16 septembre 2010

Délocaliser le soutien scolaire ?

Délocaliser le soutien scolaire ? The Guardian 10/09/2010
Une officine londonienne fait du différentiel de salaire entre Nord et Suds un argument de vente...

« Graduates based in India are being trained to give maths tuition to British children over the telephone and online, at all hours of the day and night. A tutoring agency has hired 100 tutors in Punjab and coached them in the primary school curriculum and GCSE and A-level syllabuses, so that they can teach schoolchildren of all ages. The tutors will be available 24 hours a day and seven days a week. They will be paid £7 an hour. The minimum wage in Punjab is £2.52. The agency is charging £12 per lesson, less than half the amount parents would normally pay for one-to-one private tuition ».

En France, les mêmes officines tentent d'exploiter commercialement l'anxiété des jeunes profs, une insécurité liée à la démolition de la formation professionnelle initiale. Dans une de ces boites privées, selon Le Monde Education, on peut acheter « une préparation par correspondance (440 euros par an), des cours du soir ou du samedi (990 euros par an), des stages intensifs (600 euros par stage)... A titre de comparaison, les droits d'inscription à l'université s'élèvent, eux, à 237 euros pour un étudiant de master... ».
Une offre commerciale qui sera peut-être un jour délocalisée en Roumanie ou en Afrique du nord...

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Education : Les pièges de la concurrence

Et si la compétition scolaire portait tort même aux bons élèves ?

Les méfaits de la compétition scolaire, entre bahuts et entre élèves, Le grain à moudre 14/09/2010
avec Philippe Tournier (Snpden), Nathalie Mons, sociologue, Natacha Polony, journaliste, Sylvain Broccolichi, sociologue.

A écouter pour les corrections apportées par les participants à des jugements trop rapides et trop sommaires : comparaison entre la Suède et la Finlande, mise en perspective de l'enseignement privé confessionnel : il est privé mais avec des fonds publics et sans les contraintes imposées à l'éducation nationale. Les journalistes jugent habituellement de la situation du privé par le cas parisien, alors que la situation en Ile de France n'est pas celle de la province (cf chercher ses clés sous le lampadaire ?)

L'émission au format mp3

Chroukri BEN AYED, Sylvain BROCCOLICHI, Danièle TRANCART
École : les pièges de la concurrence. Comprendre le déclin de l'école française. La Découverte

4e de couverture :
« Toujours plus d'élèves en échec, toujours plus d'enseignants démoralisés et de parents inquiets quant à l'avenir de leurs enfants. Toujours plus de palmarès d'établissements qui sèment le doute et attisent les frustrations. Est-ce réellement du choix de l'école que peut venir le salut, comme le suggèrent les récentes mesures d'assouplissement de la carte scolaire ?

Est-il vrai qu'en intensifiant la concurrence entre établissements, on crée une émulation qui favorise l'élévation des performances des élèves ?
La réponse est non.
C'est ce que montre cet ouvrage fondé sur une étude de grande ampleur, qui combine de façon inédite approche historique, comparaisons statistiques et enquêtes de longue durée sur différents sites (restituant la parole d'enseignants, de parents et d'élèves). Partout où la concurrence creuse les disparités entre établissements, à commencer par la région parisienne, les difficultés des élèves se multiplient, et pas seulement dans les « ghettos ». Leur scolarité se trouve en effet perturbée par toute une série de troubles et de déstabilisations associés à l'obsession des classements et au zapping scolaire. À l'inverse, les meilleurs résultats s'observent là où des coopérations durables favorisent des continuités éducatives et des pratiques cohérentes.

Grâce également à un éclairage international, ce livre aide à comprendre en quoi l'essor de la concurrence et le manque de régulation politique ont contribué au déclin de l'école française ».

 

Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,