30 novembre 2010

Impressions d’un accusé

OpinionGate : impressions d’un accusé
dimanche 28 novembre 2010, par Alain Garrigou
http://observatoire-des-sondages.org/OpinionGate-impressions-d-un.html

extrait :
« … Il m’apparut une autre caractéristique de ce genre d’avocat : avec méthode, obstination, dire n’importe quoi pour déstabiliser, instiller le doute. Je me permis une autre impertinence avec cet homme qui insistait en ne comprenant pas mes propos ou en faisant semblant :
-  Les étudiants de 20 ans comprennent très facilement.
Il est facile de comprendre l’opposition radicale qu’il peut y avoir entre cette conception du métier d’avocat et ma conception du travail d’universitaire. J’avais eu l’occasion de le dire en expliquant mes propos au tribunal :
-  Je fais mon métier d’enseignant : dire la vérité.
Dans une vie, c’est une chance de pouvoir dire publiquement cette évidence dans une situation qui lui donne tout son sens. Comme dans le Gorgias où, face aux sophistes qui faisaient métier de convaincre, Socrate leur objectait simplement la vérité… »

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 novembre 2010

MHF : L'histoire EN France

Pour un musée de l'histoire en France - point de vue de Vincent Duclert, Le Monde 25/11/2010

extraits :
« Rarement projet aura été aussi mal préparé par l'acteur étatique… Un premier rapport, d'avril 2008, rédigé par un conservateur spécialiste du patrimoine audiovisuel mais peu historien….Un second rapport (JP Rioux), de mai 2009, se limite à l'examen des différents "sites susceptibles d'accueillir un musée de l'histoire de France"… Enfin, un troisième rapport, d'avril 2010, émanant de Jean-François Hébert (Fontainebleau)…est une rapide synthèse des deux premiers.
Dernier acte, provisoire, le ministre : « En refusant de répondre sur le fond, en usant des motifs rhétoriques des "élites" contre "le peuple" et de l'intérêt supérieur, Frédéric Mitterrand (Le Monde 3/11/2010) prouve que tous les arguments sont bons pour étouffer la contestation plutôt que de l'entendre ».

« Ce n'est pas d'une "Maison de l'Histoire de France" dont ce pays a besoin, mais d'un "musée de l'histoire en France". La nuance peut sembler subtile. Elle est en réalité capitale. Tout dépend alors de la capacité du travail scientifique à assumer cette écriture publique de l'histoire ».

« L'objet même envisagé pour cette histoire exposée constitue un des enjeux.
Qu'est-ce que la France ?
Une entité pré-existante à la société, à l'Etat, à la politique,
ou bien une construction produite par des acteurs collectifs et individuels, français ou étrangers, au sein d'événements souvent conflictuels, ou encore une adhésion librement consentie à une certaine idée de la dignité politique, de la justice sociale, de la démocratie républicaine, de la morale laïque, de la solidarité pour les exclus ? La réponse est dans la question, et celle-ci doit être posée dans un musée comme dans les travaux qui le préfigurent » ».

.
- Maison de l'Histoire de France
Daniel Roche face à JP Rioux et à Finkielkraut
Répliques du 27/11/2010, au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13397-27.11.2010-ITEMA_20255059-0.mp3

.
- Débat sur la polémique autour de la Maison de l'histoire de France - La Fabrique, mercredi 01/12/2010
Avec Frédéric Mitterrand et  Patrick Boucheron.
http://www.franceculture.com/emission-la-fabrique-de-l-039-histoire.html-0
( noter l'adresse originale en html-0 )

émissions précédentes :
. Pétain et le statut des Juifs - La Fabrique lundi 29/11/2010
avec Serge Klarsfeld et Tal Bruttmann
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-29.11.2010-ITEMA_20255250-0.mp3

. Historiographies, mardi 30/11/2010
avec Claire Lemercier (cnrs), François Dosse (Paris XII), Christian Delacroix (Paris EMV)
(cf l'ouvrage Historiographies, concepts et débats que Gallimard vient de publier)

.
- Maison de l'Histoire de France, pas aux Archives
http://tinyurl.com/MHF-pasaux-archives

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Renaissance sur le Web

L’école apprend (aussi) à voir
Le détail, Pour une histoire rapprochée de la peinture
(Ecouter Daniel Arasse dans l'Université de Tous les Savoirs)
Le Web Gallery of Art
Le Web, espace de diffusion pour les profs

Florence, berceau de la Renaissance
Rome, capitale de la Renaissance triomphante,
La Renaissance tardive, Les Ambassadeurs
Le patrimoine régional et local

Ce sont quelques coups de coeur proposés dans un article de la revue des Clionautes
http://clioweb.free.fr/art/renais/renaissance.htm

ambglobe

Hans Holbein, Les Ambassadeurs (détail)

Posté par clioweb à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 novembre 2010

radio : 1000 ans d'interdit

- Le mariage des prêtres : 1000 ans d'interdit
Concordances des temps, avec André Vauchez,
à enregistrer et écouter en différé au format mp 3

Les arguments évoqués sont ceux développés dans l'article de L'Histoire : André Vauchez, « L'Église et le mariage des prêtres», L'Histoire no 185, février 1995, p.56-63 (Google connaît, mais pas le moteur présent sur le site de L'Histoire :-):-)

. Pour André Vauchez, "Le véritable enjeu du débat est d'ordre anthropologique"
Avant le IVe, aucun texte n'interdit l'ordination d'hommes mariés. Par la suite, la situation change en Occident. En Orient, les prêtres peuvent continuer à se marier, seuls les évêques sont tenus au célibat.

. Au XIe, un changement du regard social se produit, de pair avec l'évolution du rapport entre clercs et laïcs :
le clergé se distingue comme ordre en prenant argument de la supériorité du spirituel sur le temporel (la pureté passe avant le charnel, dans une perspective néo-platonicienne).

. Une des causes du raidissement peut-être le souci d'empêcher la transmission héréditaire des fonctions et des bénéfices écclésiastiques.

. Les campagnes menées par les partisans les plus ardents de la réforme grégorienne prennent appui sur la culture monastique et sa vision des "rapports" entre hommes et femmes...

Posté par clioweb à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2010

Le tweet de Doncaster

Lendemains de tweet difficiles à Doncaster
Un Britannique a été condamné pour une blague sur un aéroport.

En janvier dernier, PC, un étudiant en compta, veut rejoindre Crazycolors à Belfast. Mais la neige bloque l'aéroport « Robin des Bois » (si, il existe bien) à Doncaster. Il envoie un tweet à ses relations où il menace d'exploser l'aéroport.

Il vient d'être condamné à 350 livres d'amende, sans compter 2600 livres de frais de justice.  Cet « idiot » de Doncaster a fait appel . Il est en train de devenir mondialement connu.
http://www.liberation.fr/medias/

http://twitter.com/pauljchambers
Was once a relatively unknown idiot.
Now bringing idiocy worldwide.
http://twitter.com/CRAZYCOLOURS
.
Now airport Twitter bomb hoaxer tweets to the High Court
« A TRAINEE accountant who was convicted after posting a message on Twitter threatening to blow a Doncaster airport "sky high" has announced that he will challenge his conviction in the High Court ».
http://www.yorkshirepost.co.uk/news/Now-airport-Twitter-bomb-hoaxer.6635377.jp
http://www.bbc.co.uk/news/technology-11809185

 

doncast
source : Google Maps

Pour les géographes, Doncaster est cité dans cette carte de Peter Gould reproduite par R Brunet.
How Londoners see the North ; at least, according to the Doncaster Council

pg_doncaster

source : Peter Gould - http://clioweb.free.fr/carto/carto.htm#doncaster

 

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 novembre 2010

Profession : professeur d'histoire

La revue L'Histoire n° 359 publie un entretien avec Patrick Garcia

L'essor de l'enseignement de l'histoire a coïncidé avec le temps des certitudes nationales. Les mutations récentes (décolonisation, Europe, globalisation) ont plutôt eu un effet déstabilisateur.
« Les programmes continuent d'afficher des ambitions immenses, alors que le nombre d'heures réservées à H et à la G, dans le meilleur des cas, reste stable, et dans certaines filières est réduit à la portion congrue - voire à néant en terminale S »

« Le poids de la finalité civique en revanche s'est considérablement accru. De la mémoire de la Shoah à celle de la colonisation, on attend de l'histoire qu'elle contribue à démêler toutes les questions que soulève la société. D'où l'agacement de certains enseignants, qui ne savent plus très bien où donner de la tête, tiraillés entre le souci pédagogique (le document ou le récit magistral), la nécessaire adaptation aux évolutions de leur discipline, la demande sociale, les pressions des porteurs de mémoire et les injonctions du pouvoir politique ».
«  Sans parler, pour ceux qui entrent dans la carrière, de l'amputation presque complète de la formation professionnelle lors de la première année d'exercice. Et pourtant, la demande reste immense ».

lh_hist_lyc

Avant 1914, il y a 150 agrégés dans le secondaire classique et environ 15 postes au concours chaque année. 129 thèses d'histoire et 7 de géo ont été soutenues en Sorbonne entre 1877 et 1906. En 1930, moins de 5 % des garçons de 10 à 17 ans fréquentent le secondaire. A comparer avec la massification après 1975.

.
Des scientifiques sans histoire, Olivier Loubes

lh_term_s

En France, l'HG est un enseignement de culture générale jugé indispensable au futur citoyen...
« Bref, l'histoire n'est pas une matière littéraire, contrairement aux idées reçues, mais un outil démocratique... Ce n'est pas un enseignement de spécialité mais un creuset de références communes pour comprendre le monde et un apprentissage de méthodes critiques ».

« Dès lors, comment éviter que la décision de 2009 [suppression de l’HG obligatoire en Term S]  n'apparaisse comme le fruit d'un souci d'économie plutôt qu'un effort -tjs nécessaire - de réforme ? »

En 1882, l'histoire, c'est « particulièrement » celle de la France ; en 2009, le dernier chapitre, c'est la victoire de la démocratie libérale et de l'éco de marché...

Dans ce numéro de L'Histoire, un dossier sur la naissance du Parti Communiste au congrès de Tours (déc 1920), et un article de Dominique Bartélemy sur la naissance de la chevalerie vers 1100.

En ligne, de bonnes adresses, dont celle de la liste H-Français
http://www.histoire.presse.fr/content/annuaire-outils-professeurs/listweb

Posté par clioweb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

radio : le repas gastronomique

- Le repas gastronomique des Français
après le classement au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO
La Fabrique du jeudi avec Pascal Ory, Julia Csergo, Marc de Ferrière le Vayer et Florent Quellier
Enregistrer et écouter en différé au format mp3

Entendu :
L'Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation,à Tours, un centre ou une tête de réseau ?
Jean-Paul Aron, Jean-Louis Flandrin, les précurseurs
Entre histoire culturelle, lobbying, bureaucratie... comment concevoir et faire accepter un dossier
Quel écho espérer dans les médias ?
Le repas "des" Français, des pratiques sociales ou un piège identitaire ?

- sur le site de l'UNESCO, Le patrimoine culturel immatériel (PCI) concerne des pratiques sociales, des rituels et des événements festifs... à protéger ou à sauver.
http://www.unesco.org/new/fr/quick-theme-selector/intangible-heritage/

Une liste dont
Le savoir-faire de la dentelle au point d’Alençon
http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=fr&pg=00011

La FAQ :
http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=fr&pg=00021

.

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2010

Manuel du petit interviewé

- Manuel du petit interviewé, Le Canard enchaîné, 24/11
. 1 - Nier l'évidence
. 2 - Jouer les matamores
. 3 - Faire la nique aux journalistes
. 4 - Bidonner un maximum
. 5 - Entourlouper tout le monde
. 6 - Et ne pas oublier un gag d'anthologie

Le Canard mentionne le décès de Sylvia Wildenstein, le 13 novembre. La veuve d'un richissime collectionneur d'art, donateur de l'UMP, se plaignait d'avoir été spoliée. La justice n'a pas jugé bon de se hâter.

.
- Sondages de l'Elysée: le cas Patrick Buisson devant le tribunal
http://tinyurl.com/mediapart-buisson
Lire également Maître Eolas sur le statut des conseillers présidentiels.

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2010

Internet en Chroniques

Internet en Chroniques

à paraître dans l'Abécédaire, Historiens & Géographes n° 412
version html : http://clioweb.free.fr/chronique/abecedaire/abcd.htm

.
Le succès actuel d’Internet est incontestable. Les derniers manuels de seconde en attestent. Les enseignants, par choix ou sur commande, ont appris à tirer parti de L’alchimie des multitudes  (F Pisani) dans la préparation de leurs cours et en classe. Des premiers SIL’Z aux réseaux actuels à haut débit, que de chemin parcouru ! Entre 1997 et 2010, plus de cinquante Chroniques ont accompagné cette progression des usages d’Internet en Histoire et en Géographie.
(En 2005, un point sur 7 ans de Chronique)

Technologies éducatives. Internet est né en dehors de l’école. Sa réussite est celle de la culture populaire. Cependant, les pionniers ont mesuré son intérêt pour l’éducation. Le réseau a bénéficié de l’acculturation permise par quinze ans d’informatique pédagogique (1985-2000). En classe, quand les effectifs sont adaptés, l’ordinateur et Internet ont trouvé leur place, souvent au service d’une pédagogie active (modules, ECJS voire TPE). Aujourd’hui, le vidéoprojecteur et le tableau numérique renforcent plutôt le cours magistral, alors que les élèves exploitent le cloud computing et le web 2.0. A la dernière rentrée, loin des annonces sur le « Tout Numérique », Internet a été convoqué pour travestir le retard de manuels conçus en flux tendus. Comme une vulgaire roue de secours.

Métier. Internet n’a pas révolutionné l’écriture de l’histoire (cf le programme ATHIS, Rolando Minuti). Le réseau a cependant modifié l’exercice du métier, pour le chercheur et pour l’enseignant : accès aux archives, diffusion des travaux des historiens (revues en ligne, radio en différé)... La vidéo en ligne joue un rôle croissant pour ceux qui enseignent une lecture distanciée de l’image. Mais à lui seul, Internet ne peut compenser le recul de la formation continue  ni faire oublier la suppression de la formation professionnelle en alternance : la pédagogie ne se réduit ni au « ludique » ni à « la tenue d’une classe ».

Listes de diffusion. Le réseau, pour nos disciplines, c’est un espace de travail à distance, où, hors du contrôle institutionnel, des professionnels mettent en commun leurs pratiques, leurs réussites et leurs doutes… Des listes de diffusion ( H-Français, Biblio-fr ), des forums ( Schoolhistory, SLN Geography…), des portails ( WebLettres ) ont préparé l’émergence de communautés numériques, avec leurs affinités et leurs inimitiés. Les outils du web 2.0 prennent la suite.

Traiter ou Communiquer. L’ordinateur est un outil exceptionnel dans le calcul et le traitement des données. Le succès de Google Earth est connu, tout comme sa combinaison du planétaire et du local. Géoclip illustre tout l’intérêt de la cartographie numérique. L’épreuve de croquis au bac a nourri un très intéressant travail d’équipe entre enseignants. Toutes ces productions ont alimenté les sites académiques, les blogs pour la classe et les sites indépendants, personnels ou associatifs.

BN_moins20

Les moins de 20 ans en Basse-Normandie - carte lissée - Sister - Géoclip

Liens. Internet est devenu une source documentaire incontournable, grâce à sa grande capacité d’archivage, au travail des internautes et aux liens entre les pages web. Des bases exceptionnelles complètent l’apport des manuels : Web Gallery of Art, Wikimedia Commons, Survol de France, Newseum… Le réseau fait entrer « le monde » à l’école, mais à la différence des manuels, il n’en fournit pas une lecture scolaire ; il met sur le même plan le loisir et le travail.

lefred2

http://lefredthouron.pagesperso-orange.fr/

L’énormité des contenus accessibles d’un clic peut submerger les élèves et perturber leur attention. Elle incite à réaffirmer le rôle de l’enseignant qui n’est plus celui qui « réinvente la roue », année après année. Elle souligne l’importance d’une veille documentaire collective, pour repérer les personnes ressources et écarter le bruit documentaire. Internet Archive redonne parfois vie aux adresses périmées…

Dans certains domaines, un réel effort serait nécessaire pour enrichir le web francophone en accès libre et gratuit. De plus, la France, pays réputé jacobin, gagnerait à harmoniser les adresses des sites éducatifs, sur le modèle du suffixe .edu utilisé par les universités aux Etats-Unis.

Valider. La fiabilité d’Internet est sans cesse questionnée, parfois davantage que la pédagogie qui accompagne implicitement son usage. Certains se contentent d’une validation hiérarchique. Enseigner la pratique d’une lecture distanciée est préférable, surtout face aux discours des médias. Le « virtuel » omniprésent, c’est en fait du « réel » : le travail des internautes, la circulation des idées sont aussi concrets que les prouesses techniques et leur financement par la société. L’obsession de la « nouveauté » mériterait également d’être analysée.

1ambass

Hans Holbein, Les Ambassadeurs, National Gallery, 1533, Web Gallery of Art

Droits. Des associations proposent des contenus dont les droits d’exploitation ont été négociés au préalable. De plus, pour l’image comme pour la vidéo, rien n’interdit de solliciter les auteurs et d’obtenir une autorisation pour des usages non commerciaux.

Controverses. Certains technophobes voudraient « débrancher l’école ». Selon eux, Google Books menacerait la lecture, Wikipedia incarnerait « l’erreur à haut débit », le web rendrait « encore plus bête » et conduirait vers « une dictature des idiots» … Après la télévision, Internet la nouvelle cible d’une presse qui oublie le sens de nuance, balançant entre l’extase et l’effroi. La légende noire se nourrit tantôt de la nostalgie des humanités et de Gutenberg, tantôt d’une allergie aux excès de la promotion commerciale ou des annonces institutionnelles. Plusieurs spécialistes, dont le regretté Roy Rosenzweig, ont souligné l’écart entre les discours et les usages sociaux concrets : la numérisation ébranle le système hérité des siècles précédents, mais le web n’a jamais empêché de penser, de lire et d’écrire.

Internet militant. De nombreuses associations dynamiques savent tirer pleinement parti de l’outil exceptionnel qu’est Internet, pour questionner, débattre, mobiliser - sans oublier d'archiver en vue du travail des historiens.. cf Matériaux n° 79 - 2005. Le réseau des réseaux est au cœur de nombreux enjeux civiques : respect des libertés individuelles, protection de la vie privée, situation des droits économiques et sociaux… Autant de thèmes à débattre en classe.
.

La Chronique internet n° 412 (oct 2010) : http://aphgcaen.free.fr/chronique/412/aphg412.pdf
.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Automne critique

b_automne

Le CVUH et les Cahiers d'histoire organisent deux journées de rencontres à Bobigny le week-end prochain.

Les enjeux politiques de l'histoire
Autour de stands d'éditeurs, d'associations, d'ateliers-débats.
Vendredi 26 et samedi 27 novembre
Bourse départementale du travail de Bobigny
1 Place de la libération,
Métro L5 : Bobigny Pablo Picasso
Bus 301 : Conservatoire Jean Wiener

Le programme :

Vendredi 26 novembre 2010
15H Ouverture des stands : associations, éditeurs.

16H-18H Histoire et Citoyenneté
carte blanche à la Seine-Saint-Denis.

Ateliers Démocratie et Education
coordonné par José Tovar et Hédi Saidi.

Archives et Histoire
avec Jean-Numa Ducange (Université de Rouen), Pierre Boichu et Pascal Carreau des AD de la Seine-Saint-Denis.

18H30 Pourquoi cet Automne critique ?
La parole au CVUH, aux Cahiers d'histoire et à nos hôtes.

19H Lecture théâtrale par Nicolas Bigards.
20H Autour d'un verre.

.
Samedi 27 novembre 2010
10H Ouverture des stands : associations, éditeurs.

10H30-12H Usages des identités nationales : regard sur l'étranger
coordonné par Laurent Colantonio et Anne Jollet (Université de Poitiers), avec Jocelyn Letourneau et Mari-Carmen Rodriguez.

10H30-12H Transmission et Vulgarisation
coordonné par Sylvie Aprile (Université de Lille III) et Guillaume Mazeau (IHRF Paris I), avec Philippe Olivera, Véronique Sales et Xavier Mauduit.

10H30 Démocratie et Colonisation
coordonné par Didier Monciaud (Rédaction des Cahiers d'histoire) avec Linda Amiri, Alain Ruscio, Frédéric Régent.

10H30-12h Démocratie et République
coordonné par Olivier Le Trocquer (CVUH), avec Sylvie Rémy et Mathieu Colloghan.

.
Autour d'un sandwich
14H-15H30 La fabrique scolaire de l'histoire
coordonné par Laurence De Cock (CVUH) et Emmanuelle Picard (INRP) avec Charles Heimberg, Hugo Billard et Benoît Falaize.

14H-15H30 Théâtre et Histoire
La parole à la MC 93, coordonné par Aurore Chéry et Gérard Noiriel (EHESS), avec Nicolas Bigards.

14H-15H30 Genre et Démocratie
coordonné par Bassir Amiri (Université de Besançon) et Caroline Fayolle (Université Paris 8) avec Irène Jami et Thierry Pastorello.

14H-15H30 Démocratie et Travail
coordonné par Pascal Guillot (rédaction des Cahiers d'histoire),
avec François Jarrige, Stéphane Sirot, Jean-Claude Vinel et Laurent Willemez.

16H Conférence avec Abdoul Sow (Université de Dakar)
Usages politiques de l’histoire des traites.

17H30-19H Le CVUH et les Cahiers d'histoire invitent à finir en musique autour d’un verre.


b_metro

Bourse départementale du travail, 1 Place de la libération, Bobigny
Métro L5 : Bobigny Pablo Picasso
Bus 301 : Conservatoire Jean Wiener

Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,