22 janvier 2011

Le gâchis de la hamsterisation

Le gâchis de la « mastérisation » -
Véronique Soulé, Libération 22/01/2010
http://www.liberation.fr/societe/01012315044-le-gachis-de-la-masterisation

« La réforme de la formation des enseignants, appelée mastérisation , a été bâclée, précipitée, en un mot ratée »
ou dit autrement La casse des iufm et de la formation en alternance a été réussie, et l'image du métier est profondément dégradée dans l'opinion.

Pour l'instant, ce sont de jeunes collègues, pleins d’enthousiasme, qui déchantent et subissent.
Encore une brutalisation consentie ?

.
- Une ""réforme"" du lycée à moyens constants ? - Libération

NS avait promis que la ""réforme"" du lycée, à laquelle il tient tant, ne serait pas l’occasion de faire des économies et « serait menée à moyens constants ». « Pour beaucoup aujourd’hui, avec encore 16 000 suppressions de postes à la rentrée 2011 dans l’Education, on en est arrivé à l’os : malgré l’assurance du gouvernement que l’on va faire mieux avec moins, c’est désormais la qualité du service public qui est en jeu ».
A lire en ligne dimanche ou  lundi
http://www.liberation.fr/societe/01012315290-reformer-pour-mieux-economiser

.
- Les recettes des recteurs pour supprimer des postes d'enseignants. Le Monde 22/01/2011
Alors qu'un collectif de 25 organisations manifeste samedi contre le budget 2011, les recteurs préparent la rentrée

Versailles : rogner les moyens d'établissements classés en zone d'éducation prioritaire (ZEP), fusionner les BTS
Toulouse : Les lycées généraux seront lourdement ponctionnés
« Nancy-Metz préserve ses collèges » titre le journal … en fusionnant les établissements ??
A Créteil, les intervenants en langue sont sacrifiés.
http://www.lemonde.fr/societe/
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/22/

 

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Un leurre

- La conversion républicaine et laïque du Front national n'est qu'un leurre
Fraternité, Liberté, Egalité : ce sont des principes conquis contre le christianisme
Un point de vue d'Henri Pena-Ruiz dans Le Monde 20/01/2011

http://www.lemonde.fr/idees/
ou
http://tinyurl.com/lm2011-pena-fn-leurre

.
Extraits :
« Faire dériver les trois principes de liberté, d'égalité et de fraternité du transfert aux autorités séculières de valeurs religieuses est une contre-vérité. Pendant près de quinze siècles de domination temporelle, et pas seulement spirituelle, de l'Eglise catholique en Occident - en gros de la conversion de Constantin en 312 à la Révolution de 1789 -, jamais le christianisme institutionnalisé n'a pensé ni promu les trois valeurs en question. Il les a bien plutôt bafouées copieusement et ces valeurs sont à l'inverse nées d'une résistance à l'oppression théologico-politique ».

Vouloir « particulariser l'universel, taire le long passé de luttes et de larmes qui les fit advenir contre une tradition fondamentalement rétrograde et oppressive… La ficelle est grosse mais elle peut hélas être efficace si l'on pratique l'amnésie volontaire de l'histoire…. »

« Le ralliement (ambigu d'ailleurs, car nostalgique des privilèges perdus) de l'Eglise à la laïcité ne s'est fait, du bout des lèvres, qu'au XXe siècle. C'est bien tard pour une institution présentée comme habitée par de telles valeurs dès l'origine »...
.
Henri Pena-Ruiz est convaincu que la laïcité n'a nullement besoin d'adjectifs (ouverte, plurielle...) pour la qualifier ou la restreindre. http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,