29 décembre 2010

16 000 postes à supprimer

- Moins d'enseignants à la rentrée 2011 : Toutes les académies trinquent - Libération 29/12

« Dans le détail, ce sont les académies de Lille et de Nancy-Metz qui, en valeur absolue, doivent s'attendre à payer le plus lourd tribut, notamment dans le primaire. Mais une baisse des effectifs des écoliers est attendue dans ces deux académies. D'autres perdent en revanche des postes alors qu'elles accueilleront plus d’élèves, comme Créteil ».
Dans le secondaire, autour de 500 suppressions  à Lille, Nancy, Versailles.
39 en Bretagne, aucune à Nantes et Grenoble...

Catherine Sarlandie de La Robertie, la nouvelle rectrice de l'académie de Caen, ci-devant prof de management et de marketing à Rennes 1 devra rendre 195 postes en primaire et 154 pour le secondaire.
http://www.ac-caen.fr/recteur_216_mme-sarlandie-de-la-robertie.html
(page modifiée le 10/12/2010 à 10:56 par le Service Communication)

1supp

source : Libération - MEN

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LM29

L'école et le collège, principales victimes des réductions de postes,
à la Une du quotidien Le Monde 29/12/2010
Lors de la rentrée scolaire 2011-2012, le nombre d'élèves par classe sera plus élevé.
Académie par académie, Le Monde publie la carte de France des postes supprimés.

« A la rentrée 2011, les effectifs enseignants vont fondre dans toutes les académies métropolitaines, alors qu'on attend 48500 élèves de plus dans le secondaire et 8900 nouveaux élèves dans le primaire. Collèges et écoles vont subir les 16 000 suppressions de postes prévues au budget 2011. Depuis 2007, 66 000 postes ont disparu ».

« En juin, Luc Chatel affichait une grande sérénité, confiant ne pas être inquiet sur la capacité du système à digérer cette nouvelle vague de coupes ». « Il y a de la marge » (des « gisements d’efficience »), ajoutait encore son entourage en septembre 2010.
La nouveauté de 2011, c'est que la casse est confiée aux inspecteurs et aux recteurs (avec prime de 15 à 22 000 euros pour ces derniers). Dans l'article, cela devient « échange d'expériences » ou « mutualisation »...
Le ministre refuse les statistiques nationales, tout comme un autre celles des voitures incendiées. La presse et les syndicats ne pourraient-ils faire ce travail d'information, à l’âge d’internet ?

.
2 détails :
- Le prix de vente du Monde passe à 1,50 euro
- La photo est toujours la même (rentrée 2009). Qui au Monde numérique a un lien privilégié avec Saint Jans-Cappel, ou avec le vert ? Ne pourrait-on suggérer au journal de changer de cliché ?

2009_jans_cappel

source : Le Monde ou La Dépêche, http://tinyurl.com/ld-2009-rentree

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Mort d'un réseau social

La mort annoncée d'un réseau social... celui de l'UMP - Le Monde 28/12/2010

« Nous sommes allés beaucoup plus loin que Barack Obama. (sic) Ce que nous proposons (proposions ?) aux Français, c'est qu'ils soient acteurs des changements... » (avant ou après 62 ans ??) :-):-)

250 000 euros le réseau, plus 300 000 euros pour le fonctionnement. La plateforme de réseau social a attiré moins de 15 000 membres inscrits, dont une immense majorité n'a aucune activité sur le site.

Posté par clioweb à 07:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]