25 mai 2011

La 5e République après 1962


- L'histoire de la Vème République après 1962 doit être enseignée à tous les lycéens de Terminale ES, L et de l’option S
Réuni à Paris le 22 mai 2011, le Comité national   de l’APHG a adopté à l’unanimité la motion suivante :
L’APHG  ne peut accepter que pour les lycéens l’étude de la 5ème République s’arrête à 1962. Elle demande donc dans l’immédiat la réintroduction de l’enseignement de la 5ème République depuis 1962 dans les programmes d’histoire, aussi bien dans les séries ES et L que pour l’option de Terminale S.
La suppression de cette étude porte atteinte à l’exercice délibéré de la citoyenneté. D’autre part elle pénalise les étudiants qui se préparent aux différents concours.

L’APHG réaffirme à cette occasion sa volonté que soit rétabli l’enseignement obligatoire de l’Histoire Géographie en Terminale S.

[ dans les projets de programme, un thème fait remonter jusqu'au XIIIe siècle, mais ignore totalement l'histoire récente, intérieure et extérieure de la France. Cette période n'est étudiée qu'indirectement, pour l'histoire des femmes, pour l'histoire de la laïcité ou du monde ouvrier. Cette absence a été soulignée par les enseignants lors de la consultation. Mais l'en passé, des analyses sur la disparition de la chronologie ont été totalement ignorées par les concepteurs des futurs programmes. ]



- Un autre texte demande que la formation continue des enseignants redevienne une  priorité  du ministère

- Un dernier texte rappelle l'attachement de l'APHG au cadrage national de l’éducation, aussi bien dans les programmes et leur application, les horaires, les examens, les statuts des enseignants, leur formation, leur formation et leur recrutement, garant de l’égalité républicaine

http://www.aphg.fr/MotionsAPHG.htm

Posté par clioweb à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Pendant ce temps là ...

.
e-G8 : les inquiétudes de la société civile
- Le Monde Technologies 25/05/2011

« La CNIL, dont aucun représentant n’a été invité à l'e-G8, fait mine de s’interroger : « Lors de cet événement où tout s’achète, combien coûte la protection de la vie privée ? Apparemment pas grand chose ! ». Entièrement financé par douze sponsors privés et Publicis, le sommet, dont le budget est estimé à trois millions d’euros, laisse une place importante dans les tables rondes aux PDG des entreprises qui l’ont co-financé ».

Un écran de fumée. « Le forum e-G8 est un écran de fumée derrière lequel se cache une inquiétante alliance de gouvernements cherchant à contrôler Internet et de quelques entreprises qui tirent profit des restrictions aux libertés en ligne ».
« Les gouvernements semblent avoir renoncé à protéger les droits des citoyens face aux entreprises s'engageant dans des activités néfastes. Ils ont conclu une alliance avec certaines de ces entreprises, effrayés par les nouvelles possibilités offertes aux individus par Internet et l'informatique. L'e-G8 est une mise en scène où un gouvernement déconnecté de la civilisation Internet espère apparaître en phase avec celle-ci en se montrant en compagnie de quelques leaders économiques du secteur ». Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature Du Net ».


- Pendant ce temps là, au e-G8Libération Ecrans

« Normalement, un meeting Internet, ce sont des mecs en jeans, genre geek et on dépasse rarement les 40 ans. Il n’y a qu’en France que l’on puisse en faire une réunion de l’establishment, genre patrons du CAC 40 aux tempes grisonnantes. Bon, sinon, ca permet toujours de networker ».
.
« La nouvelle frontière numérique : l’éducation » ???
C'est Rupert Murdoch, le vieil ultra-conservateur qui s'en prétend le meilleur spécialiste. 
« Vus les résultats calamiteux de son quotidien exclusivement sur iPad, on peut lui faire confiance...»
http://www.ecrans.fr/Pendant-ce-temps-la-au-e-G8,12810.html

Lire également les commentaires des internautes : http://www.ecrans.fr/forums/viewtopic.php?id=11483

.
Pendant ce temps-là, au e-G8 - Libération Ecrans

« C’était quoi, le thème du débat, déjà ? Ah, oui : le futur. Chacun en a effectivement donné sa vision. Le dialogue, lui, n’a pas pointé le bout de son nez ».
http://www.ecrans.fr/Pendant-ce-temps-la-au-e-G8,12815.html

murdoch

Vivendi, Vivendi, Publicis, Capgemini, Thomson, Eutelsat, Google ...
source : http://www.ecrans.fr/Pendant-ce-temps-la-au-e-G8,12810.html

 logo_8

Un logo renifle et c’est l’e-G8 qui éternue
A gauche, le logo de l’eG8. À droite, le logo d’un logiciel de surveillance des réseaux.
Y aurait pas comme un petit air de famille ?  -  
C Gevaudan, Libération Ecrans


Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,