04 avril 2010

Géopolis revient

- Géopolis revient. (source BP - HF)
http://geopolis.france2.fr/index-fr.php

En octobre 2009, France 2 a repris le titre d'une excellente émission dirigée par Claude Sérillon au début des années 1990 (émissions sur Les Palestiniens, la Côte d'ivoire, la Nigéria...) pour un magazine mutimédia à consulter en ligne.
Comme dans l'émission originelle, plusieurs entrées sont proposées : Reportages, Histoire, Acteurs, regards croisés de spécialistes, forum...
Emissions récentes (onglet en bas à droite) : Cuba (oct), le Mur de Berlin (nov), L'eau (déc), l'Espagne (janv), Chine - Inde (fev), L'Afrique (mars 2010)

.
- Sur le même terrain géopolitique, Un oeil sur la Planète poursuit son excellent travail
http://clioweb.free.fr/presse/unoeil.htm

Sur Internet, en général, le site web propose 
- les reportages en archives,
- un choix de sites web,
- une bibliographie.

Parmi les derniers pays présentés par E Leenhardt :
Afrique du Sud : le rêve de Mandela ? - mars 2010
Argentine : l'éternel espoir ? - janvier 2010
Pakistan : le pays de tous les dangers ? - oct 2009

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Internet plus cher

- Internet plus cher avant fin 2010
Certains opérateurs semblent envisager sérieusement une majoration des forfaits triple-play.
La taxe PUB TV leur sert de prétexte à hauteur d'1,17 euros par mois. L’application des lois Hadopi et Loppsi est aussi mise en avant... SFR prévoit une augmentation de ses forfaits triple-play de 5 euros par mois. En septembre 2009, Orange a ajouté 1 euro sur la plupart des factures triple-play et 5 euros sur ses offres à débit limité (comme le 512 ko).
http://www.ecrans.fr/Internet-plus-cher-avant-fin-2010,9577.html

- Il faut faire payer Google
Laurent Joffrin : « Les internautes, pour une grande partie, se contentent de butiner les résumés qu'ils trouvent à portée de clic sur Google. Quant aux publicitaires, ils donnent à la puissance d'audience de Google et à la précision de son ciblage une telle préférence que les sites d'information ne grappillent que des miettes ».
http://www.liberation.fr/medias/0101627996-il-faut-faire-payer-google

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2010

Le journalisme bananier

- Dans Le Monde Radio-TV,
. La radio, une nouvelle boîte à images
voir L'exemple de la chronique de Stéphane Guillon
ou  Le Point sur le journalisme bananier, Didier Porte le 2 avril 2010
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/didierporte/archives.php

. TV - Séances de rattrapage pour 64 % des programmes de la tranche horaire 17-24 h

.
- Alors moi, j'vais vous dire ...
« …tant d'grands esprits d'not'prestigieuse histoire, de Jean Jaurès à Johny Halliday, qui nous ont appris à respecter not'bien l'plus précieux, la langue et la culture françaises... ».
Alain Rémond dans Marianne 03/04/2010.

« Le monde médiatico politique est absolument violent. Ce n’est pas un monde que j’apprécie, je le trouve injuste et assez impétent » (Le Figaro Madame). Pour Maurice Szafran (toujours Marianne), cet appel à un « journalisme lèche-bottes » dénote une piètre conception de la démocratie.

.
Politiquement insultant. Les invectives de Jean-Luc Mélenchon contre un journaliste sont révélatrices des relations tendues qu'entretiennent la classe politique et les médias. Le Monde 01/04/2010
. Manuel de l’insulte à l’usage des politiques - Le Monde Magazine 13/03/2010
.
- Le TGV rate son arrêt : la SNCF oublie de blanchir le conducteur - Rue 89 - 02/04/2010
Un TGV oublie son arrêt en gare du Mans le 12 février 2010. Les médias mettent cause le conducteur de train. Après enquête interne, l'agent de conduite n'est pour rien dans cet incident. Le dysfonctionnement est lié à une erreur de procédure (La fiche train n'était pas conforme à la desserte prévue).
La SNCF a oublié de publier un démenti : « communiquer en externe plusieurs jours après pour rétablir la vérité ... n'aurait rien apporté au grand public, voire aurait pu renforcer l'image négative de cet incident à l'extérieur de l'entreprise… »

- « Comment convaincre les gens de se barricader chez eux pour éviter les voleurs ... ? Rien de plus simple... La police du Devon et de Cornouailles a eu une idée lumineuse : transformer les officiers de police en cambrioleurs d'un jour... »

Posté par clioweb à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Déclin de l'institution scolaire ?

" Déclin et mutation de l'institution scolaire "

François Dubet était à Caen hier soir, à l'invitation de l'association Démosthène, dans le cadre d'un cycle "Malaise social et crise des institutions". Antoine Garapon l'a précédé sur le terrain de la justice.

Le fait de se placer sur le symbolique l'a amené à épargner, à mon goût, les responsables politiques.

des notes prises à 4 mains : http://clioweb.free.fr/debats/dubet-dem.doc

Lire aussi
Point de vue  Les pièges de l'égalité des chances, par François Dubet  - Le Monde - 30.11.2009
et écouter
Faut-il lutter pour l'égalité des chances ou l'égalité des places ? Eric Maurin, François Dubet
France-Culture en partenariat avec le Nouvel Observateur, 25 févier 2010

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2010

Toujours plus riches

Les riches toujours plus riches...
Les inégalités se sont creusées «par le haut» entre 2004 et 2007.

Selon l'INSEE, les personnes à très hauts revenus (1% de la population) perçoivent 5,5% des revenus d’activité, 32% des revenus du patrimoine et 48% des revenus exceptionnels déclarés (plus-values, levées d’options).

En 2007, huit millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté  ( 908 euros par mois )
http://www.liberation.fr/societe/0101628119-les-riches-toujours-plus-riches

- 31/03 : - Bouclier fiscal : Nicolas Sarkozy face à la fronde de la majorité - http://www.lemonde.fr
- 115 millions pour les 100 plus privilégiés - Libération, attendre 24 h
- Didier Migaud n'a cessé de détailler l'iniquité d'un bouclier qui prend en compte non pas les revenus réels des contribuables mais leurs revenus minorés, après utilisation des niches fiscales. Le Monde 2009  -  En pdf  -

Faisant état de 13 998 bénéficiaires en 2008, il soulignait, dans Le Monde du 19 mars 2009, « l'existence de 834 contribuables dotés d'un patrimoine supérieur à 15,5 millions d'euros [ayant] reçu un chèque moyen [de remboursement du fisc] de 368 000 euros. Ils se sont partagé 307 millions d'euros. Ils représentent 6 % des bénéficiaires, mais deux tiers du coût du bouclier »

- Le bouclier fiscal, ADN du sarkozysme ?

- « Le bouclier fiscal est un outil de justice et de compétitivité », la formule ne vient pas de l'aboyeur attitré de la majorité, mais du spécialiste des Auvergnats... (entretien dans Le Monde... un 1er avril...)

- 03/04/2010 - Le Monde : Impôts et bouclier fiscal : les pistes pour renflouer les caisses sans toucher au dogme

Posté par clioweb à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La Nation et l'Ecole

Hier, à l'INRP (Lyon), un séminaire international avait lieu sur le thème L'Ecole et la Nation.

- Extrait de l'article de Véronique Soulé (Libération) :
« L’ordre est venu directement du «Château» - comprenez de l’Elysée : il faut organiser dans les meilleurs délais un séminaire, colloque ou autre réunion haut de gamme impliquant des intellectuels et où l’on parle de la nation, à défaut d’identité nationale, notion trop dévoyée. Le ministère de l’Education nationale s’est mis illico à plancher. Et il a trouvé l’idée d’un «séminaire de recherche sur les rapports entre l’école et la nation hier et aujourd’hui». La première séance se tenait hier à Lyon »

- « Ne pas rester dans une tour d’ivoire »
Olivier Loubes, historien, défend sa venue à un séminaire qu’il juge dégagé de l’agenda politique.
Le séminaire est ciblé sur l’école et la nation, et non pas sur l’identité nationale. Il va permettre de montrer que la nation est une construction historique, et non un invariant ... En effet, on ne naît pas français, on le devient...
Enfin ce séminaire est international et scientifique, avec un volet de deux jours à Barcelone

- « Une dimension très nauséabonde »
Nicolas Offenstadt, historien, dénonce un débat sur une notion que le gouvernement a d’emblée manipulé en la figeant dans le nom d’un ministère.
Faut-il refuser de parler de nation ?
« Il faut refuser de participer à définir une identité nationale dont le questionnement est défini d’avance, et dont on sait où le pouvoir veut aboutir… Il y a l’effet d’affichage et les conclusions que le gouvernement tirera de ce séminaire, qui risquent bien de masquer le travail savant ».

.
- La vidéo du ministre est déjà en ligne. Suivront des interviews des intervenants, des actes en 2011, un numéro spécial de Histoire de l’éducation, une brochure pédagogique à destination des professeurs...

.
- Comptes rendus sur le site du Café péda
Antoine Prost : "La Nation, c'est la Révolution..."

Le Roman scolaire de la nation : Le cas français
Annie Bruter : "la IIIe République s'inscrit dans les pas du Second Empire, mais supprime l'histoire sainte".
Olivier Loubes : "entre les deux guerres, le roman national bouge, du patriotique au pacifique"

Parenthèses et tournants
Rémi Handourtzel : "La Nation à l'Ecole sous Vichy"
Peter Carrier : "En Allemagne, un sentiment national ambigu, après la Shoah"
Joan Pagès Blanch : "L'histoire scolaire de l'Espagne et de la Catalogne"
Jürgen Helmchen : "Le terme "national" est-il définitif ?

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Internet, révolution culturelle

Internet, révolution culturelle (Le grand bouleversement, l'invention d'une culture, un rêve d'industriels)
Manière de voir 109, Le Monde diplomatique. Février-Mars 2010.
Plusieurs articles de ce dossier peuvent être consultés en ligne.
(ceci n'est pas un poisson :-):-) )

Quelques exemples :
Internet déstabilise tout l’édifice social. Le web est à l’origine d’un grand chambardement multiforme ; il modifie en profondeur les habitudes culturelles. Les anciens équilibres sont balayés :
La vente des disques CD s’effondre (150 millions en 2002, 90 en 2006), mais pas celle des dvd …
Le livre comme point d’ancrage d’une pensée cohérente et articulée est menacé,
La tyrannie de la réactivité aggrave la crise du journalisme de marché,
Facebook est un « laboratoire idéal pour tester les limites de la tolérance à la surveillance ».
Dans « Le monde selon Google » (P Lazuly), la réponse à une requête n’est pas la principale référence sur le sujet, mais son acceptation la plus largement référencée. http://www.monde-diplomatique.fr/2003/10/LAZULY/10471

Quelle est la source de ce chambardement selon les auteurs ?
Les mutations du capitalisme de la connaissance, un des pans du capitalisme financier.

Internet enfante les géants de l’après-crise. Selon Dan Schiller (article payant) « Internet constitue le moyen le plus vigoureux dont dispose le capitalisme pour diffuser ses modes de relations sociales » et pour « impulser une nouvelle course aux profits ». La domination américaine reste écrasante (19 entreprises sur les 25 premières sur le marché du logiciel et d’Internet) . http://www.monde-diplomatique.fr/2009/12/SCHILLER/18572

Pour Robert Darnton les industries culturelles vont tomber du « ciel des Lumières » et plonger dans « le marigot du capitalisme global ». Le Web sert  « d’outil de privatisation du savoir public ». Grâce à la numérisation, Google va « se retrouver en position de monopole ». http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/DARNTON/16871

H Le Crosnier analyse les « Mouvements tectoniques sur la Toile : Google, Yahoo et Microsoft à la recherche d’un modèle économique ». Il s'intéresse également à « L’ère de l’ informatique en nuages : une nouvelle division du travail numérique ». Il constate que dans cette « industrie lourde », en 2008, une ferme de serveurs consomme autant d'énergie et d'eau qu'une fonderie d'aluminium.
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/03/LE_CROSNIER/15673
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16174
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16175

La mise en concurrence des salariés crée de nouvelles précarités : cf le « Télétravail à prix bradés sur Internet » selon P Lazuly (centres d’appel, MTurk d’Amazon). http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/LAZULY/13745

« Aussi longtemps que l'accès à Internet et la capacité de monter un site ne seront pas plus équitablement distribués dans la société, le gouvernement électronique, les forums de quartier et les blogs pourraient bien, à l'inverse de ce qu'escomptent leurs artisans, aggraver la fracture sociale » E Klinenberg, Une révolution en trompe-l'oeil, 2007 (ou Ce rêve envolé d’une information égalitaire : Les bénéficiaires inattendus du miracle Internet). http://www.monde-diplomatique.fr/2007/01/KLINENBERG/14333

.
Le tableau d'ensemble dressé par Le Monde diplomatique depuis plus de dix ans paraît bien sombre. « Pour pertinents qu’ils soient, il est frappant de constater à quel point ces arguments de gauche s’inscrivent dans une longue tradition de critique de la culture de masse ».

Toujours selon ces auteurs, les innovations permises par l’irruption des réseaux restent tâtonnantes et peu organisées : La seconde partie (L’invention d’une culture) s'intéresse au sort de l'intérêt général, à l'avenir des « biens communs » de l'humanité. Joost Smiers interroge le durcissement des règles du droit d'auteur. Pour lui, « les créateurs comme le public auraient tout à gagner d'une remise à plat du système actuel, résultat d'une philosophie dévoyée ».
Les autres articles évoquent la libération de la parole, l’essor sans précédent du travail coopératif (logiciels libres), la chasse menée par les hackers aux dérives et aux atteintes aux droits de l’homme, la diffusion de la culture numérique.
Modeste consolation, même un censeur de Wikipedia se prend à imaginer la transposition sur le terrain politique de la coordination des enthousiasmes individuels. http://www.monde-diplomatique.fr/2009/04/O_NEIL/16985

L’informatique a-t-elle un sexe ? « La persistance des clichés et la rareté des modèles identificatoires amènent trop souvent les filles à penser que ce métier n’est pas pour elles ». Isabelle Collet interroge l'application du genre à Internet (elle a publié L’informatique a-t-elle un sexe ? Hackers, mythes et réalités, L’Harmattan, Paris, 2006).
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/06/COLLET/14834

Pour La Science a publié L'ère d'Internet - Les enjeux du réseau global - lire le sommaire en ligne

rappel : Internet, l'effroi (28 mars 2010)

01 avril 2010

Poissons 2010

- L’Elysée s’est doté d’un logiciel « d’aide à la décision »
"[Nicolas Sarkozy, ndlr] a cinq ou six cerveaux parfaitement irrigués", selon son épouse actuelle.
"Retraites, fonction publique, immigration, fiscalité, réforme territoriale… rien n'a été décidé sans « faire tourner » le logiciel baptisé B-6"...
http://www.rue89.com/2010/04/01/lelysee-sest-dote-dun-logiciel-daide-a-la-decision-145383

- Google menace de quitter la France
http://www.begeek.fr/les-meilleurs-poissons-davril-2010-du-web-9028

.
Monsieur Wikipédia : « Je subis la pression du web temps réel »
Entretien un 1er avril avec Monsieur Wikipédia, né le 1e avril 1972 à Honolulu dans le quartier de Waikiki.
Le fond et la forme de cet article est à vérifier...
http://www.ecrans.fr/Monsieur-Wikipedia,9568.html

- Dans la presse normande, un titre local a résolu un chantier au financement sans cesse différé : une liaison rapide entre Vire et Caen. Un simple trait de règle fait l'affaire. Un détail : l'occasion a été manquée au début des années 1990.


vire_a84

Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Téléphobie

Téléphobie :une idéologie triste
Gilles Achache, Chercheur associé au Médialab de Sciences-Po Paris, directeur de l'Institut Scan-Research. http://www.liberation.fr/medias/0101627565-telephobie-une-ideologie-triste

La télévision nous rend-elle mauvais ? Philosophie magazine
La télévision donne-t-elle le droit de tuer ? Télérama

Extraits :
« La thèse de la nocivité des médias et de la télévision présente cette particularité d'être à la fois fausse et dotée d'une force persuasive considérable »

« ...En affichant un dédain aristocratique pour les spectacles de la télévision auxquels se complaît le grand nombre elle fait croire aux téléphobes qu'ils en occupent le sommet »... « Que cette aristocratie imaginaire se vive comme une avant-garde (version Stiegler) ou comme le dernier carré des défenseurs de la civilisation (version Finkielkraut) est sans importance, tant qu'est préservé le sentiment d'être peu et menacés ».

« La téléphobie n'est qu'une pensée fausse qui se déguise en pensée triste pour faire sérieux. Elle ne démontre rien d'autre que la frilosité de courants importants de l'intelligentsia française à penser la réalité effective des choses, et à y reconnaître ce qu'elle renferme de nouveau, de digne d'intérêt, et, pourquoi pas, de joyeux ».

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Programmes 2de : blocage en SES

Professeur... est-ce un métier ? Le texte de Martine L. Petauton a connu un très grand écho hier. Merci aux lecteurs de cette revue de presse et de blogs.  Dommage que la source en soit la casse en cours de l'éducation par les néo-lib thatchériens.

Lycée : blocage sur les programmes de SES en seconde - Le Monde Société

Le programme de sciences économiques et sociales pour la classe de seconde a été rejeté par 42 voix contre, 12 abstentions et 7 voix pour. Le programme de PFEG a également été repoussé : 44 contre 6 pour 11 abstentions.
Toutefois, le CSE étant un organisme purement consultatif, le ministre de l'éducation n'est pas tenu de suivre ses avis...
Nos collègues de SES manifestaient cet après-midi entre le ministère et l'Assemblée (cf les affiches ci-dessous). Ils se sont inspirés d'un freeze, une forme de manifestation, devant Beaubourg

tcd

Le programme d'histoire pour les classes de seconde a en revanche été adopté, par 29 voix pour, 21 contre et 1 abstention. Le sort de ce programme d'histoire était très attendu, car il avait donné lieu, lui aussi, à une bronca de spécialistes de cette matière.

2 commentaires :
- L'essentiel a été écrit sur le contenu des programmes.
- Le calendrier de flux tendu absolu imposé par le ministre actuel est caricatural et révélateur.

NB : Un collègue décrit une nouvelle astuce comptable du ministère dans le calcul des HSA afin d'échapper aux conséquences de la mini-revalorisation récente.

cif


Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]