08 novembre 2009

Les éditeurs et Gougol

Numérisation : le branle-bas des éditeurs contre Google

Après l'article de Roger Chartier (Le Monde 26/10/2009),
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/10/index.html

Maxime Robin traite dans Marianne du rapport des éditeurs français à Google.
"Pas de place pour la nuance" dans une campagne très vigoureuse. Il souligne l'écart entre les discours et la réalité. (un thème évoqué aussi à l'IMEC)

Il rappelle que le monde de l'édition, en France, est fortement concentré, à une autre échelle : " une demi-douzaine de maisons (Hachette, Editis, Gallimard) distribuent les ouvrages et exercent un contrôle serré et lucratif sur toute la chaîne ".

Le Centre National des Livres aurait voulu regrouper tous les acteurs sous la bannière de Gallica. Mais chacun des grands veut disposer de sa propre plateforme de distribution d'e-books. Et certains indépendants voient l'arrivée de Google comme une opportunité : " donner à lire sur internet n'est pas incompatible avec notre job : vendre des livres ".

L'arrivée prochaine de l'impression à la demande (10 mn chrono avec l'Expresso Book Machine, 100 000 $ la machine) inquiète beaucoup. Hachette s'est empressé de négocier un contrat avec le fabricant.

Lundi 9 novembre, un juge américain devrait se prononcer sur un accord entre Google et les éditeurs et auteurs américains.
.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Qu'est-ce qu'une Nation ?

La conférence faite par Ernest Renan en Sorbonne, le 11 mars 1882
a été scannée par la bibliothèque électronique de Lisieux.
Elle est encore accessible grâce à Web Archive :
L'introduction
Le chapitre 1
Le chapitre 2
Le chapitre 3
.

Version Wikisource

.
La circulaire Besson est en ligne sur le site de la LDH de Toulon
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?rubrique124

.
Plusieurs articles à lire dans Le Monde du 06/11/2009 :
Aux racines de l'identité nationale
C'est une notion qui divise, un concept qui hérisse, par-delà les clivages politiques. Et pourtant, d'un point de vue historique, l'expression est récente, née dans les années 1980, au moment où, selon les historiens, la France se sentait vulnérable et se cherchait un refuge identitaire

Les pièges et arrogances du creuset républicain (Alain Renaut)
De la difficulté française à assumer la diversité

Nation ou nationalisme : la marge étroite
Yann Moulier Boutang

Abordons sans crainte une discussion démocratique et salutaire (Yazid Sabeg)
C'est le meilleur moyen d'éviter dérives, ambiguïtés et régressions

Nicolas Sarkozy veut gêner la gauche ; en réalité, il ébranle la cohésion nationale
Guillaume Bachelay

Pas une seule histoire mais mille, toujours reformulées (JC Kaufmann)

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]