« On ne respecte pas assez vos compétences.
  On ignore les difficultés qui sont les vôtres...»
« J’ai bien conscience de tous les changements qu’on vous impose.
  C’est normal que cela crée du stress et de l’inquiétude... »

NS a voulu se monter rassurant, écrivent Libération (et Le Figaro - ou l'AFP ?).
Normal et compréhensible en période électorale !
Surtout lors d'une visite d'un service des passeports ""biométriques"" ! (cf Français, vos papiers !, L'histoire n° 350 février 2010)

Pendant ce temps, la casse continue : RGPP (révision générale des politiques publiques), privatisation des services publics, conditions de travail dégradées, négation du métier de prof et démolition de la formation en alternance, coups en préparation contre les retraites...  « Comment vendre à la découpe le service public ? » titrait le Monde diplomatique en décembre 2009.

« Ubu battu », écrit un internaute de Libération qui poursuit : « Y a trop de fonctionnaire nous dit l'artiste...ses affidés les désignent à la vindicte populaire....Et le même, avec un culot monstre invite les fonctionnaires à faire front et à être fiers. Ce gars là ne tourne pas rond ! Le père Ubu à coté de lui n'est qu'un petit amateur de sous préfecture ».
Prochaine étape, dans quelques jours au salon de l'agriculture. Quelle nouvelle formule va venir éclipser le CTPC ?
Libération économie

Pendant ce temps :
- Lycée Chatel :
Programmes de SES, le ministère doit repartir sur de nouvelles bases
http://www.apses.org/
communiqué du 3 mars 2010

- Le Comité National contre la privatisation de La Poste
http://clioweb.free.fr/debats/1temp/cnlaposte.doc
http://www.appelpourlaposte.rezisti.org/

- Chaffoteaux à l’heure de la photo-finish
http://www.liberation.fr/economie/0101622119-chaffoteaux-a-l-heure-de-la-photo-finish

04/03 : " On va tenir compte de la spécificité du secteur public dans la réforme des retraites "
Eric Woerth cité par Le Monde.
No Comment.