31 août 2009

Revue de presse HG - Août 2009

01/08/2009    Ubu sous-préfet d’Antony
02/08/2009    des déficits alarmants
03/08/2009    Francis Jeanson (1922-2009)
03/08/2009    Nos ancêtres les Gaulois
04/08/2009    Serendip, Le détour fécond - 1
05/08/2009    Mastérisation - les décrets du 28/07
05/08/2009    Quand le client fait le boulot
06/08/2009    Manuels et manuel numérique
07/08/2009    débats : BNF, Montpellier, Grenoble
08/08/2009    Frédéric Lordon, les medias et la crise
09/08/2009    La kommandantur du monde ultralibéral
10/08/2009    Masculin - Féminin
11/08/2009    Je suis prof et je désobéis
12/08/2009    Serendip - Le détour fécond - 2
13/08/2009    Ingres et les modernes
14/08/2009    Le marché est la solution :-)
15/08/2009    Le tigre irlandais dévasté
16/08/2009    Le droit du travail grippé ?
16/08/2009    La musique qui marche au pas
17/08/2009    L'échec de l'évaluation des ministres
17/08/2009    Les corbeaux de Wikipedia
17/08/2009    Wikipedia, a Desert for Photos
18/08/2009    Montaigne sur le web
19/08/2009    La supercherie du supermarché
20/08/2009    Les mots ont un sens
20/08/2009    F Lordon, les medias et la crise - 2
21/08/2009    Petit manuel de privatisation
22/08/2009    USA : Tijuana - Loi de Godwin
23/08/2009    France 5 et F-C, profs de substitution ?
24/08/2009    Lyon pactise avec Google
25/08/2009    Gérer les suppressions de postes
26/08/2009    HG 407 : L'aventure humaine de la...
27/08/2009    La télécommande ultime ?
28/08/2009    La neutralité du Net
29/08/2009    N'accablons pas l'Ecole
30/08/2009    Désobéir, une démarche loyale
31/08/2009    La BNF et Gougol - 1

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


La BNF et Gougol - 1

La BNF pourrait demander à Google de numériser ses collections. L'alibi majeur serait financier : selon Denis Bruckmann, le  directeur général adjoint et directeur des collections de la BNF interrogé par La Tribune il faudrait entre « 50 et 80 millions d’euros » pour numériser les fonds de la seule IIIe République. "Nos négociations avec Google pourraient aboutir d'ici à quelques mois" ajoute-t-il.

.
BNF et Google : l'insupportable tête-à-queue 
Jean-Noël Jeanneney a réagi vivement à ce changement de cap et de discours dans Le Figaro
Il est cité dans ce billet d'Assouline

.
Libération a consacré samedi plusieurs pages à ce dossier :
Pourquoi Google dévore tous les livres ?
La BNF va-t-elle confier à Google le soin de numériser une partie de ses collections ? Le monopole du moteur de recherche en la matière suscite des inquiétudes. Google exigerait l'exclusivité pendant 15 ans.
http://www.liberation.fr/culture/0101587642-numerisation-google-pousse-a-l-index

Lire aussi  :
Monopole
Techniques secrètes
Le glouton élargit sa «mission»
Lyon transfère son fonds
«Aujourd’hui, tout fait mémoire»

"Que la France ne veuille pas investir l'équivalent d'un an de fonctionnement de l'Élysée pour rester maître de son patrimoine est dramatique" écrit un internaute sur le site du quotidien.

Selon Le Monde Culture (01/09), M. Mitterrand freine les ardeurs de la BNF dans ses négociations avec Google. Pour le ministre, "il ne faut pas numériser tout, tout de suite", et numériser ce qui a été choisi "dans une garantie d'indépendance nationale absolue et de protection des droits d'auteur absolue".
01/09 : Le ministre s'est exprimé sur le sujet dans Les Matins de France-Culture (vers 1 h 26, à partir de la chronique d'AG Slama). "On se calme" essaie-t-il, pour réfléchir et décider hors de la pression de la controverse et du climat passionnel.

.
Rappels : 11/2005 : Faut-il avoir peur de la bibliothèque de Google ?
http://clioweb.free.fr/debats/googlebv.htm

- Gallica 1, marqué par la culture des bibliothécaires, a fait le choix d'une numérisation en mode image, plus rapide et plus simple que le mode texte (cf ce que donnait en 2005 l'exemple du discours d'Emile Combes à Tréguier - 13 septembre 1903).

- 800 000 "documents" ont été numérisés en 8 ans, dont 300 000 seulement en mode texte
sur les 13 millions d’ouvrages de la BNF.
Depuis l'annonce de 2004, Google Books aurait numérisé 10 millions d'ouvrages.
Advanced book search  - Livres Google - Recherche avancée de livres

- En 2005, les enjeux étaient déjà très politiques : ils touchaient à la place du livre à l'ère numérique, au rôle de la publicité, aux relations entre les cultures nationales et l'industrie américaine, aux rapports entre secteur public et entreprises privées...

Encore aujourd'hui, dans le choix des arguments l'idéologie et l'hypocrisie ne sont jamais loin. Pourquoi tant parler de concurrence  dans un capitalisme qui produit surtout de la concentration et du monopole - cf Microsoft, Google... ? Qui se soucie vraiment des lecteurs internautes dans cette affaire ?

05/09 : Le Monde :
Le ton monte entre Google, Amazon et les auteurs américains
.

[ 12/09/2009 : La BNF et Gougol - 3 - Le Monde

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2009

Désobéir, une démarche loyale

«Etre désobéisseur, c’est une démarche loyale» (Libération Toulouse)
Alain Refalo, Isabelle Huchard, Dominique Larièpe, Bastien Cazals
refusent d’appliquer certaines des réformes imposées par Darcos.

Les enseignants "désobéisseurs" se dotent d'une charte (Libération Toulouse)
http://www.libetoulouse.fr/2007/2009/08/
http://www.liberation.fr/education,99763

et par L'Humanité
Les désobéisseurs présentent leur charte
http://www.humanite.fr/2009-08-28_Societe_Les-desobeisseurs-presentent-leur-charte

- Le site du Réseau des enseignants du primaire en résistance
http://www.resistancepedagogique.org/
La Charte
http://resistancepedagogique.org/site/articles.php?lng=fr&pg=60
.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 août 2009

N'accablons pas l'Ecole

- La rentrée 2009 n'échappe pas aux marronniers, aux poncifs et aux préjugés.
Agitation politicienne autour de la grippe exceptée. :-)

Ici, un hebdo conservateur déplore la longueur excessive des vacances,
là, un autre titre : "Préparer la rentrée en ... S'AMUSANT"
Ailleurs, ce collège catho... se fait de la pub en rentrant 8 jours plus tôt """pour amortir par avance les futures absences...""" (en fait, à écouter le directeur, des parents aisés font passer les week-end prolongés avant l'assiduité scolaire).

Le traitement de l'école dans les médias est toujours aussi révélateur des représentations des journalistes, ou des préjugés qu'ils prêtent à leurs lecteurs-acheteurs.
Ainsi, l'école ne serait pas là pour éduquer, mais pour DISTRAIRE...
avant de "travailler plus" (Pourquoi pas le dimanche dans les zones touristiques ??)
(il y aurait un travail à faire sur les ravages des discours sur l'edutainment...)

.
- Groupes de niveau ou collège unique ?
Baudelot parle de Pisa, et argumente en faveur du second dans Le "modèle républicain" en question 4/5 , un débat de Grenoble 2008 diffusé sur F-Culture
http://tinyurl.com/r88xms
ou en mp3

.
- N'accablons pas l'école
La tribune de Guy Coq, publiée par Ouest-France (26/08), fait heureusement exception.
(hier, elle était inaccessible sur le site OF, mais disponible grâce au cache de Google)
http://tinyurl.com/mwd5nc
http://www.ouest-france.fr/actu/editorial_-N-accablons-pas-l-ecole-_3633-1047517_actu.Htm
(bizarre, ces _ dans l'adresse et cette extension en .Htm...)
.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2009

La neutralité du Net

Sur le site Ecrans, 2 entretiens avec Benjamin Bayart, le président de FDN :

« On sera filtré, mais en plus on sera taxé » (1/2)
http://www.ecrans.fr/Benjamin-Bayart-1-2-Non-seulement,7733.html

« La neutralité du net, un pilier des libertés » (2/2)
http://www.ecrans.fr/Benjamin-Bayart-La-neutralite-du,7905.html

Benjamin Bayart analyse ses démêlés avec SFR. Selon lui, dans une logique d'oligopole, Vivendi veut imposer un modèle où celui qui fournit les tuyaux veut aussi contrôler les contenus. Techniquement, le réseau n'est plus neutre. Vivendi est en train de purger Internet de ses derniers morceaux indépendants.

Le président de FDN milite en faveur d'un accès libre et non filtré : "de nos jours, l'accès à Internet non-filtré est la condition indispensable pour pouvoir exercer la liberté d'expression..."

"Autre point touché : la libre concurrence. Pas dans le sens de capital débridé, mais de libre choix. S'il n'y pas de neutralité des réseaux, alors la technique de raccordement au réseau peut devenir brevetée, propriétaire, fermée. C'est fondamental, car ça veut dire qu'il n'y a plus de choix en matière d'ordinateur ou de logiciel. Exemple type : vous ne pouvez pas accéder au réseau Internet des opérateurs mobiles avec l'équipement de votre choix. Un réseau non-neutre est à un jet de pierre d'une informatique non-libre, où on n'a pas le choix des logiciels, des ordinateurs, des matériels, ou des technologies".

"On sait ce que donne un réseau non-neutre en terme d'innovation. L'exemple type est le minitel. Ca a été innovant quinze jours. On a eu 3615 SNCF, le minitel rose, et l'inscription à l'université. Et puis, rien. Il a vécu environ 20 ans avec 0% d'innovation".

Rappel : Internet libre, ou Minitel 2.0 ?
une conférence lors des rencontres mondiales du logiciel libre à Amiens, en 2008.
http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 août 2009

La télécommande ultime ?

- La télécommande ultime selon Rue 89 :
http://eco.rue89.com/2009/08/20/la-telecommande-ultime#
Lire aussi les commentaires...

.
- Le " cloud computing " bouscule l'informatique - Le Monde 24/08
Le développement accéléré de l'externalisation des serveurs et des logiciels pose des problèmes de sécurité

.
- Petite colère contre ceux qui dénigrent Twitter (à tort) - Francis Pisani
Les utilisateurs veulent davantage “partager leur intimité” que faire circuler des nouvelles.

- Twitter Les pirates et les diplomates
Moldavie, Iran, Géorgie : si l'on en croit les médias occidentaux et le gouvernement américain, le service de mini-messages instantanés serait au coeur des révoltes et la cible des attaques des ennemis de la liberté. La réalité est plus nuancée.
Ses fondateurs voudraient faire de Twitter " le pouls de la planète ".
Le Monde Technologies 24/08

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2009

HG 407 : L'aventure humaine de la science

Dans le numéro 407 d'Historiens,

- L'aventure humaine de la science
"La culture ne se limite pas à ses composantes religieuses, artistiques ou poétiques ; elle inclut aussi la science et la technique"
Première partie d'un dossier coordonné par Jean-Christophe Sanchez
la Grèce des savants, Mines et métallurgie aux XVIII-XIXe, des savants et la Révolution (dont JD Cassini), les chemins de fer en Europe (1830-1870), Louis Pasteur...

- Le monde britannique 1815-1931,
biblio par Philippe Chassaigne, Laurent Colantonio, JP Dormois, Claire Laux, CF Mathis
p 187 à 224

- Rome et l'Occident (197 avant - 192 après),
bibliographie proposée par François Cadiou et Patrice Faure p 151 à 185

- Approche didactique des phénomènes naturels en géographie.
un article de Gérard Hugonie, première partie

1 - Cette approche a été réduite en volume et profondément renouvelée
2 - Les phénomènes naturels n'occupent qu'une place médiocre et discutable dans les manuels et les documents utilisés
3 - Les phénomènes naturels occupent une place réduite dans la formation et les représentations des enseignants
4 - Les élèves et l'approche des phénomènes naturels en géo (déterminisme spontané, catastrophisme prégnant, méconnaissance des mécanismes les plus concrets, intérêt et capacités très variables de 11 à 18 ans).
La vraie rupture intervient au début des années 1990 : débats houleux entre géo sociale et géo physique, poids d'Allègre
(la géo physique comme élément des SVT). Y ajouter le choix de décrire des effets sans expliquer les mécanismes...

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2009

Gérer les suppressions de postes

- Education : gérer les suppressions de postes  Le Monde
Lycée et formation des "profs", Luc Chatel devra être sur tous les fronts
Rentrée sous le signe des coupes claires pour le nouveau ministre.
En septembre, 13 500 postes disparaissent,
et déjà se profilent 16 000 nouvelles suppressions au budget 2010.

- Une université privée de Bucarest, comptant 300 000 étudiants, est accusée d'avoir délivré des diplômes non reconnus au terme de cours à distance sans contenu réel
Pour avoir délivré par dizaines de milliers des diplômes non reconnus au terme d'un enseignement indigent, l'université privée de Bucarest qui porte son nom est l'épicentre d'un scandale qui met en cause le système de l'enseignement supérieur en Roumanie.
"Le système de l'enseignement supérieur roumain mis en cause par un scandale"
titre Le Monde (15/08) cité par Sauvons l'université
http://sauvonsluniversite.com/spip.php/dist/dist/IMG/jpg/IMG/rtf/spip.php?rubrique32

http://www.bucarest-hebdo.ro/index.php?page=detalii&categorie=actualite&id=20090727-1052
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2009

Lyon pactise avec Google

- A Lyon, la bibliothèque pactise avec Google sans états d'âme.
Selon Rue 89, la BNF devrait finalement confier la numérisation de ses livres à Google, après s'y être farouchement opposée au temps de JN Jeanneney. (une partie de son ouvrage "Google and the myth of universal knowledge: a view from Europe" peut être lue sur Google Books en anglais).
http://eco.rue89.com/2009/08/18/a-lyon-la-bibliotheque-pactise-avec-google-sans-etats-dame


- Explorer de nouvelles pistes
   Quelles nouvelles questions ?
     Quels nouveaux sujets ?
Francis Pisani interroge ses lecteurs à la suite de son billet sur la serendipité.
Il décrit sa façon de faire : tester des couples de mots sur Google News et Blogsearch, poser des alertes...
http://pisani.blog.lemonde.fr/2009/08/17/explorer-de-nouvelles-pistes/


- Les 40 ans d'Unix vus par Framablog
http://www.framablog.org/index.php/feed/atom
.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2009

France 5 et F-C, profs de substitution ?

France 5 et France Culture, profs de substitution ?
http://www.liberation.fr/education,99763

Le matin, les primaires devront se coller devant France 5 de 8h10 à 9h, les collégiens de 10h30 à 12h. L'après-midi, place aux lycéens de 14h40 à 17h50.

552 heures de programmes – du CP à la terminale – sont dans les cartons depuis 2007.
"C'était une commande du ministère de l'Education à l'époque de la grippe aviaire".
Sur 90 jours, cela fait 15 mn de TV et 16 mn de radio par jour.

Dans ces documentaires éducatifs, qui se veulent "ludiques et drôles"
des animateurs et comédiens remplacent les profs.
Sous contrôle de l'inspection générale.
Rien sur internet : "à l'époque, on a seulement négocié les droits télé...
et pas ceux pour Internet
". :-):-)

---
- L'article soulève l'interrogation centrale, celle de la pédagogie.
Une question déjà posée voilà 40 ans pour la TV scolaire.
Depuis, les enjeux ont été profondément renouvelés par internet
appliqué à l'enseignement à distance.
Y ajouter peut-être  l'état physique d'un grippé...
celui qu'un ex-député démagogue voulait récemment faire travailler depuis le fond de son lit...

- Les commentaires sont révélateurs des travers de certains forums de presse
où le défoulement interdit tout débat contradictoire argumenté de manière rationnelle.
On y trouve du bon sens (pour un grippé en EPS, suffit-il de regarder le sport à la TV ?)
mais aussi un mélange surprenant de futilités, d'insinuations et de préjugés violemment caricaturaux. L'insulte n'est jamais loin, même sur un forum apparemment modéré.

.
Qui vacciner en priorité contre la grippe A H1N1 ?
A lire sur le blog de Sylvestre Huet

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]