03 juin 2010

C'est à koi ke ça leur a servi ?

- C'est à quoi que ça leur a servi ? ( Akoi kces ksa lui a servi ... de faire de longues études ?)

« Luc Chatel a raison : Bourrons les classes et Allégeons les programmes ».
version Stéphane Guillon sur France-Inter 02/06/2010 (Combien de jours lui reste-t-il encore sur France-Inter ?)

« Je suis pour entasser : avec toutes les suppressions de postes dans les services publics, à l'école ou dans les hôpitaux, autant habituer très tôt les jeunes à la promiscuité. Un jeune qui a manqué d'espace à l'école, une fois vieux, il ne souffrira plus d'être abandonné comme une merde dans un couloir d'hôpital ».

« Chatel a raison : on peut enseigner une langue sans la maîtriser complètement...on peut diminuer la scolarisation des moins de 3 ans, c'est un age tellement végétatif ! Darcos l'avait dit : pas besoin de diplômes pour changer des couches... »

« Guillon suggère une autre idée : « la visioconférence. On filme un unique prof (Collège de France ?), et on diffuse partout… Bien sûr cela peut déboucher sur un gros bordel, mais pas plus qu'à la cantine… »

« En temps de crise, accumuler du savoir, collecter des diplômes, cela ne sert à rien. NS l'a très bien résumé :  « On s'demande c'est à quoi ça leur a servi » (de faire de longues études, et ... d’étudier la Princesse de Clèves).
C’est le prof de français de NS qui doit être fier... »
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


La chasse aux profs - 2

Les élèves devront serrer les rangs
Véronique Soulé dans Libération
« En cherchant bien, le ministère déniche des "marges" un peu partout ». C'est impressionnant tout ce que peut faire une DHG (dotation horaire globale) en termes de réduction de moyens avec la  « participation » des acteurs...
La suppression de la formation professionnelle en alternance ne semble pas émouvoir beaucoup. Qu'en sera-t-il en octobre prochain, quand les effets de la démolition apparaîtront pleinement ? Certains syndicats ont déjà souligné la casse organisée du mouvement des mutations : dans un lycée où trois profs partent, un poste est supprimé, un est réservé à un stagiaire. Il ne reste plus qu'un poste disponible pour les titulaires...

.
- 03/06/2010 : Une langue de bois dont on fait les matraques
Claude Robinot commente vigoureusement les propos de la DRH du ministre marketeur dans le dernier Rue des Ecoles (Liste H-Français).
Google Images connaît cette dame, primée par ses pairs en 2008

.
Podcaster l'émission Rue des Ecoles ou capturer le fichier mp3 avec Gigaget ou Net Transport

Extraits :
15e minute
LT - La RGPP qui vise au non remplacement d'1 fonctionnaire sur 2 va continuer, rentrée 2011, rentrée 2012, rentrée 2013.
Jusqu'où peut-on réduire le nombre de profs ?

JT - Je crois.. qu'on n'a pas ...à ce sujet... une réponse... aujourd'hui... ce que.. il est évident...que cette démarche a un aboutissement...
il y a un moment où cela ne devient plus possible...
alors quand ?  je pense que nous n'avons en aucun cas, puisqu'on commence la démarche avec les académies, épuisé l'analyse de l'ensemble des leviers, ni épuisé surtout les résultats que l'on peut escompter si l'on met davantage de souplesse et de responsabilisation dans le dispositif.
Est-ce que c'est 2013 ? 2015 ? euh…

20e La mobilité (traduire changer de métier) est-elle demandée davantage par les profs ? Pourquoi l'encourager ?
Nous n'avons pas d'indication chiffrée
15 000 détachés dans d'autres missions que enseigner en classe
1000 qui accèdent à l'inspection ou à la direction.
Les flux de ceux qui veulent quitter le métier ne sont pas nécessairement en augmentation
Le pacte de carrière prévoit 2 entretiens, un au bout de 2 ans, pour " vérifier que tout va bien ", un au bout de 15-20 ans, pour poser la question d'une seconde carrière sans attendre 5 ans avant la retraite. Nous n'avons pas besoin de la mobilité pour supprimer 16 000 postes l'an prochain.

24 e : La formation professionnelle a été réformée. Qui sera tuteur ? Où les trouver du fait de la suppression des postes ?
réponse vers la 23e (un continuum…)

25e ? Pourquoi avez-vous été embauchée en septembre ? Pour faire de l'innovation sociale ? Pour accompagner des réformes difficiles liées à la RGPP  suppressions de poste )?
elle répond … innovation …

35 - Le DIF sera en vigueur à la rentrée pour les profs à partir des textes de 2007.
La formation aura lieu pendant les vacances, elle sera l'objet d'une contribution financière (50 % du taux horaire)
La priorité est donnée aux actions d'évolution personnelle [à nouveau la « mobilité » ]

Elle évoque aussi l'augmentation de salaire pour les 7 premières années (la « revalorisation » …), (le prétexte, c'est « l'augmentation » du niveau de diplôme) mais botte en touche sur une revalorisation globale.

Elle traite de « l'évaluation de la valeur professionnelle », et affirme vouloir faire de la définition de critères « objectifs » un « chantier de co-construction et de partage »

44e : LT : L'education nationale, vous la voyez comme une mosaïque , les établissements n'auront pas les mêmes moyens, les décisions seront délocalisées. Face aux risques professionnels, que pensez-vous pouvoir faire ?
La santé et le bien-être au travail, c'est un chantier prioritaire [un de plus]…
Elle cite l'embauche de 80 médecins de prévention...

1sur2

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Berlin 2 mai 1945 - Khaldei

2 mai 1945
Le cliché symbole d'Evgueni Khaldeï commentée et mise en contexte par Michel Lefebvre (source NM)

voir aussi le blog http://photographie.blog.lemonde.fr/

http://www.chaldej.de/

2009 : Ces photos qui ont fait scandale - Le Point
La BNF raconte l'histoire de 80 clichés qui ont marqué leur époque

La photo de Khaldei faisait partie de l'exposition Controverses à la BNF
http://www.rfi.fr/culturefr/articles/111/article_78925.asp
http://www.bnf.fr/documents/icono_controverses.pdf

.
 

Posté par clioweb à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,