28 février 2010

Revue de presse HG Février 2010

01/02/2010    Le chameau brave le froid
01/02/2010    HG 2de : consultation
02/02/2010    La laïcité vue par les cléricaux
03/02/2010    La science, une école d'humilité
04/02/2010    Les fonctionnaires et les néos
05/02/2010    Les nouveaux murs
06/02/2010    Le Figaro et les technologies éducatives
07/02/2010    Le programme de SES ne passe pas - 3
08/02/2010    Caen 10/02 - ressources numériques
08/02/2010    Chatel joue le tout-sécuritaire
09/02/2010    Capes 2011 et masterisation
09/02/2010    La réforme qui change tous les jours
10/02/2010    Le temps presse
10/02/2010    Un pays où l'on arrête les enfants
11/02/2010    Halte à la France moche !
12/02/2010    La Normandie occidentale en cartes
13/02/2010    Travailler, Gagner, Plus, Moins...
13/02/2010    Le coût des études
14/02/2010    Les 4 France
15/02/2010    Inspecteurs de l'académie de Paris
15/02/2010    Stage en responsabilité
16/02/2010    Votation lycéenne - rapport Fourgous
17/02/2010    Sortir du ghetto pédagogique
17/02/2010    Opiniongate et procès politique
18/02/2010    Photos de 39-45 dans Google Earth
18/02/2010    New Primary Curriculum
18/02/2010    Acta, Loppsi, offre triple
19/02/2010    Le lycée de la rupture
19/02/2010    Un claquement de doigts
20/02/2010    A quoi servait l'Histoire ?
20/02/2010    La Catho teste la masterisation
21/02/2010    Robert Darnton et les libellistes
22/02/2010    19 ans, battue et expulsée
22/02/2010    Tony Gatlif - Liberté
23/02/2010    Une société fatiguée psychiquement !!
23/02/2010    Masterisation - Hamsterisation
23/02/2010    Lordon : Surtout ne changez rien !
24/02/2010    La violence scolaire, valeur en hausse
25/02/2010    Pascal Picq
26/02/2010    Concours de la Résistance
26/02/2010    France-Telecom, un modèle ?
27/02/2010    Les pièges de la méritocratie
27/02/2010    Le boulot des techniciens réseau
28/02/2010    Le mythe gaulois
28/02/2010    TV : Turner

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le mythe gaulois

. « Titulaire de la chaire d'« Antiquités nationales » du Collège de France, Christian Goudineau est devenu le spécialiste incontesté de la Gaule. Dont il n'a cessé de défaire les mythes. De la romanisation à Vercingétorix, cet homme-là est un redoutable démolisseur de clichés ! »
L'histoire 262, 2002

. Consulter sa bibliographie sur le site du Collège de France

.
Au moins 3 occasions de l'écouter en différé sur le web :

- Ses cours au Collège de France, dont la table ronde du 5 octobre 2009 vers la 6e mn :

CG se félicite du succès de "Nos ancêtres les Gaulois", la série publiée par Le Monde en août 2009. Mais il se dit éperdu de tristesse : le travail de toute une génération compte si peu dans le grand public !  Les vieux clichés ont la vie dure et surgissent d'emblée quand politiciens ou médias veulent faire allusion à cette période.

Laurent Olivier : ce qui importe, c'est ce que ces clichés révèlent et accréditent : l'idée que les Gaulois étaient destinés à être civilisés, à s'incliner devant les Romains, tout comme les colonisés devant les Européens. Penser autrement, ce serait admettre l'égalité des cultures.
CG : dans cette vision, Les Gaulois ont perdu avec honneur, Rome a gagné. C'est heureux, sinon vous et moi on ne parlerait par latin.

.
- Le mythe gaulois, sa contribution au colloque de l'INRAP, L'avenir du passé - Modernité de l'archéologie (2006)
De Persée, vaincu à Pydna, à l'archéologie préventive aujourd'hui, en passant par Napoléon III et la Troisième République, CG traite des représentations sur les Gaulois. Jusqu'au XVIIIe, pour les élites, la culture gréco-romaine est la référence. Les Gaulois sont des barbares (cf l'Encyclopédie). La vision a beaucoup changé depuis.
Colloque INRAP 2006

.
Merci à Aude pour le rappel de la Fabrique d'octobre 2009
Pour l'écouter en différé chez Emmanuel Laurentin, utiliser l'adresse http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/FABRIQUE/FABRIQUE20091026.ram
Transcription par Taos Aït Si Slimane
http://www.fabriquedesens.net/Histoire-des-Gaulois-1-La-Fabrique

CG a été élu en 1984 au Collège de France.
Il reprend la la chaire des Antiquités nationales, la formulation de Jullian pour « taper une deuxième fois sur la table : on était en train de foutre en l’air tout notre patrimoine national ». Il n'y avait pas de loi exigeant des fouilles avant tout grand chantier. L'opposition était telle qu'il a fallu attendre 2001 pour obtenir cette loi.

L'archéologie préventive a totalement changé le regard :
Traditionnellement, on part du texte et on cherche dans l’archéologie, dans l’épigraphie une illustration et une vérification.
Tout change avec les grands travaux : ce sont les chantiers qui décident de ce que les archéologues vont trouver.
Les textes écrasent la chronologie. L'archéo donne un regard plus réaliste et plus étendu du temps.

CG souligne le rôle de la photographie aérienne (Roger Agache), de l'archéo sous-marine.
Avec une difficulté majeure pour les archéologues, celle des supports périssables pour l'écriture ou les pratiques religieuses...

L'émission suggère une Gaule très différente des clichés habituels :
une occupation dense, pas une couverture forestière,
des hommes qui ne passent pas leur temps à faire la guerre mais à cultiver la terre (avec des colons italiens ?) et à commercer (des vins italiens contre des esclaves ?).
Les oppida ? ce sont des agglomérations, pas seulement des lieux de défense.
Leur apparence ? Hirsutes et moustachus ? C'est ce que les Romains disaient des Gaulois ; les Gaulois le disaient des Germains et les Germains devaient le dire des Nordiques. « vous auriez rencontré un grand aristocrate gaulois dans la rue, il est probable qu’il vous aurait frappé par un caractère très convenu ».

 

 

.
- Lire également Suzanne Citron, « Nos ancêtres les Gaulois » : ils sont fous ces historiens !  Rue 89 - 23/06/2008
« Un peu partout en Europe, l'idée se diffuse que les nations nouvelles ou à former descendent d'un peuple primitif. Pour les historiens français héritiers de la Révolution, les Gaulois sont ce peuple primitif. Ils deviennent alors l'objet de savantes études ou d'imageries populaires (grands, blonds, longues chevelures, teint clair…). Le personnage de Vercingétorix est alors imaginé, à partir d'une phrase ambiguë de César, comme le premier de nos héros (inconnu avant le XIXe siècle). Il entre en fanfare dans les manuels d'histoire du Second Empire puis de la République .. ».
http://www.rue89.com/2008/06/23/nos-ancetres-les-gaulois-ils-sont-fous-ces-historiens

- Anne-Marie Thiesse, La création des identités nationales, Le Seuil 1999, CR par Isabelle Taboada-Leonetti 

- 03/03 - sur le forum Schoolhistory : « We are running a fully funded workshop for teachers on the topic of how to use archaeology in the classroom, in April this year.

http://www.schoolhistory.co.uk/forum/index.php?showtopic=12574
http://www.hwtma.org.uk/training-workshops

 

 

 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

TV : Turner

Dimanche 28/02 , Elisabeth Badinter, Le conflit , la femme et la mère, France 2, Thé ou Café
http://the-ou-cafe.france2.fr/index-fr.php?page=accueil
http://the-ou-cafe.france2.fr/index-fr.php?page=emission&id_rubrique=539

Lundi 01/03,
Turner, Alain Jaubert (dvd en vente le 17 mars) - Arte 23 h 50
[ A la différence de France 5, pas de souci de mettre en valeur les bijoux de la présentatrice, pas de Mozart écrasant la voix du commentaire. En somme, un vrai travail de professionnel ].
L'art de Chopin  Arte 20 h 35

Mercredi 03/03 : La Bretagne (des racines et des ailes), France 3, 20 h 35

Jeudi 04/03 - Simone Veil, une loi au nom des femmes, France 2, 22 h 45

Samedi 06/03 -  Louise Michel, la rebelle téléfilm avec Sylvie Testud - France 3, 20.35

Dimanche 07/03  Jean Malaurie une passion arctique, Arte, 17 00

dans petit journal
Yann Barthès moque les commentaires chauvins de la TV publique, les pronostics foireux et les jeux de mots "lourds"
"c'est une journée historique !
??
Il n'y a pas eu de médaille pour les skieurs français !"
http://www.canalplus.fr/index.php?pid=3351

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2010

Les pièges de la méritocratie

Comment réduire les inégalités ?
Agir sur l'égalité des places ?
Laisser les discours sur l'égalité des chances masquer la progression des inégalités ?

3 supports pour cette question :

- Un très intéressant débat entre François Dubet et Eric Maurin
à écouter sur France-Culture (Le Grain à moudre)
ou à lire dans le Nouvel Obs

Dans l'école de la méritocratie et de l'égalité des chances, quel sort réserve-t-on aux vaincus ?
FD  est très  remonté contre l'Etat-providence.
Il dénonce le fait que l'école puisse être en France la seule instance appelée à « définir le mérite et l'efficience professionnelle des individus » et que la réussite scolaire (les maths) puisse être un critère décisif, à l'exclusion de tous les autres.

EM : 30% de boursiers ? Cette façon de prendre le débat est un leurre. La réalité, c’est qu’en ce moment, l'Etat dépense quatre fois plus d'argent public dans les classes prépas et les grandes écoles que dans l’université.

- 2 ouvrages récents de ces sociologues :
François Dubet, Les places et les chances : repenser la justice sociale Seuil - février 2010
Eric Maurin, La peur du déclassement, Une sociologie des récessions - oct 2009
http://www.repid.com/La-peur-du-declassement.html
copie d'articles d'Alter éco et du Monde
http://www.jean-jaures.org/Manifestations/Les-rencontres/Le-declassement

- Les pièges de l'égalité des chances,
une tribune de François Dubet parue dans Le Monde 30/11/2009

extraits :
« En clair, la méritocratie est une morale de vainqueur considérant que les vaincus méritent leur sort quand la compétition a été juste et équitable. La fixation sur les élites n'est pas une perversion du modèle méritocratique, elle lui est consubstantielle puisqu'elle vise à produire des inégalités justes, des inégalités qui seraient méritées par les vainqueurs et par les vaincus, les uns et les autres ne devant leur destin qu'à eux-mêmes ».

« La justice faite aux individus au nom de l'égalité des chances se transforme parfois en injustice collective... On sait que la part des femmes dans les élites s'est élevée sans que la situation moyenne des femmes dans le monde du travail se soit améliorée de façon parallèle : quelques filles accèdent à l'Ecole polytechnique, mais 61 % des emplois peu qualifiés et 82 % des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes... »
« Ce n'est pas critiquer les dispositifs spéciaux d'accès aux classes préparatoires que de rappeler qu'ils touchent quelques centaines d'individus pendant que 150 000 élèves quittent l'école sans aucune qualification ».

« L'attachement exclusif au modèle de la méritocratie scolaire affecte la fonction de l'école elle-même ». « Plus personne ou presque ne parle de la vocation éducative et culturelle de l'école. La fascination pour l'égalité des chances, associée à la déploration continue de l'incivilité et du niveau des élèves, finit par tenir lieu de politique scolaire ».

01/04 : conférence de François Dubet à Caen

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le boulot des techniciens réseau

Lu dans Le Canard enchaîné 24/02/2010 :

En rade avec Internet, Isabelle appelle son opérateur, N** :
«On vous envoie un technicien. »
Gratuit?
«Ça dépendra de la panne. »
Bon...

Le jour dit, Isabelle s’absente du boulot, poireaute deux heures. Personne.
- « Un technicien est venu mais vous n’étiez pas chez vous », affirme le service clientèle.
- « Je n’ai pas bougé !, proteste Isabelle, « vous avez dû mal noter le code de l’immeuble ».
- « Eh, euh... effectivement, il n’est pas enregistré dans nos fichiers, ni votre numéro de portable. »
Si un dépanneur est venu, il a fait des ronds dans le quartier.

Nouveau rendez-vous.
Cette fois, deux techniciens se pointent, triturent les câbles. Dans l’appartement, dans la cage d’escalier.
Verdict:
- «Le problème vient du boîtier qui se situe dans la cave de l'immeuble ».
- « Allons-y », fait Isabelle.
- « Ah non, ça, c’est le boulot des techniciens réseau ».
- « Ce n’est pas N** ? »
-  « Si, mais un autre service. Ils vous appelleront pour prendre un nouveau rendez-vous.»

Deux jours plus tard, pas de nouvelles.
Isabelle rappelle.
Troisième rendez-vous, toujours sur les heures de bureau...
Nouveau dépanneur.
Verdict:
- «Le problème est dans la cave.
- « Je sais, vous êtes là pour ça ! »
- « Ah non, moi je ne suis pas du service réseau. »
Au revoir, merci, et retour à la case départ...

Posté par clioweb à 04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 février 2010

Concours de la Résistance

- Concours de la Résistance, sur le site du Musée national

une brochure en ligne :
  L'acte fondateur
  l'homme du 18 juin, chef de la Résistance française
  La Libération et la Victoire
  L'appel, symbole de la Résistance
http://www.musee-resistance.com/IMG/pdf/resistance_2010-2.pdf

Exposition « L’espérance doit-elle disparaître ? »
http://www.musee-resistance.com/spip.php?article20
http://www.musee-resistance.com/IMG/pdf/panneaux-2.pdf

une Rencontre destinée aux scolaires (25 novembre 2009)

Autre brochure, au MCdG :
http://www.memorial-charlesdegaulle.fr/polepeda/zfiles/74.pdf



 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

France-Telecom, un modèle ?

- « Chez France Télécom, l'ère de la réduction des coûts à courte vue est terminée…».
C’est le patron qui l’affirme dans les colonnes du Monde -
Il a nommé Christine Albanel "directrice exécutive chargée de la communication"

.
- L'Etat veut imposer le «modèle» France-Telecom aux fonctionnaires. Marianne 24/02/2010

Le Gouvernement veut imposer la « mobilité » des fonctionnaires, sans garantie quant au périmètre géographique ni à la qualification professionnelle ; les récalcitrants pourront se faire licencier.
« Pour Hélène Germani et Hélène Marcy de la CFE-CGC/UNSA de France Télécom-Orange, cette réforme risque d'entraîner les mêmes dérives qu'au sein de l'opérateur téléphonique».

« Mobilités forcées, absence d’accompagnement, suppression des marges de manœuvre individuelles, productivisme basé sur les seuls indicateurs chiffrés, ces techniques de management sont bien la cause de l’intense malaise des personnels de FT-Orange. Perte de fierté (96% étaient fiers de travailler chez France-Telecom, ils ne sont plus que 39%), dégradation de la santé physique et psychologique, dégradation des relations de travail conduisant à isolement des individus : autant de phénomènes qui peuvent conduire jusqu’au désespoir et au suicide, comme on l’a malheureusement constaté ».

« Par son histoire, la composition de ses personnels et les méthodes de gestion adoptées, entièrement centrées sur la recherche du moindre coût afin d'optimiser la rentabilité financière de court terme, France-Telecom constituait en effet un parfait laboratoire pour tester la transformation accélérée d’un service public d’État en entreprise privée 100% soumise aux lois du marché ».
« Si la réussite financière a pu un temps faire illusion, la souffrance au travail infligée aux personnels de l’entreprise par l’application de méthodes productivistes et proprement inhumaines a brutalement éclaté l’été dernier. Et le « laboratoire de la transformation » a finalement été requalifié en « laboratoire social du pire ».

L’Etat a annoncé à grand bruit « une croisade pour la prévention du stress »… « Dans le même temps, le Ministre de la Fonction publique met en place un décret qui ouvre la porte à des pratiques très fortement génératrices de stress... sans même parler de la remise en cause d'un caractère fondamental du statut de fonctionnaire… et persiste à vouloir appliquer des règles purement comptables au service public. Un dogme qui pourtant montre de plus en plus ses limites : la réduction des effectifs et la « culture du chiffre » ne peuvent constituer un projet d’entreprise. Encore moins un projet de société…» « Seul un projet fédérateur permet de piloter et de réformer efficacement ».

.
- Dans la fonction publique, le plus grand plan social de France. une enquête "offerte" dans Mediapart
« En 2008, 23.000 postes devaient être supprimés, ce fut finalement 28.000. En 2009, 30.600 emplois sont passés à la trappe. Le projet de loi de finances pour 2010, que le Parlement vient de voter dans sa version définitive, prévoit encore 33.000 postes de moins. Avec les 11.000 emplois biffés en 2007 par le gouvernement Villepin, le seuil des 100.000 est dépassé ».

- Comment vendre à la découpe le service public ?
le dossier du Monde diplomatique (12/2009) n'est toujours pas en ligne
http://clioweb.free.fr/debats/decoupe-public.htm
      version temporaire  en pdf 

- Les salariés sont-ils des victimes consentantes (de leur propre exploitation) ?
Jean-François Dortier dossier L'énigme de la soumission - Sciences  Humaines N° 213 - mars 2010

.
- CERC (Conseil de l'emploi, des revenus et de la cohésion sociale).
En 1993, Edouard Balladur en avait rêvé.
En 2010, Nicolas Sarkozy l'a fait :
dans le silence général, le pouvoir a supprimé de facto le CERC
http://www.alternatives-economiques.fr/disparition-du-cerc_fr_art_633_48107.html

- Stress au travail
Le ministère du travail pensait les avoir retirées.
Les listes rouge et orange sont toujours visibles sur Internet - Le Monde
http://voila-le-travail.fr/2010/02/21/stress-la-liste-rouge-retrouvee/

- Le Monde.fr et la grève de la fonction publique :  en direct du ministère ? Acrimed 23/01/2010
http://www.acrimed.org/article3293.html

Posté par clioweb à 03:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2010

Pascal Picq

- Télérama publie un entretien avec Pascal Picq.
Les historiens ont abandonné ce terrain aux naturalistes, mais le changement de regard sur l'évolution et sur la Préhistoire est très intéressant.

Bipédie, l'homme et l'outil... on a pris la procession à rebours (de nous à Lucy).
Le schéma d'une évolution linéaire et progressive a éclaté depuis des lustres. « Notre arbre de famille est passé d'un tronc bien élagué à un buissonnement déconcertant de branches… »
« L'homme ne descend pas du singe. On sait que l'évolution n'a pas procédé par grades successifs. Les singes ont évolué en même temps que nous. Ils ne sont pas plus, pas moins évolués que nous ».

« Quand je suis entré dans ce merveilleux métier, voilà un quart de siècle, je n'aurais jamais imaginé que j'aurais à combattre les obscurantismes »... Pour PP, contrer les piètres prétentions pseudo-scientifiques des créationnistes n’est pas trop difficile. C'est plus délicat avec les tenants du « dessein intelligent » qui confondent croyance et démarche scientifique.
« L'histoire de la vie est une suite de contingences, de hasards et de circonstances débuées de toute nécessité ».

version temporaire, en attente de la mise en ligne.

.
- Évolution biologique et cognitive de l'homme et archéologie. L’intervention du paléoanthropologue lors du colloque « L'avenir du passé - Modernité de l'archéologie » (2006) est disponible en ligne. Elle a aussi été publiée par l’INRAP et La Découverte

7e mn  : "L’Odyssée de l'espèce ? les réalisateurs sont très têtus. A la TV, on considère que les spectateurs sont tous des cons, il faut faire simple, alors on ressert les mythes, dont celui de l’hominisation vue comme une loi naturelle. C’est complètement faux. Time Life le faisait voilà 30 ans, mais depuis la science a beaucoup progressé.
« Cet hominidé a l'avenir devant lui, mais s'il se retourne, il l'aura dans le dos » disait Pierre Dac, l'humoriste fossile...
http://www.inrap.fr/via_podcast/p-1767-Evolution-biologique-et-cognitive-de-l-homme-et-ar.htm
http://tinyurl.com/inrap-avenirpasse

L'anthropogenèse, théories ou modèles de la culture et du social - UTLS - Le Monde - 28.08.03

Ses publications :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pascal_Picq
http://www.hominides.com/html/biographies/pascal_picq.php

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2010

La violence scolaire, valeur en hausse

- La violence scolaire, valeur en hausse,
D Schneidermann, Libération Rebonds
http://www.liberation.fr/societe/0101620631-la-violence-scolaire-valeur-en-hausse

« Les violences scolaires ont-elles augmenté ces dernières années ? Personne ne le sait, parce que personne ne le mesure exactement... » mais  « un sondage de RTL (quelle bonne idée ! Il manquait justement un sondage) révèle que 90% des sondés ont le «sentiment» que cette violence est en recrudescence ».

«  Cette déconnection, entre un phénomène réel et l’inflation de sa représentation, s’appelle un emballement médiatique. Pour construire un emballement, que faut-il ? D’abord, un terrain fragile, instable, propice au tremblement des effrois collectifs. L’école est le meilleur qui soit. Elle concentre tant de peurs ! […] Dans le déclenchement de ces paniques périodiques, le tam-tam médiatique, l’écho politique et la confirmation sondagière jouent des rôles concomitants, et indémêlables ».

«  Tout cela «sert-il» quelqu’un ? Ce n’est pas évident [... ] Dans la propagation de cet incendie, le pouvoir en place a au moins autant à perdre qu’à gagner. Sans doute les explications «physiques» sont-elles plus opérantes. Comme si l’espace collectif, réservé en permanence aux peurs et aux effrois, avait horreur du vide. Comme s’il fallait impérativement quelque chose pour le remplir ».

.
- Liberté, le film de Tony Gatlif :
23/02 : L’art libertaire de Tony Gatlif
http://blog.mondediplo.net/2010-02-23-L-art-libertaire-de-Tony-Gatlif

23/02 : 2 articles du Monde
« Si quelqu'un s'inquiète de notre absence ... » - Le Monde cinéma
La mise au ban des « bohémiens » a commencé avant le régime de Vichy - Le Monde cinéma

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 février 2010

Une société fatiguée psychiquement !!

- Nu intégral, Robert Solé sur l'usage des scanners dans une société qui brille par la discrétion et la retenue... :-):-)

.
- A l'Université du Gai Savoir. Le Monde Culture
A l'université populaire de Caen, une quinzaine de conférenciers traitent de philo, d'économie, de science politique, de littérature, de musique...
Chaque semaine, à Hérouville, Michel Onfray fait une heure de conférence, et répond pendant une heure aux questions.
Le synopsis est mis en ligne dès le samedi soir. Par exemple le 8 février 2010. Michel Onfray, un passeur de la contre-histoire de la philo ou un "gourou" ? L'article du Monde évoque la brouille philosophique et de mode de vie avec Enthoven, l'autre "philosophe médiatique ".
Caen-Le Havre, c'est un peu plus de 50 km... 93,8 dit Google Maps...
http://michel-onfray.over-blog.com/articles-blog.html
http://pagesperso-orange.fr/michel.onfray/michelonfrayevenements.htm

.
- Entretien avec Florence Aubenas : une saison en précaire. - Les Inrocks
Elle a choisi le livre pour échapper au formatage de la presse, les encadrés qui détournent de la lecture de l'article. " A force de singer la télé ou l'internet, la presse perd sur tous les tableaux ". [Le livre est une excellente porte d'entrée pour radio et TV]
Egalement :
http://www.france5.fr/la-grande-librairie
Florence Aubenas : pratique de l'immersion en temps de crise
http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2010/02/21/
Une lectrice du Monde lui reproche de faire son miel avec la misère des travailleurs pauvres.
http://tinyurl.com/ybyxajb  - http://www.lgaggini.com/Accueil.htm

.
- "La société française est fatiguée psychiquement"
c'est encore Le Monde qui l'écrit dans sa Une du week-end, anticipant le rapport du médiateur.
La société ?
Le quotidien ?
Ou le médiateur chiraquien (qui feint d'ignorer l'impact de la politique menée par son camp) ?
Le titre est repris par toute la presse, qui mélange symptômes et causes réelles. Un exemple, la difficulté de renouvellement des pièces d'identité est attribuée au zèle des fonctionnaires, pas au décret du 30 décembre 2005 signé par un certain NS.
voir L'identité, une affaire de papiers (Clioweb, 16/01/2010)

un détail : Journée du mardi 23 février 2010 selon l'AFP...
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41763927@7-89,0.html

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]