10 juin 2010

La mondialisation bienheureuse

Une mission sur « les conséquences sociales de la mondialisation » peut rapporter 9500 euros mensuels pendant 15 mois. Le Canard enchaîné a révélé hier le contrat de « collaborateur de cabinet » établi (en date du 1er avril ! ) par Eric Woerth au profit de Christine Boutin. Pour Le Canard, c'est « Le prix payé par Sarko pour calmer Christine Boutin », l'ancienne candidate de la droite cléricale (1,19 % des voix en 2002).

  Le Monde titre de son côté : Christine Boutin toucherait près de 18 000 euros mensuels.

Libération 10/06/2010 sort aussi sa calculette : « 9 500 euros net par mois pour une obscure mission sur la mondialisation, plus 6 000 euros mensuels de retraite parlementaire, plus 2 600 euros d’indemnité chaque mois de conseillère générale des Yvelines… Ajoutez à ce pactole une voiture de fonction avec chauffeur, des locaux mis à disposition dans le XVe arrondissement de Paris, quatre collaborateurs rémunérés de 4 700 à 6 000 euros net par mois et, à l’évidence, des notes de frais. Total : un scandale, révélé par le Canard enchaîné, qui contribue à creuser le fossé entre les citoyens et leurs élus ».
« Pour le gouvernement qui promet de réduire le train de vie de l’Etat pour mieux faire passer une politique de rigueur qui ne dit pas son nom, cette affaire est dévastatrice. Même dans les rangs de la droite, elle soulève la consternation... Seul Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, assurait « ne pas voir ce qu’il y a de scandaleux dans la rémunération de madame Boutin ».

En 2007, son directeur de cabinet avait dû démissionner : « il bénéficiait d'un appartement de 190 m2 dans le quartier de Port-Royal, avec vue sur la chapelle du Val-de-Grâce, au prix de 6,30 euros le m2 » . Libération 18/12/2010

- Un lecteur du Monde cherche en vain un peu de décence. Parmi les autres commentaires (plus de 300) : « Chère Christine », « Cela fait 9 infirmières de moins », « Relire La société de cour de Norbert Elias » et une question : « L'orthographe fait-elle partie de la prébende ? » (cf Xavière). « 6000 euros pour 21 annuités cotisées? Alignons toutes les retraites sur celles des parlementaires !!! »

Pour un tel tarif, pourquoi n'avoir pas mis au travail un laboratoire ou une équipe de spécialistes, par exemple des géographes de métier, des sociologues et des économistes ?

-    6000 euros de retraite : comment l'homme du patronat et des néo-libéraux va-t-il pouvoir continuer à parler sérieusement de « justice » dans les décisions à venir sur les retraites ? En obligeant tous les retraités à combiner aussi une pension et un travail salarié ??

- 9500 euros par mois, cela fait combien par voix de la droite catho réactionnaire ( à décoder, l'effort pour capter le vocable "chrétien-démocrate" pour masquer pour masquer des conceptions peu chrétiennes... sur Canal, hier soir, CB se vantait d'avoir refusé un poste d'ambassadeur... au Vatican, auprès de Benoit X+VI !)

- 9500 euros par mois, cela fait combien de salaires d'ouvriers chinois ? lui a demandé Le Grand Journal.

- 9500 euros, c'est aussi à comparer avec les revenus des patrons du CAC 40 version NS - Le Post - Edubourse 2009
.
10/06 : LibérationEric Woerth, envisage (sic) de « rendre non cumulable » la retraite de parlementaire et une rémunération liée à une fonction publique !

11/06 : Christine Boutin renonce à sa double rémunération - Le Monde
           Christine Boutin lâche son parachute doré - Libération


 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


LCE : Chatel bourre les classes

«  La question des moyens n'est pas la réponse aux problèmes de l'Education ». « Déployant des trésors de rhétorique, le ministère évoque « l'optimisation » des moyens, leur « rationalisation » et le « renforcement de leur efficience » (sic). Traduire: emploi de la tronçonneuse puis gestion de la pénurie.

Dans Le Canard enchaîné (09/06/2010), Jean-François Julliard décode la prose du ministre marketeur et rappelle le sort d'une étude de Thomas Piketty et Mathieu Valdenaire menée au temps de Gilles de Robien.

Gérard Biard, dans Charlie écrit : « Sous la direction de NS, l'Etat est une entreprise comme une autre [quoique...]. Il va peut-être sous-traiter la formation des profs à Acadomia. Les profs ont déjà l'habitude d'être insultés et maltraités par leur hiérarchie. Cela ne les changerait pas trop ».

Dans la  même page, à propos d'une interview récente sur la TV de maçon, « Elle est voilée pour respecter la tradition iranienne », « elle ne pose pas de questions qui fâchent pour respecter la tradition française ».

jeune

Kiro, Le Canard, 09/06/2010

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,