25 juillet 2009

Le règne de l'ignorance ?

2 magazines exploitent le filon anti-web et en font un sujet de plages,
quelques semaines après la couverture de Books,
plusieurs mois après l'article de Nicholas Carr (The Atlantic),

Télérama (Internet rend-il bête ?) (Books avait titré Internet rend-il encore plus bête ?)
traite de types de lecture,
d'attention à l'ère des écrans,
de stratégie publicitaire de Google.

Plus à droite, un autre magazine se sert du "stupid" ("Internet rend-il stupide ?")
L'article passe la moitié du temps à tenter de légitimer les polémistes cités ("certains sont même journalistes" :-),
l'autre moitié sert à stigmatiser Internet : par le babillage, le gazouillis, le surf Internet pousserait à la superficialité et "au vide sidéral", au règne de l'ignorance et à la tyrannie des foules... Et quand Internet recrée la communauté, c'est celle qui "pose des barbelés sur la prairie" fait-on dire à un "avocat éclairé" d'Internet !

La meilleure analyse et mise en contexte de ces discours anti-web a été faite par Francis Pisani et Dominique Piotet (L'alchimie des multitudes) :

" Critiquer la " sagesse des foules " et tout ce qui se dit en son nom est une bonne façon d’attirer l’attention".

" Comme les fraises, Nicholas Carr, économiste au ton volontiers iconoclaste, auteur et blogueur (RoughType.com) peut donner de l’urticaire"

"Andrew Keen s’en prend à tout ce qui est susceptible de faire peur dans le Mid-West (qui vote républicain), dans le Sud croyant et, d’une façon plus générale, aux bien-pensants du monde d’hier"

Les extraits en html : http://clioweb.free.fr/debats/foules.htm
Le chapitre 5 en pdf :
http://alchimie-des-multitudes.atelier.fr/chapitre9.htm

Relire également Pierre Bayard Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?  Ed de Minuit 2007

26/09 : Un billet d'André Gunthert : les magazines, une lecture structurée par l'image


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]