wz_libe

Libération 12 mai 2011

- Laurent Wauquiez a jeté son cocktail molotov sur BFM-TV : il a présenté le RSA comme un « cancer », celui de l’assistanat, et il a prétendu préparer trois propositions de loi pour imposer des travaux d’intérêt général à ceux qui vivent avec le seul RSA.
« Les libéraux sont ravis. Leur chef de file, Hervé Novelli, se félicite que la majorité s’engage enfin dans le combat contre les effets de « l’égalitarisme forcené engagé par les socialistes »». 

8 mai 2011 ? Curieux choix de date par un ministre des Affaires européennes qui aurait dû faire parler de lui plutôt un 9 mai. Il est vrai que le 8 mai a mauvaise presse dans une droite patronale qui a pris pour cible le programme du CNR.

- Ces «assistés» qui se sentent insultés - Libération 12/05/2011
Ils seraient le « cancer de la société ». Quatre allocataires du RSA répliquent, du fond de leur précarité, à la violente attaque de Laurent Wauquiez.
http://www.liberation.fr/societe/01012336915-ces-assistes-qui-se-sentent-insultes

- Le RSA ou le fantasme de l’« assistanat ». Ce que dénonce le ministre relève plus des préjugés que des faits. http://www.liberation.fr/societe/01012336910-le-rsa-ou-le-fantasme-de-l-assistanat

- Chacun pour soi, Paul Quinio, Libération 12/05/2011.
 http://www.liberation.fr/economie/01012336914-chacun-pour-soi

Egalement dans Libération :
- L’UMP se déchire comme elle respire
- Wauquiez s’obstine, les chiffres aussi
- RSA: Wauquiez promet de se taire

- Faut-il punir les pauvres ou les aider ?
Edito Le Mondehttp://www.lemonde.fr/idees/

- Cinq idées reçues sur l'assistanat - Le Monde - 10/05/2011
Davantage d'aides sociales en France ? des minima sociaux plus importants ? Gagner davantage en ne travaillant pas ? Des petits avantages ? Les étrangers ? 
http://www.lemonde.fr/politique/

L'argumentaire (assistanat, responsabilité) est un clônage des discours tenus outre-Manche par les zélateurs de Thatcher. Pour ces intégristes de la privatisation totale, toute mesure sociale est à bannir. Ils se déguisent en « libéraux », comme si la liberté se limitait à la latitude pour les patrons de décider du sort de leurs salariés. Ces idéologues crient d'autant plus fort qu'ils sont peu nombreux et peu écoutés ; en cas de contestation de leur credo, ils ne reculent pas devant les solutions autoritaires, peu compatibles avec l’exercice des vraies libertés.

Avec de tels idéologues, à Paris ou à Bruxelles, faut-il s'étonner du discrédit actuel de la construction européenne ? ].

.
- De fait, dans le même temps

Le système socio-fiscal français est devenu dégressif pour les plus hauts revenus - Le Monde 12/05/2011
. Les banquiers s'enrichissent, (Libération)
Même les super-riches vont profiter de de l'ISF réformé et light - Libération 10/05/2011.
Selon les chiffres du rapporteur UMP du Budget à l'Assemblée nationale, Gilles Carrez, toutes les tranches de l'Impôt sur la fortune vont profiter de l'allègement de l'ISF.
http://www.liberation.fr/economie/01012336552-meme-les-plus-riches-vont-profiter-de-la-reforme-de-l-isf

Pour Jack Dion (Marianne n° 734, 14/05/2011), l'ISF allégé, le bouclier fiscal, les bonus, les stock-options, les délocalisations sur fonds public, la défiscalisation avantageuse (cf les milliards de Total), pour une certaine droite, ces formes d'assistanat en faveur des riches et des très riches est parfaitement acceptable, alors que celui qui vient en aide aux victimes du capitalisme sauvage serait une catastrophe...
 http://clioweb.free.fr/presse/1temp/marianne/wq-assist.jpg

.

Fillon et Bachelot sont montés au créneau, et NS aurait souligné « le bilan exceptionnel du RSA ». Ces dirigeants au pouvoir seraient-ils devenus des socialistes depuis la sortie de Wauquiez ? Que ferait alors ce dernier dans un gvt si peu « thatchérien » à son goût ?
[ LW est aux Affaires européennes. Faut-il s'étonner de la panne de l'Europe quand elle est entre les mains d'intégristes de la privatisation totale et d'obsédés de la concurrence supposée pure ? ]
http://www.liberation.fr/societe/01012336741-rsa-bachelot-veut-tordre-le-coup-a-des-contre-verites

.
- Laurent Wauquiez, l’ambitieux boy-scout du gouvernement - Le Monde 11/05/2011

Qui est ce ministre qui a réussi à diviser la droite en montrant du doigt les "assistés" du RSA ? 
http://www.liberation.fr/politiques/01012336696-laurent-wauquiez-l-ambitieux-boy-scout-du-gouvernement

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Wauquiez

. «  Normalien, énarque, major de l'agrégation d'histoire, M. Wauquiez, 36 ans, a longtemps cultivé, en héritier de Jacques Barrot, dont il a récupéré la circonscription en Haute-Loire, une image de modéré. D'abord du premier cercle de Nicolas Sarkozy, au début de son mandat, lorsqu'il était membre du G7 des ministres que consultait le président, son étoile a pâli. Son problème, c'est qu'il a peur de ne pas être sur la photo », ajoute un autre ministre.  Wauqiez : 3615 J'existe titre Laurence Dequay dans Marianne.

« Un ministre qui veut déposer une proposition de loi, c'est du jamais-vu », ironise un ministre selon Libération. Surtout lorsque cette proposition n'a aucune chance d'être inscrite à l'ordre du jour du Parlement avant la fin de l'année, accréditant l'idée qu'il n'a voulu faire qu'un coup.

- La droite redécouvre sa fibre sociale - claironnait L'Express le 20 avril 2010, autant dire trois siècles à l'échelle de la droite française (celle des catholiques intégristes ou des idéologues thatchériens) et des ambitieux de second rang.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/

- La « droite sociale » mal nommée - La Voix du Nord, 11/05/2011
http://www.lavoixdunord.fr/2011/05/11/

.
- Le cancer de l'assistanat ou la gangrène du Front ? interroge un titre du Canard enchaîné qui questionne le rôle des conseillers extrémistes du Château, selon lesquels « la présidentielle est gagnable, à condition d'oser proposer des mesures que le FN hésite à mettre en avant » (un drône téléguidé depuis l'Elysée ?)

Un dessin de Pétillon fait dire à un conseiller de NS : 
« Attaquer le RSA ... et racheter l'ancien siège du FN  … pour en faire le QG de campagne..."

 - La main de Sarkozy derrière l'offensive sur le RSA ?
Même raisonnement pour Le Post 11/05/2011, qui laisse entendre qu'il existerait au moins un double discours au Château.

- La polémique déclenchée par Laurent Wauquiez trouve, sans grande surprise, un écho dans l'opinion. Le Figaro a payé OpinionWay pour le dire via un sondage de plus. La démagogie semble rentable en 2011. Qu'en sera-t-il en 2012 ? 
http://www.lemonde.fr/politique/

wq_mariannesource : Marianne n° 734, 14/05/2011