marianne722

d'après Marianne, 19/02/2011, 6 millions de salariés gagnent moins de 750 euros par mois.

« Ces bataillons de travailleurs pauvres se recrutent d'abord parmi les femmes (58 %) et les jeunes (37 %). Le secteur du commerce rassemble 55 % de ces emplois pudiquement qualifiés d'atypiques. La fonction publique n'est pas épargnée, qui compte 15 % de précaires.

Certes le phénomène n'est pas nouveau, mais il n'avait jamais atteint un tel niveau. Et cette réalité est restée dans l'ombre au sein des statistiques de l'INSEE ».

Un détail : les « auto-entrepreneurs » vantés par l'extrême droite néo-lib ont gagné en moyenne moins de 500 euros par mois. Pas de quoi crier au miracle , ni de chercher une panacée pour lutter contre la montée du chômage.

- Le « bataillon de réserve du capitalisme » titre un entretien avec Philippe Askenazy (Les décennies aveugles).

- Marianne cite également un reportage d'Envoyé spécial du 03/02 sur les routiers low cost : « leur service commence et finit en France ... ils travaillent deux ou trois semaines pour 960-980 euros, primes comprises ». Marianne cite une paie de 1276 zlotys brut par mois (330 euros net) en 2009.

- Au même moment, en 2009, les patrons du CAC 40 ont touché en moyenne 928 000 euros, soit 77 000 euros par mois, ou 77 fois le Smic. Les stars de la Bourse française sont les mieux payés d'Europe.