31 mars 2010

Prof, un métier ... qui s'apprend

Professeur... est-ce un métier ?
par Martine L. Petauton, Professeur

Le Monde Opinions - Chronique d'abonnés - 29.03.10

Extraits :
« Ce matin, tôt, V. la syndicale, toujours dévouée, annonce, frémissante : « on  nous bascule un stagiaire - 18 h  ! Emoi !
Pour le tout-venant de la population « non enseignante », que faut-il entendre là ?

Qu’un jeune, fraîchement promu de l’Université, CAPES en poche, sautant allègrement l’étape d’une formation en didactique qui lui était accordée jusqu’à aujourd’hui, viendra « s’immerger » dans le » grand bain », d’un coup, et prendra en charge une « troupée » d’élèves, comme moi : (retraite dans quelques mois, ayant bénéficié d’une année complète de formation après mon CAPES) ! Question brûlante ! Sait-il seulement nager ? (le ministère se voile la face : mais-tout-le-monde-sait-nager-de-nos-jours-en-France !) […]

Je ne sais pas, pour vous, mais - pour n’importe qui - un métier signifie des compétences, un apprentissage pour les mettre en œuvre, des gestes, des stratégies, la connaissance du milieu, de sa « faune » ; que sais-je encore ! Or, là, non ! Curieux ! […]

Finalement, (pour Darcos ou Chatel) professeur, ce n’est pas un métier ; juste un « ovni » aux contours flous ; quelque part entre,  raconter des histoires, animer, garder des enfants, faire de l’occupationnel, et même, « buller »… dans la fonction publique ! […]

Conseillère pédagogique pendant plus d’une décennie ; quelques souvenirs suffiront pour illustrer mes propos… Une année pas si lointaine, un T. arriva dans mes classes - stage de sensibilisation au climat du 1er cycle, appelé plaisamment, comme pour les voitures, « pratique accompagnée » -. Joli garçon, sûr de lui, assis sur d’infinies compétences intellectuelles, amoureux, et connaisseur de ses disciplines : l’Histoire et la Géographie. « Je n’aurai pas de problèmes ! », m’assura-t-il, d’entrée de jeu, « j’ai été moniteur de planche à voile, dans une colo. ! ». Et de voguer, sans trop de travail, vers une classe de 5ème de niveau banal sur l’échelle des turbulences d’un collège… Spectacle redoutable et féroce ! Il a sombré, malgré sa planche à voile, dans la mer déchaînée de ces petits « qui ne passent rien » ! A fini par convenir, piteux, que « professeur, ça s’apprend ! » […]

Alors plutôt que « des profs en plus ! », commençons peut-être par « des profs formés et armés » ! La société est en droit de l’exiger.

A propos, une question : Ministre de l’Education Nationale, c’est un métier ? »


date2

GPS2

calcul2

lunettes2

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


L'humour national ?

- dans Le Monde diplomatique d'avril (en kiosque seulement), dossier sur les Mégapoles à l'assaut de la planète :
  Les capitales du capital,
  A Hanoï, les gratte-ciel dévorent les rivières
  Des cités-Etats à la ville globale
  Veux-t-on singapouriser la Flandre ?

.
- Faut-il un débat sur l'humour national ? Franck Nouchi - Le Monde opinions

22/03/2010 - Le Pen, Besson et Zemmour !
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/index.php?id=89733
23/03/2010 - Guillon présente ses excuses à Eric Besson
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/index.php?id=89769
24/03/2010 - Papier hyper-gentil
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/index.php?id=89810

.
- Eric Besson veut faciliter l'éloignement des étrangers en situation irrégulière - Le Monde Société
Présenté en conseil des ministres, un projet de loi restreint le contrôle du juge des libertés

Code des étrangers : un durcissement supplémentaire, sous couvert de l'Europe - Le Monde Opinions

Besson veut pouvoir expulser en paix - blog Hexagone
 

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Revue de presse HG - Mars 2010

01/03/2010    La face noire de l'Italie
01/03/2010    Mauvaise foi
02/03/2010    Blois 2009 en vidéo et en mp3
03/03/2010    Fiers d'être fonctionnaires ?
03/03/2010    Génération sacrifiée
04/03/2010    Marianne enceinte
05/03/2010    L'archéologie complice du nazisme
06/03/2010    Internet et la démocratie
07/03/2010    dé-formation et dégâts collatéraux
08/03/2010    Lord Scandale
09/03/2010    Une majorité un peu aidée
09/03/2010    Aubervilliers : appel au secours
10/03/2010    Un ministre pompier pyromane
10/03/2010    Le lycée selon le LME
11/03/2010    Florence Aubenas
12/03/2010    Filmer les camps
13/03/2010    Profs : Pas contents
14/03/2010    Le retour de Najlae
14/03/2010    Hadopi : silence, on contourne
15/03/2010    Jean Ferrat s'en est allé
16/03/2010    Zéro pointé
16/03/2010    Capes HG 2011
17/03/2010    Théophile Maupas 17 mars 1915
17/03/2010    La Rafle
18/03/2010    La Commune au Quartier Latin
18/03/2010    Planète Terre, le blog
19/03/2010    L'État Sarko
19/03/2010    La récupération
20/03/2010    Les étudiants et Wikipedia
20/03/2010    Mémorial de Caen - Jour J
21/03/2010    Th Maupas et les caporaux de Souain
22/03/2010    Régionales : Tous les Ministres Battus
22/03/2010    Les Régionales en cartes
22/03/2010    L'école numérique
23/03/2010    S'instruire pour 100 dollars
24/03/2010    Pauvre République
25/03/2010    Saper les fondations
26/03/2010    Forum Rennes 2010
26/03/2010    Bastien Cazals, suite
27/03/2010    Rendre les gens heureux ?
28/03/2010    Internet, l'effroi
29/03/2010    Salaires et « pacte carrière »
30/03/2010    Vendre à la découpe, suite
31/03/2010    Prof, un métier ... qui s'apprend
31/03/2010    L'humour national ?

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2010

Vendre à la découpe, suite

Comment vendre à la découpe le service public,
De l’Etat-providence à l’Etat manager,
l'article de Laurent Bonelli et Willy Pelletier est enfin en ligne sur le site du Monde diplomatique.

Les auteurs analysent les formes du démantèlement des services publics conduit par des noblesses d’Etat qui s’en font gloire. Mais selon eux, l’efficacité de cette privatisation (baptisée "modernisation") tient surtout à un paradoxe : les salariés qui subissent cette politique n'ont d'autre choix que de s'accommoder, d'y participer et de la mettre en œuvre à tout instant.
Si vous manquez de temps, lire cette synthèse 

 
Que faire face à cette découpe planifiée ?

29 mars 2010

Salaires et « pacte carrière »

- 20.000 professeurs débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction (sur 860 000) vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre. Luc Chatel, leur ministre, l’a annoncé aujourd’hui. Les syndicats, qui attendaient des mesures pour tous les enseignants, font part de leur déception. France-Info

Les médias généralistes se sont contentés de reproduire l'annonce ministérielle. Peu avant 18 h, France-Info a cependant donné la parole à une prof de Toulouse qui a évoqué la casse en cours de la formation initiale. L'augmentation de salaire ne compense pas la démolition de la formation initiale et l'aggravation des conditions de travail des jeunes profs.

- Luc-Marie Chatel promet d'augmenter les salaires des jeunes profs - Le Figaro
    . une revalorisation salariale pour environ un quart des professeurs,
    . des mesures de gestion de carrière.
    . Un droit invidividuel à la formation
    . Lutter contre l'absentéisme

- Luc Chatel augmente le salaire des jeunes enseignants - Le Monde
  NS : « A rebours de l'égalitarisme qui a trop longtemps prévalu, vous gagnerez plus, vous progresserez plus rapidement
   si vous choisissez de travailler et de vous investir davantage ».

- Libération traite aussi en détail
  . du droit individuel à la formation (20 heures par an, rémunéré) pendant les vacances scolaires ...
  . de « l'entretien systématique » consacré à « la mobilité professionnelle »
  . de la création « d'un portail unique » recensant « les postes à pourvoir hors Education nationale »
Recrutement de « 80 médecins de prévention » pour 860 000 profs...

.
Arrivant au MEN, l’ex-DRH de L’Oréal a commencé par nommer Josette Théophile (RATP) à la tête d’une DRH … Il a dû d'abord « solder les dossiers encombrants laissés en souffrance par son prédécesseur Xavier Darcos, comme la réforme du lycée et surtout le cactus (sic) de la formation (resic) des enseignants ». « Aujourd'hui, il est enfin seul à la manoeuvre pour proposer aux syndicats un « pacte carrière » son grand chantier au ministère ».
« Il ne s'est pas contenté de délier les cordons de la bourse. Il propose également aux enseignants un droit individuel à la formation - alors que la formation continue des enseignants est en ruine (merci Allègre et ses successeurs) -, une politique de prévention des risques professionnels jusqu'ici inexistante, et enfin une aide à la reconversion sous la forme d'un site internet centralisant toutes les informations sur les passerelles existant dans la fonction publique. Autant de mesures attendues par la masse des enseignants .
« Pas sûr pourtant qu'elles suffisent à faire passer la pilule amère de la RGPP et, notamment à faire oublier que la formation des enseignants a été délibérément sacrifiée pour supprimer 13.000 postes de stagiaires… »
d’après Marie-Sandrine Sgherri. Le Point, 29/03/2010

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


28 mars 2010

Internet, l'effroi

Le Web (est) au service des dictatures (« How dictators watch us on the web »),
le web expose à la diffamation,
le web favorise l'intrusion dans la vie privée,
le web perturbe la marchandisation de la culture,
le web met en péril la presse ...
Ces arguments en forme de réquisitoire sont développés dans la présentation d'un dossier du magazine Books intitulé « Internet contre la démocratie ».

bid

En juillet-août 2009, le magazine avait exploité « Is Google Making Us Stupid ?», un article de Nicholas Carr, traduit par le titre « Internet rend-il encore plus bête ? »
En février 2010, la rédaction cultive à nouveau son obsession anti-Web et anti-Wikipedia :
«  Wikipédia, le grand bazar de la connaissance » - titre originel : Know It All - Can Wikipedia conquer expertise ?
« Wikipedia promeut une sorte de médiocratisation du savoir »,
« Wikipedia, où est ta démocratie ? »

.
Ce type de publication est révélateur d'au moins quatre pratiques :

- Un choix idéologique :
« Internet contre la démocratie », « Internet rend-il (encore plus) bête ? », n'est-ce pas une lecture monomaniaque du web et de la modernité ? Une lecture probablement davantage vendeuse qu'une analyse équilibrée ... « Internet renforce les opinions préétablies / les idées préconçues » ... écrivent les auteurs du magazine.

Dans l’ouvrage Comment le web change le monde, Francis Pisani et Dominique Piotet ont mis en contexte ce tir de barrage de la droite intellectuelle américaine, source de nombreux articles traduits par Books (l’ouvrage est cité, pas les auteurs). A noter que ces conservateurs n’ont pas reculé devant la contradiction : ils ont utilisé le web et les foules pour mettre en ligne leur propre version de Wikipedia...
En 1996, Manière de voir avait titré de façon plus balancée « Internet entre l'extase et l'effroi ».

- L'art de jouer avec les mots :
Pourquoi avoir appelé « Books » un magazine dont le contenu vient essentiellement de la traduction d’articles parus à l’étranger, notamment aux Etats-Unis ? « Books n'est pas un journal consacré aux écrivains du monde. Sa vocation est plus vaste (sic) : éclairer l'actualité à travers les livres et les essais non traduits en français … Elle est double aussi : au fil d'articles iconoclastes, le journal bouscule quelques idées reçues, en propose de nouvelles, lesquelles sont souvent comme un courant d'air frais sur des débats qu'on croyait clos ».
Les titres sont très racoleurs sur tous les sujets : cf "le fabuleux destin d’une imposture" (Cnossos). 

L'article sur  « le grand bazar »  a été publié en juillet 2006. Faire de sa traduction en 2010 le cœur d'un dossier, c'est une manière de faire l'impasse sur les débats riches qui ont eu lieu depuis quatre ans, et de taire l'évolution importante des contenus et de la gestion des différentes Wikipedia.

- La maîtrise de la rhétorique.
Les auteurs prétendent avoir pour cible « une puissante idéologie ». S'en prendre aux discours est un procédé commode : il suffit de choisir les bons extraits, sans craindre la caricature. Le web peut ainsi devenir un bouc-émissaire commode, réunissant toutes les récriminations suscitées par la modernité. Partir de la réalité des pratiques intellectuelles et sociales, et non des représentations nostalgiques, cela serait reconnaître l'apport incontestable du web à la circulation des idées et au travail intellectuel.
De plus, chaque terme de la condamnation est tempéré par un détail qui peut dédouaner son auteur. « En tout état de cause, notre propos n'est pas de prétendre qu'Internet serait par nature contre la démocratie... » est-il écrit dans la présentation. En contradiction totale avec la Une du journal, où le titre est à peine atténué par un point d’interrogation.
« Internet est comme toutes les technologies nouvelles : politiquement neutre ». Une concession importante, dans les dernières lignes, aussitôt effacée par une allusion finale au « danger des illusions collectives ».

- Le fonctionnement du microcosme parisien.
Une lecture critique de Wikigrill illustre l'art de savoir exploiter commercialement une double notoriété, celle de Wikipedia prise comme cible, celle des universitaires invités comme procureurs. 
« Pour en finir avec le cyberoptimisme », la présentation du dossier « Internet contre la démocratie » est disponible gratuitement sur le web ; elle a été reproduite sur le site de Rue 89 ; elle est disponible sur celui du Nouvel Observateur.  Elle a servi de thème de débats à Sciences-Po, au salon du livre, sur France-Culture...

Dans l’émission Place de la Toile, Pierre Haski, Christophe Aguiton et Benoît Thieulin ont développé des analyses beaucoup plus nuancées des rapports entre la politique et la modernité technique dans nos sociétés.
Sur tous ces enjeux, lire également les articles publiés par Patrice Flichy :
. Internet, un outil de la démocratie ?  dans La vie des idées en janvier 2008
. Internet, un auxiliaire de la démocratie ? dans le numéro de Pour la Science (Janvier-Mars 2010) consacré à L'ère d'Internet.

à suivre  : Internet, révolution culturelle  - Manière de voir 109 -  Février-Mars 2010

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2010

Rendre les gens heureux ?

- Une alternance de société doit-elle tendre à rendre les gens heureux ?
Débat entre Cécile Duflot et Jean-François Kahn
Les controverses du progrès, Max Armanet
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/controverses/

.
- « Le bonheur, une idée neuve ! » - Forum Libération, Rennes 26-27 mars 2010
Pour entendre le patron de Total ou quelques têtes politiciennes nationales (NKM vivons cachés :-)...
attendre le 29 les enregistrements en mp3
http://www.forumlibe2010.rennes.fr/index.php?id=3150

.
27 mars 2010 - Le site du No Sarkozy Day
http://www.no-sarkozy-day.fr/

NSD_SINE

Posté par clioweb à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2010

Forum Rennes 2010

« Le bonheur, une idée neuve ! » - Forum Libération, Rennes 26-27 mars 2010
Pour entendre le patron de Total ou quelques têtes politiciennes nationales (NKM vivons cachés :-)...
passer par http://www.tvrennes35.fr/
ou attendre le 29 les enregistrements en mp3
http://www.forumlibe2010.rennes.fr/index.php?id=3150

lu sur le forum : « Le Forum Libé se tiendra donc cette année sur 2 jours et sur un seul site ce qui permet de contenir les dépenses d'organisation à 170 000 €. Les dépenses des collectivités sont de 200 000 € pour la communication ».

RENNES

Parmi les débats :
Pourquoi l'entreprise stresse-t-elle tant ?
Délocalisations, une fatalité ?   
Précarité, un nouvel ordre social ?

Le bonheur est-il dans la croissance ?
Le bonheur se commercialise-t-il ?

Rit-on mieux sous la dictature ?
Que fait l'Etat pour resocialiser ?

A-t-on encore besoin du paradis ?
Y a-t-il de la place pour de nouvelles utopies ?

Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bastien Cazals, suite

Le Conseil d'Etat confirme une retenue sur salaire
suspendue par le tribunal administratif de Montpellier - Libération Education

Lire Bastien Cazals Je suis prof et je désobéis
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/08/11/14702544.html

.
- Le Libé des écrivains
dont Hilda Doolittle, Pour l'amour de Freud
http://www.liberation.fr/cahier-livres,99738

- Le Monde des livres
http://www.lemonde.fr/livres/

. 30 ans de vie littéraire - Le Monde
    On a rarement vu un milieu aussi conservateur que celui de l'édition
. De 1980 à 2009, les livres qui ont marqué la vie littéraire française - Le Monde
. Un autre paysage éditorial - Le Monde

Egalement, dans Le Monde, "L'art du chic cool",
"Pour le patron d'Hermès, à l'avenir, le client n'achètera plus du vent "
et Les indulgences de l'Eglise de France :-) :-)

 

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2010

Saper les fondations

- Circulaire de rentrée 2010 : Le ministère repeint la façade tout en continuant de saper les fondations.  http://www.snes.edu/Circulaire-de-rentree-2010-Le.html

- La lecture par Philippe Watrelot de la version corrigée du programme de SES
http://philippe-watrelot.blogspot.com/2010/03/ses-en-2nde-correction-de-copie.html

- Principes fondamentaux de l'éco et de la gestion :
les propositions de l'APCEG
http://www.apeg.info/apceg---pfeg-propostion-de-programme--richard-foechterl----17-10-03-1.doc

- Le discours du ministre marketeur dans Les Echos :
« J'ai voulu l'économie pour tous ... Il y a un manque évident de culture économique qu'il nous faut absolument combler. Nous allons le faire, en présentant le monde économique dans toute sa diversité (sic). L'entreprise est parfois vécue par les jeunes comme un monde hostile. A nous de la leur montrer dans son rôle d'acteur économique, de créateur de richesse, dans toutes ses dimensions, y compris sociale... »
« Nous ne défendons pas de théorie économique en particulier (re-sic). En revanche, c'est vrai, à la lumière de la crise, nous insistons sur le rôle de l'Etat régulateur (rr-re-sic), nous avons aussi renforcé le volet Droit de la consommation. Nous avons ajouté le développement durable à la demande des professeurs d'économie et gestion et nous rendons même ce thème obligatoire ».

.
-  Encore un effort, Monsieur  Chatel  -  communiqué de presse de l'APSES qui organise une journée nationale d’action à Paris le mercredi 31 mars 2010 : Les « avancées significatives sur les programmes » ne font pas oublier les revendications sur les horaires et les menaces de fusion entre SES et Gestion.
Revue des réactions sur la blogosphère par Gérard Grosse - site de l'IDIES

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]