20 novembre 2009

De la langue de bois...

Améliorer la formation des enseignants, Point de vue de Valérie Pécresse et Luc Chatel
Le Monde - 17.11.09

« Comment pouvons-nous accepter qu'un jeune enseignant à peine recruté fasse son premier cours à la rentrée sans jamais avoir bénéficié du moindre contact préalable avec une classe ? Cela n'est pas acceptable ». (sic)

« C'est pourquoi la mastérisation est d'abord une chance pour les enseignants et leurs élèves. Jusqu'ici, un nouveau professeur se formait en deux ans : la première année, il préparait le concours ; la seconde, il débutait devant une classe tout en suivant en parallèle des enseignements pédagogiques. L'apprentissage disciplinaire et la formation professionnelle restaient ainsi cloisonnés ».

«  Quant aux enseignements de nature pédagogique, ils seront désormais ancrés dans la réalité du terrain ».

Une question simple : qui a stigmatisé le travail des profs d'école en maternelle (la sieste et les couches) ? Qui a caricaturé la formation existante (4 à 6 h devant des élèves, plus le temps de formation en IUFM) et envisagé d'envoyer des jeunes profs directement devant des classes entières, en service complet ?
http://clioweb.free.fr/debats/simulateur.htm

.
« Notre souci, c'est donc d'élaborer dans la concertation (sic et resic) de nouveaux masters »

Un concours d'admissibilité en décembre de l'année de M2, c'est sans doute une décision prise « dans la concertation ? »
Mastérisation : Pécresse et Chatel choisissent le pire
A lire sur le blog de Sylvestre Huet et dans la revue de presse de Philippe Watrelot


« L'école républicaine ne serait rien sans ses maîtres. Ce sont eux qui, chaque jour, font vivre notre idéal commun d'émancipation des individus par le savoir et d'effacement des inégalités par l'éducation. »

« une formation généraliste de qualité  »
«  un haut niveau disciplinaire  »

« Car la pratique de la recherche aiguise l'autonomie intellectuelle et l'imagination conceptuelle. »

« C'est aussi le pari du savoir et de l'intelligence comme remède à la crise. » [Le pari de l'ignorance ??]

« ... leur donner confiance dans l'école, dans leur avenir et dans leurs propres chances. Il n'est rien de plus important. »

A cette vision en contradiction totale avec la réalité (80 000 suppressions de postes en cours), il faut ajouter les travers habituels de la langue de la communication politicienne,  caractérisée par une emphase peu crédible, et l'usage de mots qui perdent l'essentiel de leur sens. Voilà une nouvelle étude de cas pour la prochaine édition de l'ouvrage de Christian Delporte.

« On saborde l'Education nationale et ce sont les élèves qui trinquent, mais ça, qui s'en rend compte ? »
Les lecteurs du Monde parlent de « langue de bois », de « plaidoyer pathétique », et cherchent en vain, dans les propos ministériels, comme dans les articles du quotidien une analyse de leur quotidien. L'un d'eux ajoute : "Peut-être que Le Monde s'en chargera enfin ? "

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'Histoire-Géo en vedette ???

- Les horaires annoncés sur le site du MEN

Voir aussi http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/11/16/15816311.html

.
- L'Histoire-Géo en vedette, c'est Maryline Baumard qui le proclame dans un article intitulé "Réforme du lycée : une série L enrichie et des "passerelles" en fin de première". Le Monde du 19/11/2009.
Elle oublie d'indiquer la quasi suppression de l'HG en Term S.

.
34 réactions de lecteurs dont Jean-François J.
"Histoire-Géographie en vedette, c'est une plaisanterie!! L'épreuve du bac en fin de Première et pas de réel programme en terminale: il faut être conscient que la matière est très importante en prépa-commerce et que nous allons accueillir des élèves qui auront fait un break d'un an; idem en prepa littéraire BL. ESt-ce bien sérieux? "

" Franchement dire que l'Histoire Géographie est en "vedette" est un mensonge... vous recopiez peut- être le dossier de presse sans l'avoir compris... L'histoire est supprimée en Terminale S" écrit un autre lecteur.
 

En 1ere et Term S, les horaires d'HG ont été amputés à plusieurs reprises par les "réformes précédentes". 4 h en 1ere S au lieu de 2 h 30 en 1ere +  2 h 30 en Term (dont 30' en classe dédoublée), où est la fleur faite à l'HG ??
Un option HG (2 h ?) permet de sauver les apparences.

.
- Sur le blog de Philippe Watrelot :
Les réactions syndicales commencent à arriver après les déclarations du ministre ce jeudi midi. Le SNES-FSU appelle les personnels de l’éducation à refuser le projet de réforme. Le SE-UNSA et le SGEN-CFDT semblent, en revanche, considérer que le projet va dans le bon sens même s’il leur semble trop modeste.

.
- Pour le maintien d’un enseignement de l’Histoire Géographie en classes Scientifiques
Le communiqué de l'APHG :
http://aphgcaen.free.fr/aphgn/aphg2011.pdf

Après une consultation des bureaux de ses 25 régionales, l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie rejette dans le projet de réforme du Ministère de l’Education nationale la disparition d’un enseignement obligatoire d’Histoire et de Géographie pour tous les élèves de Terminale S.
Sachant que les élèves de Terminale S représentent actuellement plus de la moitié des effectifs des séries générales, sachant aussi que, pendant une bonne partie du XXe siècle, l’horaire d’Histoire et de Géographie était dans les sections équivalentes à la section S de 4 heures, sachant en outre que cet enseignement a été réduit aujourd’hui à 2 h ½, l’APHG condamne cette disparition de la réforme, qui constituera pour les futurs cadres de la Nation une régression intellectuelle dans leur formation générale.
En conséquence l’APHG demande un volume horaire hebdomadaire obligatoire de 3 heures (non optionnelles) avec un contrôle au bac en fin de classe Terminale comme les autres séries générales. La sanction au Baccalauréat en fin de Première rendrait inopérant un enseignement en classes Terminales, ce qui créerait en outre une rupture avec la préparation à des concours scientifiques et commerciaux qui requièrent une compréhension du monde contemporain dans sa complexité.

Le Secrétariat Général de l’APHG
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]