Le Maire de Parthenay a lu le texte écrit par Ida Grinspan. France 3
Les profs d'histoire ont pris note du geste, mais ont refusé de participer aux cérémonies du 8 mai cette année.
« Xavier Argenton, le maire de Parthenay, estime désormais qu'il y a eu "quiproquo malheureux" et accède à la demande d'Ida Grinspan, déclarant avoir eu de toute manière l'intention de lire la lettre telle qu'elle avait été rédigée à l'origine » (sic)

Reportage en vidéo dans le JT du soir sur France 3 Poitou-Charentes (plugin Microsoft imposé)

- Le blog Avec Ida, Tous solidaires
Contre la censure, pour la vérité historique

- 9 mai : Le soutien des Clionautes à Ida Grinspan