.
Plus de candidats aux concours enseignants : victoire de Chatel
selon le blog LeMonde-Education
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/07/22/

Les lecteurs sont moins enthousiastes.
- L'un d'eux questionne le rôle 
d'un journaliste Education : recopier et paraphraser un communiqué du ministère, en changeant une augmentation « substantielle » par  une augmentation « fulgurante » ? Ou faire une lecture critique des informations mises en avant par ce même ministère ?

- Un autre détaille la lecture des chiffres :
Selon vos chiffres,
2010 : 85 000 candidats
2011 : 64 125 
2012 : 69 351.

La baisse d’inscription entre 2010 et 2011 a été de 25%.
69 351 candidats se seraient inscrits à la session 2012.
En quoi une augmentation de 7% est réjouissante ?

Concernant les mathématiques, il y a eu cette année de l’ordre de 1200 candidats pour 900 postes et seuls 550 environ ont été déclaré reçus. Il est écrit que la matière est en perdre d’attractivité certes, mais en 2010 il y avait tout de même 4000 inscrits au concours.
On passe donc de
2010 : 4000
2011 : 1200
2012 : 1440 (+20%)

- Un candidat rappelle qu'en maths, les inscriptions se terminaient le 12 juillet, alors que les résultats de l'agrégation 2011 étaient prévus le 15 juillet. Par précaution, certains candidats admis ont pu se réinscrire. Cela devrait tempérer un peu le satisfecit du ministère… 

- Un autre lecteur rappelle qu'avant la hamsterisation, les candidats devaient avoir obtenu la licence l’année précédente, donc le concours se passait au plus tôt à Bac+4.


Une conclusion : « Il serait très facile de résoudre le problème de la baisse des candidatures : il suffit d’arrêter le massacre, et de remettre un minimum de moyens. On en a toujours pour son argent, c’est ce qu’on constate aujourd’hui  ».

.
Le redoublement, une inefficace coutume française - Le Monde 24/07

Le redoublement est inefficace ; il coûte cher et accroît les inégalités sociales. A l'heure où les conseils de classe ont rendu leur verdict [parfois fin mai en lycée... ] et où le sort de chaque élève est scellé pour la rentrée de septembre 2011, l'OCDE le confirme à nouveau, dans une étude datée de juillet.
http://www.lemonde.fr/education/article/2011/07/25/