05 octobre 2010

Enseigner l'histoire de la Shoah ?

"Peut-on encore enseigner l'histoire de la Shoah en France ?" demande le comité de soutien de Catherine Pederzoli-Ventura, professeure d'histoire-géographie au lycée Henri-Loritz de Nancy (Meurthe-et-Moselle), suspendue pour en avoir trop fait en ce domaine et selon des modalités jugées irrégulières par l'administration.

"Enseigner l'histoire de la Shoah exige subtilité et rigueur" - Le Monde 05-10-2010
Sophie Ernst répond aux questions de Luc Cédelle
Elle a publié : Quand les mémoires déstabilisent l'école. Mémoire de la Shoah et enseignement INRP).
 

Extraits :
« Enseigner l'histoire de la Shoah, en explorer les significations anthropologiques, morales et politiques, ce n'est ni impossible, ni facile, c'est exigeant, cela demande des pédagogies fines, tout en subtilité et rigueur. Le comité de soutien de Catherine Pederzoli suggère que l'obstruction viendrait de l'institution scolaire, d'une politique délibérée de sa hiérarchie qui viserait les enseignants investis dans ces transmissions. C'est complètement extravagant. Quiconque travaille dans la transmission scolaire sait à quel point cette mémoire est soutenue par les pouvoirs publics ».

« A la limite, ce qui fait problème, c'est plutôt l'acceptation trop peu critique de modalités discutables, avec ces voyages à Auschwitz automatiquement acceptés et subventionnés. On a pu parler de "mémoire saturée", trop répétitive, trop violente émotionnellement, trop axée sur l'identification morbide aux victimes. Cela vaudrait la peine de travailler plus en profondeur sur des projets de qualité ».

Le reproche de "trop" utiliser le terme "Shoah" ?
« C'est surtout une grande maladresse de la part d'un inspecteur général d'histoire, Olivier Pétré-Grenouilleau, qui semble avoir du mal à mesurer les malentendus et l'émotion que peuvent provoquer ses réflexions académiques dans le monde ordinaire de l'école ! »
.
« L'accusation d'antisémitisme est grave, infamante, elle terrorise. C'est un des effets de la transmission. Il ne faut pas manier une arme aussi intimidante sans circonspection. Sinon, cela fait, à terme, le jeu des antisémites authentiques... »

Posté par clioweb à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


La faute d'Internet ?


L'intelligence à l'épreuve de Google. Laure Belot, Le Monde Aujourd'hui, 02/10/2010
Dans plusieurs pays, le QI des adolescents stagne. La faute d'Internet ?
http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/ 

L'article du Monde cite notamment :

-  Nicholas Carr - http://en.wikipedia.org/wiki/Nicholas_Carr
2008 : « Is Google Making Us Stupid ? »
(« The deep reading that used to come naturally has become a struggle »)
2010 - The Shallows. What the Internet Is Doing to Our Brains
http://www.theshallowsbook.com/nicholascarr/excerpt.html

- The Edge : How is the internet changing the way you think ?
http://www.edge.org/q2010/q10_index.html

- Pew Research Center - Does Google Make Us Stupid ?
« A final thought : Maybe Google won't make us more stupid, but it should make us more modest ».

- Clifford Nass, Eyal Ophir et Anthony Wagner (Stanford) ont tenté d'évaluer, en 2009, l'impact de l'hyperstimulation d'Internet sur la concentration
« Contre toute attente, les fans du multitâche sont moins bons dans tous ces tests de gestion d'informations multiples. Ceux qui ont l'habitude d'être concentrés sur leur journal ou leur traitement de texte s'en sortent beaucoup mieux ».
2009 - Media multitaskers pay mental price, Stanford study shows
http://news.stanford.edu/pr/2009/multitask-research-release-082409.html

- Patricia M Greenfield, UCLA
« L'utilisation d'Internet apporte un développement sophistiqué de nos capacités visuelles et spatiales, mais ces nouvelles forces vont de pair avec un affaiblissement de notre pensée critique, imagination et réflexion » (sic).
Greenfield, P. M. Technology and informal education: What is taught, what is learned. Science, janvier 2009

« On a prouvé grâce à l'imagerie par résonance magnétique (IRM) que la pratique intensive d'un mouvement modifie le cerveau... C'est le cas d'un violoniste et de ses mouvements de doigts. En revanche, lors d'une pratique intensive et multitâche d'Internet, l'homme utilise tant de capacités à la fois (mémoire, lecture, langage) que cela paraît extrêmement compliqué à mesurer par une technique d'imagerie… »

parmi les sujets traités par la journaliste et indexés par… Google :
2001 - Internet, pourquoi tant d'échecs
2003 - Quand la mondialisation nuit aux intérêts de l'Amérique
2005 - Crashs aériens, erreurs humaines
2006 - Devenons tous des adamites
2010 - Le lait, pas forcément un ami pour la vie

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,