La création contestée d'un fichier des " décrocheurs " Le Monde 26/04/2010

SDO, un module de l'application Sconet, va être mis en place à la rentrée, après approbation de la CNIL. Il veut automatiser le repérage des élèves sans solution de formation

« Les contestataires s'inquiètent du fait que, dans les fiches nominatives, un champ prévu pour contenir des informations sur les motifs ou les risques du décrochage autorise les commentaires libres » écrit Luc Cédelle.

Selon le MEN, « les données sont détruites au bout de deux ans et ne sont communiquées à aucune autre administration ». Sauf en cas de danger présumé... « où les informations préoccupantes sont transmises au Conseil général et, dans les situations les plus graves, au procureur de la République ».