31 mai 2011

Le côté obscur de Google


Sous le titre Le côté obscur de Google (avril 2011),
Payot a édité en poche la traduction d'un ouvrage de 2007 :
 
Luci e ombre di Google (2007) - La face cachée de Google (2008)

L'ouvrage est disponible en ligne en français
( pour le télécharger en pdf : 

http://www.ippolita.net/5.html 
http://www.ippolita.net/files/Facecacheapostille.pdf

Pour les lecteurs pressés, lire la libre conversation de Multitudes avec Karlessi, un membre du collectif Ippolita (2009). http://multitudes.samizdat.net/Contre-l-hegemonie-de-Google
http://www.cairn.info/revue-multitudes-2009-1-page-62.htm

.
Les auteurs, des libertaires italiens, s'étonnent de la grande passivité des internautes.

Google a su magistralement exploiter notre besoin de simplicité. Sa publicité est bien moins intrusive que celle des autres commerçants, mais sa gestion des contenus est invasive. Les auteurs questionnent la technique du moteur plébiscité par tous (« le coeur opaque de technologies »).
Ils interrogent les discours sur l'open source qui ne sont, selon eux, qu'un masque pour dissimuler la machine redoutable de profilage publicitaire des internautes. Comment croire qu'une entreprise privée puisse vouloir incarner le bien commun ? « Don't be evil ? Tout le monde y croit, ou presque, parce que tout monde rêverait que cela puisse être vrai ».  Comme toute entreprise capitaliste, Google a au moins deux ambitions : faire de l'argent, beaucoup d'argent ; étendre sa domination toujours plus loin sur les contenus numérisés ».

« L'enjeu nous semble moins de critiquer Google, aussi utile que cela puisse être, que de savoir si nous sommes capables d'agir pour préserver et développer des espaces d'émotion sans profilage, d'imagination sans publicité ».

« Ippolita a créé les « scookies », un système permettant aux internautes de s’échanger entre eux leurs biscuits numériques pour mettre un zeste de chaos dans l’organisation si magnifiquement « profilée » du moteur de recherche, de ses robots et de ses pubs si bien personnalisées ».

.
La version poche publiée par Payot comporte une postface qui épingle le contrôle social (le flicage consenti) source de profits pour les multinationales du web 2.0. A
insi avec Facebook, tout ce qui est affiché sur l'écran  devient la propriété exclusive de Zuckerberg. Le rêve humaniste de la connaissance globale a cédé la place aux bavardages planétaires, à la pseudo intimité entre mille oreilles et mille yeux indiscretssur fond de connotation politique clairement réactionnaire. 
La situation est grave...

Lire également (et soutenir) La Quadrature du Net : http://www.laquadrature.net/fr
.

blackle

http://fr.blackle.com/ - http://www.blackle.com/

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Palémon Glorieux et l'Agrégation - 2

 

Palémon Glorieux et l'Agrégation - La suite ...
http://clioweb.canalblog.com/tag/palemonglorieux

constance1

source : Sylvestre Huet, Sciences 2

 

 - Scandale à l’agrégation d’histoire : le document médiéval datait de 1964 !
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/05/24/
Additif le 24 mai à 15 heures : pas d’annulation de l’épreuve

Hubert Tison, le secrétaire général de l'APHG, qualifie de « regrettable et fâcheux » le choix du texte d'histoire médiévale à l'agrégation. L’APHG rappelle que «le jury doit chercher des sujets qui n'ont jamais été expliqués» et qu'il est même, pour cette raison, «amené à traduire des textes en latin inédits».

«Faire passer pour un document authentique du XVème siècle une reconstitution imaginée par un auteur du XXème siècle alors que ce texte n'existe pas et que l'auteur lui-même le dit dans une notice, traduit un manque de vigilance et de rigueur dans la vérification des sources. A aucun moment les étudiants n'ont été prévenus que le texte qu'ils avaient à commenter était un pastiche», poursuit l’association.

L'APHG remarque cependant que « tous les candidats ont planché sur le même texte » et « qu'il n'y a pas eu de rupture d'égalité entre eux, ce qui n'entraînerait pas ipso facto de refaire l'épreuve ou l'ensemble des épreuves d'agrégation ». Mais l'APHG demande « que les étudiants ne soient pas pénalisés dans la correction et qu'à l'avenir pareille erreur, pareille faute ne se reproduise pas ».
Lire  la copie du communiqué à la fin de cet article.

- « Ça décrédibilise complètement le concours », le point de vue d'un candidat recueilli par Libération

- Et si on planchait sur le twitter de Toutankhamon ? - Rue 89 24/05/2011
http://www.rue89.com/2011/05/24/

- Les enjeux et les conséquences de ce plantage ont été longuement été abordées sur le blog Passion-Histoire
Un contributeur attend avec impatience le rapport du jury et la correction qui sera proposée aux agrégatifs.

.
...
Le communiqué de l'APHG
 PARIS LE 26 mai.  A propos d’une  erreur à l’épreuve écrite  de  l’Agrégation d’Histoire 

L’APHG a trouvé regrettable et gravissime l’erreur dans le choix du sujet d’Histoire médiévale. Il s’agissait d’un texte sur le concile de Constance de 1415. 
La question de Moyen Age porte sur «  Les structures et dynamiques religieuses dans les sociétés de l’Occident latin (1179-1449) ». Les candidats ont planché sur un texte du XVème siècle intitulé : « Le concile de Constance vu par un témoin » Une note   précise  que « l’auteur de ce texte, resté anonyme est maître Jacques  Ciresio, le secrétaire du chancelier Gerson ». Des extraits sont datés du 13 février, 14 février 1414. En réalité ce texte est un pastiche rédigé par un historien Polémon Glorieux tiré se son livre « Le concile de Constance, au jour le jour », Dresde, Tournai, 1964, 251 pages. Il le dit lui-même dans une note qu’il a prêté sa plume au secrétaire du théologien Gerson en l’absence de tout document authentique. Les  candidats ont  donc travaillé sur un document daté du XXème !  Le jury n’a pas regardé attentivement le livre de Palémon Glorieux qui ne cachait pas le caractère imaginé de son journal. Un compte rendu critique était paru dans la « revue d'histoire de ll’Eglise de France » en 1965 qualifiant le livre d’histoire romancée sur le Concile. Cette erreur traduit un manque de vigilance et de rigueur étonnante dans la vérification des sources, notamment pour trouver la source latine correspondante, pour des spécialistes reconnus. Il est sûr que tous les étudiants ont travaillé sur le même texte. C’est la raison avancée par le ministère qui a décidé de ne pas ajourner l’épreuve.

L’APHG. demande que les candidats ne soient pas lésés dans la correction de cette épreuve et qu’à l’avenir pareille  erreur sur le choix du sujet ne se reproduise pas.
Deux membres du jury médiévistes responsables du choix du sujet écrit ont démissionné.
Il ne faudrait pas que l’avenir de l’agrégation en soit ternie, soit affectée par cette erreur, que l’apport remarquable des médiévistes à la connaissance de cette longue période en soit éclipsée.
Nous comptons d’éminents médiévistes en notre sein qui nous livrent à travers des recensions ou des mises au point l’état des recherches scientifiques.
Au-delà de cet incident l’APHG s’inquiète de la baisse du nombre des candidats à l’agrégation d’histoire en raison du calendrier  qui  détourne les candidats au CAPES  de se présenter à ce concours. En effet ils passent le concours écrit en novembre et l’oral en juin et doivent entre temps soutenir leur master et effectuer des stages. L’Association n’a cessé de dénoncer cette situation. Des préparations à l’agrégation ont été supprimées dans certaines universités. Le nombre de postes proposés a été réduit (70 places pour 2000 candidats). Nous avons dénoncé aussi la suppression de l’année de stage pour les néo-certifiés et agrégés (la formation professionnelle en alternance). L’APHG est très attachée aux concours de recrutement des professeurs comme le CAPES et l’Agrégation. La revue Historiens et Géographes  publie des bibliographies sur les questions mises aux concours rédigées par des spécialistes éminents, les rapports annuels de concours.  Depuis peu nous avons mis sur le site national des documents tirés des épreuves (en particulier pour l’agrégation de géographie ).
Un tel incident ne doit pas remettre en cause ces concours et priver notre pays de cadres d’excellence pour l’enseignement secondaire comme supérieur.
Le secrétariat  général de l’APHG .  source :  http://www.aphg.fr/Actualités.htm

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mai 2011

Recherches Britanniques


- Recherches Britanniques - directeur Gilbert Millat, Lille 3 http://www.recherches-britanniques.com/

Volume 1 - Numéro 1 La société britannique depuis le XVIIIe siècle

dont Sylvie Aprile, Université de Lille 3, « Whence and Whither Social History in the UK ?  Questions et réponses des historiens de part et d’autre de la Manche » - l'article au format pdf
et John Darwin, The Empire Project. The Rise and Fall of the British World-System 1830-1970 (2009), reviewed by Richard Davis (Lille 3)

Le prochain numéro sera mis en ligne en mai 2012.
Thème :  Politics and Violence in Britain, 18th-21st Centuries 

.
« 
Recherches Britanniques - Société, culture, politique en Grande-Bretagne du XVIIIe au XXIe siècle
est une revue électronique à comité de lecture, indépendante, bilingue et spécialisée dans le domaine de la civilisation britannique. Elle sera mise en ligne deux fois par an suite à des appels à contributions lancés un an auparavant.

Recherches Britanniques - Société, culture, politique en Grande-Bretagne du XVIIIe au XXIe siècle is an independent peer-reviewed bilingual e-journal specializing in British Studies, to be put online twice a year following calls for contributions circulated one year before. Chronologically speaking, it will cover Britain from the 18th century to the present day with a particular emphasis on the contemporary period. »
Voir la dizaine de liens cités : H-Albion, Lisa, British Cartoon Archive, British Pathe, Copac...
 

- A l'université de Rouen, Antoine Capet suit les publications qui concernent l'histoire britannique dans http://www.cercles.com/

Par exemple : Tom Paine, ou comment se tromper de révolution, Cercles 4, 2002.
http://www.cercles.com/n4/capet.pdf


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 mai 2011

Chatel embauche / communique

Le JDD consacre un article au lancement d'une campagne publicitaire du MEN : 

Le ministre lance mercredi une campagne de recrutement (coût 1,3 million d’euros) dans l’Éducation nationale tout en maintenant la suppression de 16.000 postes.
« Cette année, nous ne remplaçons pas 16.000 postes, mais nous allons chercher 17.000 jeunes talents ». 
« Cette année, nous avons 1.500 classes en moins, ce qui représente 0,6% du total. Mon objectif, c’est qu’à la rentrée 2012 [année électorale], il y ait autant de classes qu’à la rentrée 2011 ».

 « Guéant : les "deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants d’immigrés". Claude Guéant fait référence à des analyses de l’Insee de 2005 citées par des membres du HCI. Cela dit, toutes les études montrent que le système éducatif n’arrive pas suffisamment à intégrer les enfants issus de l’immigration. La réponse au problème, c’est la personnalisation qu’on est en train de mettre en place ». 

http://www.lejdd.fr/Societe/Education/

 

[ Une grande campagne de recrutement ? 
L'embauche, n'est-ce pas tout simplement les concours qui ont lieu normalement ( avec un calendrier désorganisé par le couple darcos-chatel depuis l'an passé, les écrits du Capes ayant lieu en novembre, juste après la rentrée universitaire) ?

Dans ce cas, il s'agirait d'une simple opération de communication pour piéger les journalistes et les électeurs peu attentifs. En un somme, c'est une simple ficelle rhétorique entre le verre à moitié plein (les 17 000 embauches, des profs qui n'auront plus accès à une formation initiale en alternance) et le verre à moitié vide (les 16 000 suppressions de postes, venant après celles des années précédentes, un argument qui peut séduire certains électeurs allergiques aux fonctionnaires) ]

Pour les postes précaires, voir plutôt l'exemple du Rectorat de Paris

Lire également le site Sauvons l'Université et les sites web des syndicats et de la FCPE

Posté par clioweb à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Mur des Fédérés, 28 mai 2011

 

commune-140

 

« Crée en 1882 par les Communards de retour d'exil, l'association des Amis de la Commune de Paris (1871) est la plus ancienne des organisations du mouvement ouvrier français. Elle perpétue les idéaux de la Commune et fait connaître son oeuvre prémonitoire : école laïque, séparation de l'église et de l'état, interdiction du travail de nuit, émancipation des femmes, autogestion des entreprises... Un idéal d'une actualité brûlante dans un monde inégalitaire, dominé par le pouvoir de l'argent »
http://lacomune.perso.neuf.fr/
http://lacomune.perso.neuf.fr/pages/albumPhoto/album.html

 commune-2011-a

 

commune-2011-b

Les gerbes déposées au pied du Mur des Fédérés
Photos Henning Fauser - source NM
 

La Commune de Paris, sélection de sources et de sites web :
 http://clioweb.free.fr/dossiers/commune.htm

 

 

 

 

 

 

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


2030 : sans hôpitaux et sans profs ?

Lors d'une journée sur les communautés d'enseignants initiée et organisée par Isabelle Quentin à l'ENS de Cachan, Eric Bruillard a exploité un fichier en powerpoint Lire et apprendre avec les ressources numériques au CDI déjà présenté à des documentalistes (Versailles, 3 avril 2011)

La présentation à télécharger au format pdf
:
http://www.cddp92.ac-versailles.fr/drupalCddp/?q=system/files/diaporama_conference.pdf

.
p 32-34 - Eric Bruillard résume une vision prospective appliquée au système de santé, à l'horizon 2030, au sein du programme Prospective pour la Recherche : Education et recherche à l'horizon 2030 (PREA2K30)
http://prea2k30.risc.cnrs.fr/

René Amalberti y envisage l'effondrement du nombre des hôpitaux publics (ils passeraient de 1250 à 400) et un changement total de culture dans le système de soins en liaison avec des choix politiques, des facteurs économiques, techniques et sociaux (p 29).
Cette rupture sans précédent chamboulerait tous les métiers, sans véritable débat public préalable sur les choix faits et à faire, sans formation anticipant les mutations. Selon lui, il suffit de dix ans pour écrouler un système, le comportement des patients y contribuant en partie.

eb-sante

.
Quel pourrait être l'équivalent pour l'Education ? interroge Eric Bruillard
[ Une école avec des machines mais sans professeurs ?
Une société sans Ecole (cf Illich) ?
Des universités sans amphis ? dans Le Monde, Murdoch proposait de mettre en ligne les cours du "grand professeur de la nation", à lire sur du matériel Apple. En médecine, il semble que certaines universités aient suspendu en 1ere année les cours en amphi. Certaines diffusent ces cours par dvd, ou sur internet. D'autres utilisent plusieurs amphis, un en présentiel, les autres en diffusion vidéo ]

Quelle école en 2030 ?
La question se pose aux pionniers des technologies éducatives, mais aussi à tous ceux qui s'intéressent à l'éducation.
Eric Bruillard cite Allan Collins, Richard Halverson, Rethinking Education in the Age of
Technology: The Digital Revolution and Schooling in America,  Teachers College Press, New York, 2009

L'Ecole a bâti un système stable qui a accompagné efficacement l'urbanisation.

Les ferments du changement y sont présents (p 35), mais il n'existe aucun modèle unique simple à imiter ou à transposer (p 39). Les technicistes mettent en avant la personnalisation et l'interactivité, [ le monde des médias vante le ludo-educatif... ] . Les technologies peuvent aider à gérer le changement, mais leur instabilité ne facilite pas le choix d'une stratégie pertinente. Selon lui, L'avenir reste à écrire (et à débattre ?)

[ Il faut y ajouter les choix politiques des ultra-libéraux (thatchériens), obsédés par la privatisation intégrale, l'individualisation (there is no society) et la chasse aux fonctionnaires et aux services publics. ]

eb-collins

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 mai 2011

La foire aux agents temporaires

.
- Profs vacataires : Pôle Emploi assume - Libération
Des centaines de personnes se sont rendues hier à Paris à la première journée organisée par le Rectorat et dédiée aux offres d’enseignants remplaçants. http://www.liberation.fr/societe/

.
- La foire aux ... agents temporaires de l'EN
[ le foirail ou 
le grand marché avec concurrence non faussée ? ]

Catherine Paris, journaliste, écrivain, décrit de l'intérieur la journée Rectorat de Paris - Pôle Emploi, ou la gestion de la fonction publique par ses ennemis déguisés en ressources humaines (sic et resic)... Rue 89 - 27/05/2011 

« La masse formée de jeunes diplômés (bac +5, +6, +10) et de seniors dotés de doctorat pour certains, et de cinq, dix, vingt ans d'expérience pour la plupart, à ce que j'en écoute et questionne, se dissipe lentement, sans râler ».
Encore une brutalisation consentie ?

Le SIATEN, vous connaissez ?
http://www.rue89.com/2011/05/27/ma-journee-au-grand-marche-aux-profs-de-pole-emploi-206313 

rue89-edu

source : Catherine Paris - Rue 89 - 27/05/2011

 

Le retour à la précarisation d'avant 1981 avance ...
Elle est 
voulue par les ultra-libéraux et bénéficie du soutien de ceux qui pensent par ce biais révolutionner l'Ecole. Ceux qui en sont les premières victimes peuvent difficilement s'y opposer.
En même temps, c'est le travail des titulaires qui est rendu de plus en plus difficile par les suppressions de postes, par l'essor des 
tâches de bureaucratie et par la multiplication des enseignements optionnels sans cadre national ni moyens humains et financiers.
 

A suivre, l'enseignant et/ou l'ordinateur, les injonctions paradoxales...

 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mai 2011

Renouveler l’histoire de la Shoah

.
Changer d’échelle pour renouveler l’histoire de la Shoah

Approches monographiques et prosopographiques

Journées d'étude organisées par 
Claire Zalc, Nicolas Mariot,  Tal Bruttmann et Ivan Ermakoff 

IHMC, ENS, 45 rue d’Ulm 75005 Paris

Jeudi 9 juin 2011, salle des Actes (9h-17h30)
Matin. « De la famille au groupe »
Après-midi. « Focales d’observation »

Vendredi 10 juin 2011, salle Henri Cartan (9h30-13h00)
« Face-à-face locaux »


Le détail des interventions : 
http://www.ens.fr/spip.php?article1051
.
 

zalc


source : L'affiche au format pdf annonçant les deux journées 

 http://www.u-picardie.fr/labo/curapp/IMG/pdf/affiche_echelle_shoah_juin_2011.pdf

 

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le Monde, Murdoch et l'Ecole

« Le numérique permettra l'égalité scolaire »
« L'école doit s'ouvrir au progrès technologique »
« Nos écoles demeurent le dernier obstacle à la révolution numérique »
« Nous sommes ici en présence d'une faillite colossale de l'imagination »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/25/

.
C'est Rupert Murdoch, le patron de Fox News qui lance ces affirmations, dans une tribune qui lui a été confiée par Le Monde. 

Extraits : 
RM vante « la force créative » des entreprises qui savent micro-cibler les publics (la ménagère de plus de 50 ans ??) et vanter le ludo-educatif. Il cite deux exemples : en Californie, Apple a fourni des iPad gratuits pour apprendre l’algèbre, des iPod (encore Apple) sont utilisés sur la base militaire d’Okinawa...

Comprendre les fractions ? Pour certains enfants, selon Murdoch, la réponse la plus adaptée sera de regarder une vidéo, pour d'autres écouter le plus grand professeur de mathématiques de la nation (sic), pour d'autres encore ce sera un professeur particulier (sic) en ligne. [ Pourquoi pas tout simplement avec leur professeur, s'il est bien formé, bien considéré et bien payé ? ]

« Si les élèves ne comprennent pas la leçon la première fois, ils peuvent la regarder autant de fois qu'ils le souhaitent ».
[ La répétition comme l'alpha et l'omega de la pédagogie marchandisée ??? ]

« ... si un enseignant en Bretagne propose le meilleur cours d'enseignement de l'histoire de France, il n'y a aucune raison de ne pas le mettre à la disposition de tout élève dans la France entière ou au Vietnam » (Pourquoi le Vietnam ??)

« ... nous rehausserons le statut des bons enseignants dans le monde entier »

.
Plusieurs lecteurs s’interrogent sur le choix fait par Le Monde et sur la légitimité d'un patron de presse peu regardant sur les moyens pour s'enrichir ...
Un lecteur écrit, par exemple : «  Je vais faire ici un procès d'intention à M. Murdoch. C'est la personne que j'estime la moins crédible dans le monde pour exprimer une position désintéressée: ses chaînes de télévision et journaux sont passés maître dans l'art de la manipulation d'opinion (à l'aide de mensonges flagrants si besoin). Le fait que News Corp veuille investir le monde de l'éducation (et donc contrôler ce que pensent les générations futures) est pour moi la nouvelle la plus inquiétante de ces dernières semaines ».
 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mai 2011

Enseigner l'histoire des arts


Les programmes de terminale avancent.
Les initiés semblent avoir été informés du texte qui sera soumis au prochain CSE.
Les manuels de première sont arrivés. La chronologie y est parfois malmenée... 

.
L’enseignement de l'histoire de l'art / L'enseignement de l'histoire des arts
L'adresse http://clioweb.canalblog.com/tag/histoiredesarts
guide vers les billets précédents sur ce sujet.

Excellent débat dans la Fabrique de ce jeudi 
avec Irene Baldriga, Manuel Charpy, Sophie Gaujal, Henri de Rohan-Csermak.
A archiver et écouter en différé
La Fabrique de l'histoire au format mp3

Sur le même thème, les émissions prédécentes en mp3 :
Lundi 23 mai 2011 (Rosenberg) - Mardi 24 mai (Manet-Zola) - Mercredi 25 mai 2011 (Vasari)


4 observations :

- Beaucoup d'Aggiornamento, un mot qui plait visiblement à l'inspecteur général...
Une variété d'approches qui tranche avec le lobbying forcené de l'ancien patron du Louvre, qui semble vraiment mal informé sur ce qui se passe dans les classes. Le débat suggère une distance (rassurante ?) entre l'inspecteur et les profs de terrain...
http://aggiornamento.hypotheses.org/tag/histoire-des-arts

- La formation de l'esprit critique est sans cesse revendiquée, y compris par ceux dont la fonction suppose l'autorité et la carrière un certain conformisme. 
Pourquoi une telle énergie mise à toujours définir la lettre et l'esprit selon le ministère du moment ? Ne peut-on aussi faire confiance aux professeurs ? Si les instructions officielles sont claires et explicites, les professeurs ne sauraient-ils pas faire les choix intellectuellement efficaces, du moins là où leur formation n'a pas été massacrée ?

- Les conditions matérielles auraient peut-être mérité davantage : l'accès au spectacle vivant et aux grands musées est souvent une course d'obstacles, aussi bien financiers qu'administratifs. Le patrimoine local (les petites patries) peut être riche, mais suffit-il dans le cadre d'un tel enseignement ?

- Un détail : l'école n'apprendrait pas à regarder et à voir
Pourtant, ce matin, l'histoire de la peinture a dominé les débats, bien plus que le cirque, les marionnettes ou l'art des jardins...

rappel :

Les œuvres étudiées appartiennent à six grands domaines artistiques : 
    Arts de l'espace : architecture, arts des jardins ;
    Arts du langage : littérature (récit, poésie) ;
    Arts du quotidien : design, objets d'art ;
    Arts du son : musique (instrumentale, vocale) ;
    Arts du spectacle vivant : théâtre, danse, cirque, marionnettes ;
    Arts du visuel : arts plastiques, cinéma, photographie.
http://eduscol.education.fr/


- Plusieurs débats du Festival de l'histoire de l'art (sic) seront retransmis
sur Culture-Académie, la webradio de
 F-Culture vers le 10 juin.
http://www.franceculture.com/theme/moduletheme-culture-academie/arts-et-lettres

- L’art et l’artiste hors normes. Una grande matta pazzia. Déraison et marginalité dans les Vies de Vasari.
- L’art et l’artiste hors normes. Benvenuto Cellini, l‘artiste au-delà de la loi. 
- Mélancolie et création artistique.
- Mécénat et histoire de l’art aujourd’hui.
- Démesure? Folie ou modernisation contrôlée. L'architecture à Moscou, Rome et Berlin dans les années 1930-40 
http://www.franceculture.com/evenement-1er-festival-de-l-histoire-de-l-art.html

 chailloux

source : Michel Chailloux, Survol de France, 19 avril 2009


Posté par clioweb à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,