité, fait lui aussi "remonter" des points d’insatisfactions, nombreux, mais le ministère s’est gardé d'insister sur cette partie de l’enquête nuance M Baumard.
page 6 : 46 % des stagiaires interrogés se disent "assez peu satisfaits" et 23 % "pas du tout satisfaits" des possibilités de formation ; 46 % jugent leur charge de travail excessive ;
page 14 : ils sont 57 % à juger que les journées d’accueil étaient bien organisées… mais 67 % à penser qu’elles ne leur ont pas été utiles !

A quelques jours de leur "mise en responsabilité" devant les élèves, les professeurs débutants enchaînent pendant quelques jours des stages de tenue de classe et des formations accélérées (pédagogie, didactique, premiers cours)... en vue, en théorie, d’être prêts le 5 septembre.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/08/30/

Deux expériences expliquent le scepticisme des profs devant l'agitation médiatique des politiciens : A gauche, l'épisode Allègre a durablement glacé les relations avec les profs. La droite a démoli la formation professionnelle initiale et taille sans cesse dans les effectifs.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/31/


"Luc Chatel a un art inégalé, peut-être inégalable, pour occulter la réalité"
Interview de Jack Lang sur France-Info (tweet d'E Davidenkoff) - bit.ly/onvZ3b