12 septembre 2010

Numérique et démocratie

La suite dans les idées - au format mp3

Entretien de Sylvain Bourmeau avec Dominique Cardon, sociologue
à propos de deux ouvrages
Dominique Cardon et Fabien Granjon, Les médiactivistes 2010
Dominique Cardon, La démocratie Internet 2010

Lire également
    * La vie des idées.fr - Vertus démocratiques de l'Internet
    * Internet Actu.net - Réinventer la démocratie : Internet, nouvel espace démocratique ?

7e mn : DC rappelle le rôle de la contre-culture dans la genèse de l'informatique, la sécession d'une partie de la jeunesse américaine vers 1965. Il distingue deux courants dans la gauche d'alors, d'un côté la dénonciation du système et des pouvoirs,
de l'autre la volonté de se changer soi-même faute de pouvoir changer la société. Le rapport à la technologie a plutôt été inspiré par le second courant (cf Apple) ...
En 1996, déclaration d'indépendance du cyberespace du musicien rock John Perry Barlow

13e : Internet change le rapport à l'espace public.
Internet une articulation de plusieurs médias, basée sur la communication interpersonnelle.
Dans la communication de masse classique, des gate-keepers (médiateurs, portiers) décident quels sujets seront mis en avant et qui aura accès aux micros et aux caméras ( ceux qui ont accès aux médias savent la double difficulté, celle de l'invitation, celle de la disproportion entre le temps disponible et le sujet à traiter).

Sur le web, tout le monde peut diffuser une info mais la visibilité n'est jamais acquise. Tout est potentiellement accessible, mais la visibilité est gagnée par le travail collectif. Les internautes peuvent ainsi créer un public par le bas, faire émerger des thématiques originales.

20e mn - une parole alternative, c'est une exigence ancienne des mouvements sociaux (cf radios libres), avec deux tendances
- Critiquer les médias en tant que système et la vision du réel imposée (Le Monde diplomatique, Acrimed)
- Ne détestez pas les médias, devenez vous-même un média (Indymedia)

23e mn : Les blogueurs ne produisent pas vraiment d'information factuelle et originale, mais diffusent beaucoup de commentaires. Pour DC, il ne faut pas mépriser ces commentaires : ils participent de la circulation de l'information et de son appropriation par tous.

24e mn : Le retour des barbelés sur la prairie ?
La tension est permanente entre le réseau et ceux qui veulent le contrôler et le border (entreprises et pouvoirs politiques). Cette tension fait partie de la dynamique du web.

.
- L'utopie Internet
Lieu d'expérimentation voire d'émancipation, la Toile est aussi un laboratoire politique
Compte-rendu des 2 ouvrages dans Le Monde des Livres 17/09/2010
« Dominique Cardon s'attache ici à établir les principes fondamentaux de la " démocratie Internet " : présupposition d'égalité, à l'image de l'encyclopédie Wikipedia abondée également par tous ; force des liens faibles qui coalisent les intérêts et font émerger des causes par le simple partage de l'information ; coopération, auto-organisation, préférence pour le consensus dans les processus de prise de décision, etc. »

 

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,