d'après Le Monde (10/01/2011), le comité scientifique de la MHF comprendrait :

« Sauf surprise de dernière minute, y siégeront
l'archiviste Paule René-Bazin,
les historiens Jacques Berlioz (directeur de l'Ecole nationale des chartes),
Dominique Borne (doyen de l'inspection générale de l'éducation nationale),
Eric Deroo (spécialiste de la colonisation et documentariste),
Jean Favier (ancien directeur général des Archives de France et spécialiste d'histoire médiévale),
Etienne François (ancien directeur du Centre Marc-Bloch de Berlin),
Dominique Missika (productrice à France Culture et éditrice chez Robert Laffont),
Pascal Ory (professeur à l'université Paris-I et spécialiste d'histoire culturelle),
Jean-Christian Petitfils (spécialiste des XVIIe et XVIIIe siècles),
Jean-Pierre Rioux (ancien inspecteur général de l'éducation nationale),
Anthony Rowley (directeur éditorial chez Fayard),
Benjamin Stora (professeur à l'université Paris-VIII et spécialiste de la colonisation),
Laurent Theis (médiéviste et éditeur chez Perrin)
et Emmanuel de Waresquiel (spécialiste du XIXe siècle)  ».

deux dossiers à traiter en priorité :
- « Trouver une sortie de crise avec les Archives nationales, dont une partie des personnels occupe depuis le 16 septembre 2010 l'hôtel de Soubise, dans le quartier du Marais à Paris, pour protester contre l'installation dans ce lieu de la future Maison de l'histoire de France.
- Réfléchir au contenu de la future institution ». (source : GM- cvuh)