04 janvier 2011

Le style amphigourique

- Chatel défend le mauvais français de Sarkozy - Médiapart
http://www.mediapart.fr/article/offert/

- Sarkozy ne parle pas mal, il « refuse le style amphigourique » - Libération 04/01
Autrement dit, si le Président parle mal, c'est fait exprès pour qu'on puisse bien tout comprendre...

François Loncle, un député PS s'était très officiellement ému des fautes de langage du Président dans une question écrite au ministre de l'Education . Lequel a bien été obligé de répondre.
http://www.liberation.fr/politiques/

amphigouri :
Discours ou écrit burlesque, volontairement obscur ou incompréhensible
Propos ou écrit involontairement confus et inintelligible en raison de l'incohérence des idées et de l'expression

Posté par clioweb à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


pdt : le complexe et le compliqué

Le dernier Place de la Toile (02/01/2010) a diffusé un entretien avec 4 auditeurs, des invités pas vraiment ordinaires : archiver l'émission au format mp3

Karima Rafes dirige BoarderCloud (web sémantique)
Pierre-François Laget travaille à l'hôpital de Lisieux
.
Gaspard Lundwall, un futur avocat vient de rédiger « Le réel, l'imaginaire et l'internet » pour la revue Esprit. La source du piratage ? Ce serait une double paresse, celle des vendeurs, celle des internautes. ( Accéder à un fichier en libre accès est simple et instantané. Pourquoi les marketeurs dépensent-ils autant de temps et d'énergie à faire concevoir des usines à gaz où le client de bonne foi a surtout à perdre... je pourrais développer un exemple récent avec la FNAC).

.
Nicolas Roussel travaille à l'INRIA de Lille.
http://interaction.lille.inria.fr/~roussel/cv-roussel.pdf
Il évoque les relations homme-machine,
et traite des relations entre le simple, le nécessairement complexe et l'inutilement compliqué...

L'écouter parler de l'informatisation de la SNCF. (il évoque le compostage des billets : 2 bornes pour 150 personnes, chacune retournant 10 fois son billet avant de réussir à le composter...
il aurait pu citer les files d'attente au guichet ou devant les automates, sans parler de l'augmentation des tarifs)

L'écouter sur la "simplicité" prétendue d'appareils à la mode, et l'écoute aléatoire comme seule possibilité envisageable.
La faute à la miniaturisation et au manque de place pour installer des boutons ?
La faute au design minimaliste ?
Un choix marketing ? (viser les consommateurs allergiques au clavier)

Il cite Don Norman et son plaidoyer pour une conception réellement centrée sur l'utilisateur et ses usages.
Living with complexity
http://www.jnd.org/
http://www.jnd.org/books.html#608
(le 1er chapitre peut être téléchargé gratuitement).
A comparer avec certains modes d'emploi indigestes... vite remplacés par un FAQ conçu par les internautes...

" Concrètement, j'ai ipad, iphone, un ordi portable, dit en substance NR. J'écris, je gère, j'organise de l'info, j'ai amassé un million de doc... Il n'est pas question pour moi d'utiliser une machine dont les fonctionnalités ont été appauvries à l'excès pour assurer mon travail au quotidien. La simplicité pour la simplicité ne m'intéresse pas. Au contraire, si un appareil est bien conçu, il fonctionne encore mieux que vous ne le pensez. A chaque utilisation il vous permet d'en faire davantage et il sait vous surprendre ".

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,