- Quatre écoliers sur dix ont de graves lacunes. Libération
- L'Institut Montaigne veut reconstruire l'école primaire  Le Monde 05.05.10

""Reconstruire"" !
  Quel humour noir chez ceux qui manient le déclinisme pour mieux imposer leur table rase !!!

Parmi les propositions des hommes du marché patronal,
Lire dès la maternelle...
Un engagement décennal pour les profs ...
""L'apprentissage"" en alternance (que Darcos et Chatel viennent de tuer)

Commentaires de deux lecteurs du Monde :
« C'est la démolition de l'École publique qui est en marche, par tous les moyens. Et la mauvaise foi libérale en est un redoutable instrument, terriblement efficace. Quand on a eu des Darcos qui veulent ouvrir, sans le dire,des brèches dès la Maternelle pour le privé (et quel privé! les curés "gentils" tout plein ? et qui n'auront qu'à demander pardon par leur pape...), on sait que "l'école est finie" ».
« La politique de libéralisation à l'oeuvre à l'école a montré ses effets néfastes et on nous propose d'aller plus loin... Je rappelle : destruction de la formation initiale, fermeture des sections pour les tout petits, suppressions de postes, blocage des salaires (bonjour la motivation et l'attrait pour les meilleurs...), fermeture des structures d'aides aux élèves en difficulté et j'en passe par manque de place. Mais le débat sur les vacances va opportunément amuser la galerie cet été ! »

A lire le défoulement d'internautes sur certains autres quotidiens, le niveau du débat politique n'est pas prêt de s'élèver...

- La réponse d'Hubert Montagner - à venir en ligne - http://clioweb.canalblog.com/