28 août 2010

Les 400 coups. Le retour ?

- Prof stagiaire, ma première rentrée scolaire s'annonce mal
Une affectation connue dix jours avant la rentrée, 18 heures de cours en classe entière, peu d'égard pour les conditions matérielles (logement, transport..) des jeunes profs - stagiaires chatel -, des tuteurs fort peu volontaires convoqués le 31 août, une formation en alternance supprimée et remplacée par un compagnonnage !!!
Dans Rue 89, un premier témoignage décrit la casse en cours, et le mépris des libéraux pour le métier d'enseignant, un métier qui s'apprend, au même titre que tous les autres.
http://www.rue89.com/2010/08/26/prof-stagiaire-ma-premiere-rentree-scolaire-sannonce-mal-164001

.
- Les profs «désobéisseurs» remontés pour la rentrée
http://www.liberation.fr/societe/

Rentrée des classes : le programme chaud bouillant des enseignants désobéisseurs
Effet boule de neige. Limité jusqu’ici au primaire, le mouvement de résistance pédagogique à la réforme de l’enseignement veut s’étendre au secondaire à la rentrée : c’est la stratégie dévoilée à Lyon ce mercredi  à l’issue de l’Université d’été des enseignants désobéisseurs.
http://www.libetoulouse.fr/2007/2010/08/

.
- Les écoles au garde-à-vous
« Le discours sécuritaire, très en vogue en haut lieu, a désormais gagné l’éducation ».
http://www.liberation.fr/societe/0101654336-les-ecoles-au-garde-a-vous
Sanctionner parents et élèves et généraliser la présence de policiers dans les écoles… Pour sécuriser les établissements, le gouvernement n’a pas renoncé aux mesures qui fâchent.
Davantage de présence humaine ? Inutile répondent les tenants du libéralisme sécuritaire qui pensent sanctions, portiques de sécurité et internement des élèves perturbateurs.

Est-ce le retour des 400 Coups de Truffaut à l'école ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Cents_Coups
L'évasion du Centre d'observation en vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=doVaiuuH4RQ

400coups

.
- Deux autres domaines où les dégâts s'accumulent avec la gestion actuelle :
. Un rendez-vous avec un cardiologue dans un hôpital public de la Mayenne ? Ce sera le 9 janvier... 2012
. Pôle emploi réclame 600 euros pour un trop perçu de 2006.  Alors que  le délai de prescription est de trois ans. « Comme une vulgaire société de recouvrement, l'organisme tente le coup de voyou » écrit Le Canard Enchaîné (25/08/2010)

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,