04 avril 2011

Zadig ou la Destinée

 

zadigetvoltaire

- Parmi les livres que vous avez lus, lequel vous a le plus marqué jusqu'à présent ?
- Sans doute Zadig ET Voltaire...

Enorme succès pour l'aboyeur déguisé en ministre après sa bourde du week-end.
20 minutes relève d'autres titres suggérés par les internautes : Naf-Naf de Zola (au lieu de Nana), Au bonheur d’Etam du même Zola (au lieu des dames), Ainsi parlait Zara (au lieu de Zarathoustra) de Nietsche, Pour Pimkie sonne le glas d’Hemingway ...

Voir également http://search.twitter.com/search?q=%23bibliolefebvre
et Le top 20 de la Bibliolefebvre :
... Possibilité Dunhill par Michel Houellebecq
De la démocratie en Numérique, d’Alexis 2.0 de Tocqueville ...
http://www.nicolasbordas.fr/et-si-cetait-le-top-20-de-la-bibliolefebvre

Son dernier ouvrage pourrait comporter des emprunts et des citations non sourcées...


Le vrai Zadig, l'oeuvre de Voltaire (1747),
. Un conte oriental en apparence extravagant
. Un conte satirique
. Un conte philosophique
http://www.etudes-litteraires.com/voltaire-zadig.php

L'oeuvre à lire grâce à Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/Zadig

Voltaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voltaire
Zadig : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zadig

La culture humaniste et les sciences sociales sont mal aimées de l'utilitarisme dominant et malmenées. Après La princesse de Clèves, la littérature peut moquer l'inculture en place...

 voltaire_lusurier

Portrait de Voltaire par Catherine Lusurier (vers 1753-1781) d'après Nicolas de Largillière
1778, Musée national des Châteaux de Versailles et de Trianon
http://commons.wikimedia.org/wiki/François-Marie_Arouet

  

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Qui veut la peau des SES ?

 

- « Recruter des profs remplaçants chez Pôle emploi » 

« Ce n’est pas le rôle des parents de passer des annonces de recrutement » affirme le ministre dans Le Figaro ... « En revanche, j’ai demandé aux proviseurs qu’ils le fassent et qu’ils se mettent en contact avec Pôle emploi »

 

- Dans Libération Education

- Véronique Soulé analyse le marketing façon MEN :
" On connaissait les [annonces de] créations de commissions, les commandes de rapports, les remises de conclusions... Il y a maintenant les "installations" . En moins d'une semaine, Luc Chatel installe coup sur coup un conseil "scientifique" sur les discriminations, et un comité "stratégique" sur les langues. Et chaque fois, on a droit à une annonce plus ou moins savamment orchestrée . Y compris quand le travail a déjà été fait par d'autres structures...

- La présidente de l’université de Polynésie rend son tablier

.
dans la nouvelle rubrique Education du Monde (et les blogs associés)

- Choix du lycée : "La proximité reste évidemment le principal critère"

- Qui veut la peau des sciences économiques et sociales ?
entretien avec Erwan Le Nader, VP de l'Apses
http://orientation.blog.lemonde.fr/2011/03/31/

- Faut-il faire un doctorat ?
Alors que leurs capacités d'innovation sont de plus en plus reconnues, les docteurs rencontrent encore souvent des difficultés à s'insérer sur le marché du travail.
http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/03/30/

- Une mission sur l'éthique et la déontologie universitaires
En 2008, une enseignante de philo à Brest s'est suicidée après l'annonce du refus de sa titularisation : la loi d'autonomie de 2007 est en partie en cause.

 

 

Posté par clioweb à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Japon : pas de robots ?

Fukushima : Pourquoi les Japonais ne font-ils pas appel à des robots d'intervention ?

La question est posée le jeudi 24 mars par Michel Alberganti, sur l
e blog En quête de science,
en liaison avec l'émission
Science publique sur France Culture.
Les flux rss de l'émission : 

http://www.franceculture.com/blog/2398301/rss 
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10192.xml

En substance, les robots sont omniprésents dans l'industrie automobile, leurs fabricants s'intéressent aux services ( avec, notamment, l'assistance aux personnes âgées).

Mais « un robot classique ne résiste pas aux forts rayonnements ...  Il faut développer des robots dits durcis » ...De tels robots sont très coûteux, et les industriels intéressés d'abord par le profit immédiat, comme Tepco, ont reculé devant de telles dépenses. Dommage : « A Fukushima, les robots auraient pourtant pu se révéler précieux pour économiser les doses de radiations reçues par les opérateurs humains ».

M Alberganti note également que le 24 mars, 13 jours après le tsunami, les demandes japonaises d'aide étaient encore extrêmement réduites.


Les autres questions traitées par Michel Alberganti sur son blog
depuis le 22 mars

Pourquoi la centrale de Fukushima est-elle la seule défaillante ? - mardi 22 mars 2011

Fukushima : L'évolution de la radioactivité à Tokyo - mercredi 23 mars 2011

Fukushima : Quels sont les risques pour les salariés de la centrale ? - jeudi 24 mars 2011

Fukushima : Pourquoi Tepco conserve-t-elle la direction des opérations ? - dimanche 27 mars 2011

Fukushima : L'incompétence de Tepco apparaît de plus en plus flagrante - mardi 29 mars 2011

Fukushima : l'insoutenable inertie du gouvernement japonais - dimanche 3 avril 2011

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,