29 mars 2010

Salaires et « pacte carrière »

- 20.000 professeurs débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction (sur 860 000) vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre. Luc Chatel, leur ministre, l’a annoncé aujourd’hui. Les syndicats, qui attendaient des mesures pour tous les enseignants, font part de leur déception. France-Info

Les médias généralistes se sont contentés de reproduire l'annonce ministérielle. Peu avant 18 h, France-Info a cependant donné la parole à une prof de Toulouse qui a évoqué la casse en cours de la formation initiale. L'augmentation de salaire ne compense pas la démolition de la formation initiale et l'aggravation des conditions de travail des jeunes profs.

- Luc-Marie Chatel promet d'augmenter les salaires des jeunes profs - Le Figaro
    . une revalorisation salariale pour environ un quart des professeurs,
    . des mesures de gestion de carrière.
    . Un droit invidividuel à la formation
    . Lutter contre l'absentéisme

- Luc Chatel augmente le salaire des jeunes enseignants - Le Monde
  NS : « A rebours de l'égalitarisme qui a trop longtemps prévalu, vous gagnerez plus, vous progresserez plus rapidement
   si vous choisissez de travailler et de vous investir davantage ».

- Libération traite aussi en détail
  . du droit individuel à la formation (20 heures par an, rémunéré) pendant les vacances scolaires ...
  . de « l'entretien systématique » consacré à « la mobilité professionnelle »
  . de la création « d'un portail unique » recensant « les postes à pourvoir hors Education nationale »
Recrutement de « 80 médecins de prévention » pour 860 000 profs...

.
Arrivant au MEN, l’ex-DRH de L’Oréal a commencé par nommer Josette Théophile (RATP) à la tête d’une DRH … Il a dû d'abord « solder les dossiers encombrants laissés en souffrance par son prédécesseur Xavier Darcos, comme la réforme du lycée et surtout le cactus (sic) de la formation (resic) des enseignants ». « Aujourd'hui, il est enfin seul à la manoeuvre pour proposer aux syndicats un « pacte carrière » son grand chantier au ministère ».
« Il ne s'est pas contenté de délier les cordons de la bourse. Il propose également aux enseignants un droit individuel à la formation - alors que la formation continue des enseignants est en ruine (merci Allègre et ses successeurs) -, une politique de prévention des risques professionnels jusqu'ici inexistante, et enfin une aide à la reconversion sous la forme d'un site internet centralisant toutes les informations sur les passerelles existant dans la fonction publique. Autant de mesures attendues par la masse des enseignants .
« Pas sûr pourtant qu'elles suffisent à faire passer la pilule amère de la RGPP et, notamment à faire oublier que la formation des enseignants a été délibérément sacrifiée pour supprimer 13.000 postes de stagiaires… »
d’après Marie-Sandrine Sgherri. Le Point, 29/03/2010

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]