- Lors des vœux, en l’absence de plusieurs syndicats, NS a parlé de « remettre sur le chantier des éléments de la formation des profs », une formation au METIER d’enseignant démolie par son ministre actuel. Une découverte surprenante : la formation pratique est importante pour entrer dans ce métier...

La FSU, L'UNSA et le SGEN ont boudé les voeux « au monde la connaissance et de la culture »
(en 2009, à Saint-Lô, les vœux avaient été mouvementés...)
http://www.liberation.fr/politiques/01012314936-syndicats-tu-v-ux-ou-tu-v-ux-pas

- Capes 2011 :
185 reçus à l’issue des épreuves écrites pour 103 postes en Lettres classiques,
1100 en Lettres modernes pour 800 postes
1057 en maths pour 950 postes.
Cherchez l’erreur de l’hamsterisation…

- Un métier qui n'attire plus - un METIER, contrairement à ce que semble penser certains dirigeants titre Le Monde.
Les titres des messages envoyés au quotidien par des étudiants :
  * Mieux vaut un travail "motivant" à la sécurité de l'emploi, par Myriam C.
  * J'ai démissionné après trois mois, par Joël C.
  * Pas intéressant, par Anonyme
     (Avoir un bac + 5 pour être payé 1 600 euros, ça laisse songeur) ;
  * Les professeurs m'ont dégoûté du métier, par Steve D.
  * Un master qui n'ouvre pas assez de portes, par Nicolas C.
  * Un métier totalement déconsidéré, par Pierre D.
  * Un système éducatif qui n'en finit pas de se dégrader, par Laura M.
  * Que faire avec le master si on ne réussit pas le Capes ? par Laurie O
  * Un master pour enseigner à des collégiens, par Marc U.
  * Pas assez de pratique, par loupiot
  * Le master II, une année "pagaille", par Jacques S.
  * Des études trop longues sans moyens financiers, par Florent H.
  * Effet mécanique plus que tendance lourde, par S.F.
  * Un calendrier chamboulé sans communication, par poodle F.

http://www.lemonde.fr/web/stk/articleinteractif/0,41-0@2-3224,49-1456787,0.html