24 mai 2011

Education : Masters en alternance

Éducation . La création de masters en alternance vise à atténuer la réforme calamiteuse de la formation des profs.
V Soulé, Libération, 24/05/2011
http://www.liberation.fr/societe/01012339207-oral-de-rattrapage-pour-le-gouvernement


En 2010, le MEN a supprimé la formation professionnelle initiale en alternance. Les jeunes profs ont été parachutés dans les classes sans formation au métier, et doivent assurer d’emblée un service complet. 
En 2011, à la fin du mois d'août, les professeurs débutants auront droit à 5 jours d’accueil. Un DVD « Tenue de classe » leur sera distribué !!

Pour tenter d’atténuer les effets désastreux d'une telle politique, et trouver les enseignants qui commencent à manquer, le MEN et le MESR ont annoncé la mise en place de masters en alternance pour quelques centaines d’étudiants. Ceux-ci auront le choix entre enseigner de trois à six heures par semaine, payés entre 3 000 et 6 000 euros par an, ou faire un mi-temps d’assistant pédagogique, pour 563 euros par mois.

.
- Jeunes professeurs : une année noire et peu d'espoir d'amélioration - Le Monde 25/05
Une circulaire rendue publique le 19 mai précise les modalités de la rentrée 2011-2012

Extrait :
« La réforme dite de la " mastérisation " - il faut désormais le niveau master pour enseigner - est entrée en vigueur en 2010. Elle a propulsé quelque 16 000 enseignants stagiaires, environ 7 000 dans le premier degré et 9 000 dans le second, directement devant les élèves et quasiment à temps complet au lendemain de leur concours. Elle les a privés d'une année de formation en alternance - un tiers de temps sur le terrain, deux tiers en cours en IUFM - qui leur permettait de s'acculturer. » ...

« ... La rentrée 2011-2012 ne laisse rien présager de bon pour les enseignants stagiaires. La circulaire rendue publique le 19 mai promet cinq jours d'accueil en août, contre trois en 2010 ; un accompagnement rapproché les premiers mois en classe, adossé à un binôme remplaçant-stagiaire ; la remise d'un livret aux tuteurs... Des mesures cache-misère, qui ne sont certainement pas à la hauteur des attentes et des besoins de formation sur le terrain ».

 « Votre attitude est particulièrement choquante. Vous avez été honoré par l'éducation nationale et cet ordre n'a rien à voir avec la politique éducative qui peut être menée par un gouvernement. Vous avez été honoré et il faut être digne des décorations qu'on reçoit »
Luc Chatel, répondant à un auditeur de France Inter, qui a rendu ses palmes académiques pour protester contre la politique éducative du gouvernement. L'exemple viendrait-il de plus haut ?
http://www.lemonde.fr/web/newsletter/0,30-0,62-1523940@60-41@45-2,0.html

.
Lu dans Le Canard 25/05/2011 :

- Etre professeur dans l'enseignement catholique aujourd'hui
Une journée avec évêque, maire ump et médiateur sortant
dans le Nord-Pas de Calais, mais sans autorisation d'absence ...


- Si après 50 ans, t'as (pas ?) un bracelet électronique, t'as raté ta vie ... :-):-)

 

Posté par clioweb à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


The Street That Cut Everything


The Street That Cut Everything
( La rue sans service public ) - Le Monde Europe 19/05/2011 - source SN

Extraits : 

« Alors que David Cameron, le premier ministre britannique, vient d'engager son pays dans la cure d'austérité la plus sévère qu'il ait eu à connaître depuis la seconde guerre mondiale, la BBC s'est livrée à une expérience in vitro. Filmer, en live, à Preston, ce que serait la vie des habitants sans services publics, sans éclairage, sans ramassage des ordures .. »

« Quand il s'agit de décider comment dépenser l'argent restitué par la municipalité, les débats font rage » et les habitants se divisent durablement...

A ce jour, « on ne sait toujours pas si Preston gère efficacement l'argent public.
Mais on sait, de manière certaine, que, quelle que soit la réponse, c'est toujours mieux que ce qu'ont été capables de faire les 52 héros de
The Street That Cut Everything ... 

Dans ce coin de Preston, la Big Society n'est pas pour demain »

.
Voir et lire également :

http://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-13416205

http://www.guardian.co.uk/tv-and-radio/2011/may/16/review-street-that-cut-everything

 

preston

source : http://blogpreston.co.uk/2011/02/bbc-programme-falls-foul-of-controversy/

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Postcolonial et censure, suite

.
Esther Benbassa a mis en ligne 
une version d'un article de Joseph Confavreux pour Mediapart (20/05/2011)

http://www.estherbenbassa.net/censure-les-reactions-de-la-presse.html

.

- Qui a refusé l’article de Nicolas Bancel ?

- Pourquoi avoir fixé un comité éditorial le 11 mai, à la veille de l’envoi de la revue à l’imprimeur ?

- L’affaire ne se réduit donc ni à un quiproquo dans la procédure, ni aux retombées d’un affrontement politique entre deux personnalités.
Elle est un symptôme grave du malaise instillé dans le monde de la recherche à la fois par une ambiance politique ... et par un nouveau système d’évaluation des chercheurs, dans lequel les revues ont un rôle pivot (Hommes et Migrations est classé en catégorie B). 

Pour Sophie Wahnich, « ce nouveau type d’évaluation de la recherche a introduit, en lieu et place du débat, qui devrait être la fonction première des revues, une tendance à élaguer tout ce qui n’est pas dans la norme politique, institutionnelle ou linguistique. On refuse tout ce qui est atypique, alors qu’un dossier est précisément d’autant plus riche qu’il n’est pas homogène »

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,